Plus de 9 de femmes sur 10 harcelées dans la rue cette année

24/10/17 à 13:39 - Mise à jour à 13:39

Source: Belga

Plus de neuf femmes sur 10 âgées de moins de 35 ans indiquent avoir subi une expérience de harcèlement en rue au cours des douze derniers mois, ressort-il du travail de fin d'études de Léa Gosselin, étudiante en criminologie à l'ULg, relayé par la Dernière Heure mardi.

Plus de 9 de femmes sur 10 harcelées dans la rue cette année

© iStock

Près d'un cinquième (17%) des répondantes entre 15 et 24 ans font état de harcèlement en rue une fois par jour, pointe encore la DH.

Ce travail de fin d'études, réalisé en 2017, se base sur un échantillon de 2.400 femmes de la Fédération Wallonie-Bruxelles, âgées entre 15 et 64 ans. Parmi ce panel, seules 12 femmes ont déclaré ne jamais avoir été victimes de ce phénomène, précise Léa Gosselin, contactée par Belga. Trois femmes ont quant à elles été violées, dont une n'a pas porté plainte, "parce que ça ne sert à rien", a expliqué la victime à l'étudiante.

Plus de la moitié (56%) des répondantes racontent avoir été suivies au cours des 12 derniers mois, et 85%, dont la quasi-totalité des sondées âgées de 15 à 54 ans, ont subi une tentative de conversation dans l'espace public. La moitié des femmes ont par ailleurs relaté un bruit de baiser. Et cela ne s'arrête pas là, puisque 76% des 455 femmes de 15 à 24 ans interrogées ont répondu "oui" à la question de savoir si elles avaient subi un frottement dans l'espace public sur cette période, ainsi que 43% des femmes de 25 à 34 ans. Un "contact forcé" a aussi été expérimenté par 42% de l'ensemble de l'échantillon.

"Le phénomène est compliqué, car il va d'une agression verbale à une agression sexuelle, voire un viol", commente l'auteure de l'étude. "Mon travail confirme des conclusions de l'institut français pour l'égalité des hommes et des femmes selon lesquelles chaque femme sera victime de harcèlement en rue dans l'espace public au cours de sa vie. Cela montre aussi que ce n'est pas spécifique à un pays."

Léa Gosselin a réalisé son travail au cours d'un stage chez la députée PS Christie Morreale, qui devrait d'ailleurs interpeller la ministre de l'Egalité des hommes et des femmes à ce sujet le 14 novembre prochain.

Nos partenaires