Les techniques d'autodéfense qu'il faut connaître

24/11/15 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Knack

Nulle volonté de notre part d'inciter à la violence, évidemment, mais bien celle d'informer sur les manières de réagir en cas d'agression dans une petite ruelle sombre. Le premier réflexe est évidemment de crier, d'avertir (discrètement) les services de secours et de se mettre à courir, mais si quelqu'un vous prend vraiment au collet, mieux vaut faire preuve d'efficacité. Voici comment en 8 points.

Les techniques d'autodéfense qu'il faut connaître

© iStock

Les techniques d'autodéfense qu'il faut connaître

© iStock

1. Un petit coup contre le "nerf vague" juste sous l'oreille à la base du cou provoque un élancement douloureux et des spasmes musculaires.

2. Un coup dur du plat de la main contre l'oreille fait beaucoup d'effet aussi.

3. Il est assez facile de casser le nez à quelqu'un en tapant plusieurs fois le bout du nez avec la base de la main - le poignet. On peut obtenir le même effet en donnant un coup de tête. Veillez toutefois à baisser la tête et à tenir le col ou l'épaule de votre agresseur pour plus de stabilité.

4. N'oubliez pas les yeux. Un coup bien visé dans les yeux terrasse même les très bons boxeurs et les combattants de MMA.

5. Un coup de poing, de genou ou de tête contre le plexus solaire de votre assaillant lui fera voir des étoiles. Notez d'ailleurs qu'un coup de coude a souvent plus d'effet qu'un coup de poing.

6. Contrairement aux organes génitaux ou au visage, les genoux sont difficiles à protéger. N'hésitez pas à donner un gros coup de pied contre l'arrière du genou de votre adversaire. Il est bien possible qu'il relâche un peu son étreinte, suffisamment pour que vous puissiez vous libérer et vous enfuir.

7. Cela vaut certainement le coup d'essayer les organes génitaux, d'autant plus si vous avez affaire à un agresseur masculin. Un coup de genou contre l'entrejambe peut faire très mal.

8. Quand quelqu'un vous prend par le poignet, n'essayez pas simplement de tirer. Tournez plutôt votre poignet jusqu'à ce que l'intérieur se trouve contre les doigts de l'agresseur et que vous puissiez ouvrir la main. Donnez un coup sec en partant de votre coude et vous augmentez vos chances de vous libérer.

Ci-dessous vous trouverez une vidéo d'instruction avec quelques mouvements supplémentaires :

Nos partenaires