Phénomène: les "Baby Boss", ces mômes déjà PDG

21/06/18 à 10:30 - Mise à jour à 10:55
Du Le Vif Weekend du 14/06/18

Ils sont encore aux études, de la primaire à l'université, et sont déjà PDG. Certains affichent des résultats financiers impressionnants, d'autres sont avant tout là pour apprendre ; tous laissent entendre que la précarisation de l'emploi est un verre à moitié plein qu'un peu de créativité pourrait faire déborder à terme.

"J'ai déjà été entrepreneuse près de la moitié de ma vie ", annonce Alina Morse, CEO de LOL, une société de bonbons qui participent à l'hygiène dentaire. " C'est frustrant quand certaines personnes ne me prennent pas au sérieux ", ajoute-t-elle du haut de ses 13 ans. Son histoire ressemble à celle de tous les business fructueux. Un jour, elle a identifié un problème dans son quotidien et a décidé de le résoudre en inventant un produit. La seule donnée qui diffère est que sa problématique était celle d'une kid de 7 ans : devoir refuser le bonbon qu'on lui tendait, car ses parents étaient obsédés par les caries. Avec son père, elle a mis au point les Zollipops, des sucettes " bonnes pour les dents " qui se sont retrouvées en rayons, dès 2014. Elles sont aujourd'hui distribuées dans le monde entier et engrangent des millions de dollars.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires