Le XXIe siècle sera néo-féministe

01/06/16 à 15:23 - Mise à jour à 16:16

Source: Weekend

Le féminisme est en passe de ne plus être un gros mot - merci Beyoncé et Julianne Moore, les Pussy Riot et Lena Dunham, La Barbe ou Garance. Le sexisme est devenu un sujet de société, qui donne naissance à des lois, des documentaires, des polarisations virales et des prises de position parfois marketées.

Sexy, il est devenu sexy, le sexisme - et les questions qu'il soulève et les stratégies de résistance qu'il génère. Entendez par là qu'il n'est plus seulement l'ossature des conversations de quelques militantes convaincues qui ont consacré toute leur vie et toutes leurs forces à le combattre. Depuis quelque temps, nul besoin de remonter très loin, on a vu les réseaux sociaux s'emparer du sujet, avec polarisation à la clé et flots d'injures déversés, chacun étant sommé de choisir son camp à coups de mots incendiaires, de hashtags vindicatifs, de tweets forcément raccourcis et d'images souvent passées au vitriol.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires