Le courage en couverture d'un grand mensuel australien

25/06/14 à 15:23 - Mise à jour à 15:23

Source: Weekend

Nulle star ou mannequin en une de l'Australian Women Weekly ce mois-ci. Le magazine féminin consacre sa couverture à une force de la nature, grande brûlée et qui inspire l'admiration.

Le courage en couverture d'un grand mensuel australien

© DR

"Toute tentative de décrire la magie et la beauté de Turia semble se perdre dans des platitudes ou clichés. Pourtant, je n'ai jamais rencontré une personne plus remarquable". Tels sont les mots de la rédactrice en chef de Australia Woman Weekly à propos de Turia Pitt.

En effet, ce mois-ci, point de mannequin, star ou autre présentatrice de talk-show en couverture du célèbre mensuel australien. Mais le courage et la persévérance, incarnés dans le corps brûlé d'une jeune femme dont le tempérament force le respect.

En 2011, Turia Pitt est faite prisonnière des flammes dans la région de Kimberley alors qu'elle court un ultramarathon. Son corps est brûlé à 65 % et les médecins lui donnent alors peu de chance de survivre. Elle a depuis largement dépassé leurs espérances. Prise en charge dans une unité spécialisée à Sydney, elle a subi pendant des mois, des greffes de peau successives sur le dos, les jambes, le visage et le cou. En tout, c'est un centaine d'opérations qu'elle a affronté.

Jusqu'à récupérer. Car au cours des six derniers mois, la jeune femme de 27 ans a pédalé de Sydney à Uluru (3.000 km), nagée une course de 20 km dans le lac Argyle et parcouru la Grance Muraille de Chine. Des actions qui lui ont permis de lever des fonds pour l'organisme de bienfaisance Interplast, qui permet de pratiquer la chirurgie reconstructrice sur des personnes de pays en voie de développement. Elle donne aussi des conférences, est coach et auteur de Everything to live for. Turia a récemment gagné le procès contre les organisateurs de la course pendant laquelle sa vie a basculé, et reçu 10 millions de dollars en compensation du préjudice subi.

AWW a choisi Turia pour cette cover, "parce qu'elle est tout simplement l'une des femmes les plus impressionnantes que vous n'aurez jamais espéré rencontrer." Helen McCabe, la rédactrice en chef explique ce choix : "Quand Turia a été photographié dans le cadre de notre dossier Women of the futur, soit un portrait de groupe des femmes australiennes les plus marquantes, dès qu'elle s'est assise devant l'objectif, il a été que la couverture de juillet devait lui appartenir"

Pour Turia, qui fut avant son accident modèle à temps partiel et candidat à l'élection Miss Earth Australie en 2007, apparaître en couverture de l'AWW est un véritable honneur. "Pour moi, ça envoie le message que la confiance est égale à la beauté. (...) Nous sommes tellement plus que nos corps".

Une leçon de force et de courage dont on espère que l'exposition médiatique sera source d'inspiration. Pour les personnes qui traversent les flammes de l'existence et pour les médias, qui se distingueraient en prenant plus souvent ce risque de montrer le courage véritable en une, qui revêt une apparence plus humaine que certaines sylphides, certes ravissantes, mais bien trop photoshopées pour être vraies.

Pour en savoir plus sur cette personnalité exceptionnelle:

En savoir plus sur:

Nos partenaires