Portrait d'Alexandre Robicquet

02/11/17 à 11:30 - Mise à jour à 09/11/17 à 12:24

Source: Weekend

A 26 ans, le chercheur en intelligence artificielle est l'un des visages du nouveau parfum Y d'Yves Saint Laurent. Ses travaux visant à rendre nos machines plus " humaines " pourraient un jour changer - en mieux - la face du monde.

Parlez-vous mathématiques ? Un langage comme un autre, " à la portée de tous s'il est enseigné comme il faut, avec passion ", Alexandre Robicquet en est convain-cu, lui qui a vu en elles la mère de toutes les sciences, celle qui permet de comprendre ce qui est et de mettre au jour les savoirs à venir. Gamin déjà, il n'avait que ces mots-là à la bouche, pourquoi, comment, habité qu'il était par l'obsession de décortiquer les choses jusqu'à l'essence même de leur fonctionnement. Diplômé de Normale Sup' Cachan, il a des envies d'ailleurs, ça tombe bien, les universités américaines de UCLA puis Stanford ont des projets pour lui. Son quotidien, ce sont ces algorithmes dits de deep learning qui apprennent à la machine à s'améliorer et à développer de l'empathie vis-à-vis de celui qu'elle sert.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires