La ville qui voulait interdire les jupes courtes

15/09/15 à 15:14 - Mise à jour à 15:13

Source: Knack

Dadeville, une petite ville située dans l'état américain d'Alabama, souhaite imposer un code vestimentaire dans les endroits publics. À en croire le site britannique Dazed, les jupes courtes y seront bientôt interdites.

La ville qui voulait interdire les jupes courtes

© iStock

En août, le conseil communal avait déjà repris les pantalons "baggy" pour hommes. À présent, "au nom de l'égalité", ils s'en prennent aux jupes courtes et aux shorts des femmes. "Je pense qu'il est peu respectueux envers les autres de paraître en public dans ce genre de tenue" estime le conseiller communal Frank Goodman. "En outre, cela donne une image erronée de ce qui est cool à la jeune génération".

"Je sais que Dieu ne paraîtrait pas en public avec un pantalon qui ne couvre que la moitié de son derrière" a ajouté Goodman. Adeptes de l'égalité entre hommes et femmes, un des conseillers communaux a déclaré : "Je ne veux pas qu'on nous soupçonne de favoritisme, donc il faudrait également bannir les vêtements trop courts". Le conseil communal votera bientôt la proposition. (AB)

En savoir plus sur:

Nos partenaires