Laure Adler, féministe sans concessions

21/11/17 à 09:00 - Mise à jour à 09:56
Du Le Vif Weekend du 10/11/17

L'ancienne conseillère de François Mitterrand est une muse de la sphère médiatico-culturelle parisienne. Elle revient en librairies avec un Dictionnaire intime des femmes, hommage à celles qui " nous donnent courage, énergie, et espoir ".

C'est un précepte très parisien. Ne jamais sacrifier l'intelligence et le goût du verbe sur l'autel du chic et de la féminité. Laure Adler, svelte silhouette d'adolescente, dressing easy cool flirtant avec ce qu'il faut de rock'n'roll attitude, est une égérie tendance " Normal Sup' by The Kooples ". Un co-branding très germanopratin qui laisse un rien perplexe celles et ceux qui ne sont pas nés dans le vie arrondissement. On pourra rétorquer que la sexagénaire, à la fois journaliste (L'Heure bleue, sur France Inter), biographe, écrivaine, ancienne conseillère à la culture du président Mitterrand, ex-dirigeante de France Culture, a grandi en Afrique - son père était ingénieur agronome en Guinée - avant de revenir à 17 ans, l'année du bac, en France. C'était juste avant le grand chambardement de Mai 68 qui la chamboule...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires