11/02/16 à 13:00 - Mise à jour à 19/05/16 à 14:39

La Saint-Valentin pour les nul(le)s

Ah! Le mois de février...apportant avec lui son lot d'embouteillages, de tunnels en décrépitude, de carnavals, de fondues et de vacances au ski, mais surtout, sa fameuse et tant attendue Saint-Valentin ! Non je rigole. Tout le monde s'en fout de la Saint-Valentin, non ? Mais d'un autre côté...

La Saint-Valentin pour les nul(le)s

Première rencontre pour Ken et Barbie © Toy Story 3 @Disney Pixar

D'un autre côté... qui n'a jamais tapoté frénétiquement sur son moteur de recherche "idées cadeaux pour la Saint-Valentin", "restos sympas pour la Saint-Valentin" ou encore "speed-dating pour la Saint-Valentin" ?

Puisque cet article a aussi une vocation scientifique (ben quoi), j'ai moi-même googlé "origines de la Saint-Valentin" pour vous informer comme il se doit. Et qu'est-ce que j'apprends ? Que celles-ci seraient " mystérieuses, comme l'amour...".

Avec ça, on n'est pas très avancé.

Selon d'autres sources non vérifiées et trouvées à la va-vite sur le web (je n'allais pas non plus faire une étude approfondie sur le sujet mes petits lapins d'amour...), Valentin pourrait être un prêtre romain qui aurait marié des couples en secret en dépit d'une interdiction de l'empereur Claude II, ou un martyr (romain toujours) décapité par erreur.

Gloups.

La coutume du "valentinage" serait née quant à elle au XIVe siècle, dans l'aristocratie anglaise. Elle consistait, dit-on, à réunir au hasard un garçon et une fille pendant une journée durant laquelle ils devaient se faire des "galanteries" et s'offrir des petits cadeaux en secret.

Et de fil en aiguille, la Saint-Valentin est devenue une mine d'or inespérée pour quiconque a quelque chose à vendre.

Vous me direz que je ne suis pas très romantique, que c'est beauuuuuuu de fêter l'amouuuuuur au moins un jour par an (coeur avec les mains).

Admettons.

Partager

Voilà plus de 15 jours que tu manques de te prendre dans la tronche les coeurs en carton-pâte suspendus dans toute la ville...

La Saint-Valentin pour les nul(le)s

© -

Mais si tu es "en couple", quelles sont tes alternatives ?

- Lui acheter un cadeau en cachette "au cas où" en lui affirmant que "c'est nul la Saint Valentin, on ne se fait pas de cadeaux hein", tout en espérant que quand même, il t'offrira une bricole ... ? Embrouilles garanties.

- Te retrouver avec ta moitié dans un resto bondé, coincée dans des sousvêt, certes jolis, mais très inconfortables, alors que c'est dimanche, que tu as juste envie de comater en training et de mater toutes tes séries en retard, le tout en grignotant plein de machins caloriques... ? Déception assurée.

Et si tu es célibataire ... ?

Voilà plus de 15 jours que tu manques de te prendre dans la tronche les coeurs en carton-pâte suspendus dans toute la ville, et que tu te demandes comment tu vas pouvoir passer ce 14 février dans la joie et la bonne humeur.

La Saint-Valentin pour les nul(le)s

© -

Tu te souviendras alors de la fois où tu as accompagné ton meilleur ami célibataire à un "speed-dating culinaire".

L'organisatrice ayant verrouillé toutes les issues et encaissé tes 50 euros, te voilà en train d'éplucher des carottes en subissant la conversation - ou plus exactement le monologue - de gars plus improbables les uns que les autres.

Car comment choisir, entre :

- celui au visage ravagé d'herpès qui tient un hôtel dont tu finis par comprendre qu'il s'agit d'un hôtel de passe

- celui dont le pull noir est jonché de 2 kilos de pellicules, qui te sort le plus sérieusement du monde un petit carnet dans lequel il a noté une dizaine de questions, et qui te pose d'entrée de jeu la première d'entre elles : "Dis-moi...qu'est-ce que tu recherches dans la vie" ?

- celui qui est complètement surex' et qui après t'avoir postillonné dessus pendant 5 bonnes minutes, te propose de quitter la soirée direct avec lui pour "boire un verre" dans l'hôtel de son pote (l'hôtel de passe précité, donc)

- celui avec lequel tu te marres comme une baleine, tant la situation est surréaliste (ton meilleur ami, qui n'en mène pas plus large que toi) ;

La Saint-Valentin pour les nul(le)s

© -

Notre fou rire interminable sur le chemin du retour était mémorable et je ne peux qu'encourager vivement les célibataires à tenter l'expérience, car c'est tout bénef :

- il suffit d'une rencontre réussie pour roucouler quelques heures, jours, mois, années, voire toute une vie

- à défaut, ça fait des histoires marrantes à raconter aux copains

Alors que vous soyez casés ou célibataires, cette "fête de l'Amour" est l'occasion d'avoir une petite attention pour un être cher : votre amoureux/se, un parent ou ami, votre plombier, votre chat...et, pourquoi pas, une greluche de Bruxelles!

Par Mélinée, Les greluches de Bruxelles

Nos partenaires