Psycho: pourquoi les hommes redoutent-ils la Saint-Valentin ? (+ conseils)

29/01/15 à 11:25 - Mise à jour à 02/02/15 à 09:31

Source: Weekend

Depuis deux semaines, nous sommes matraqués de petits coeurs. Un rappel souvent jugé trop sirupeux qui provoque chez certains un arrière-goût d'amertume...

Psycho: pourquoi les hommes redoutent-ils la Saint-Valentin ? (+ conseils)

© iStockphoto

Alors que ces dames se réjouissent de passer un moment charmant, de surprendre l'être cher avec un présent raffiné et désirent secrètement qu'il aura prévu la même chose ; la majorité de ces messieurs redoutent la Saint-Valentin. Il résonne à leurs oreilles comme un devoir. Voire une corvée. Mars et Vénus, clap 14.

Pour l'humoriste Paul Dewandre, qui a fait de cette thématique le succès de ses one-man-show, " c'est parce qu'on ne se sent pas aimé pour les mêmes raisons. Si elle se réjouit des petites attentions quotidiennes, lui, recherche la confiance et l'appréciation que sa moitié pourra lui donner ". Selon Jean-Claude Kaufmann qui vient de publier Un lit pour deux (2), le 14 février est une compensation symbolique : " Comme pour les autres rituels collectifs que sont les anniversaires, la femme espère qu'elle ne sera pas oubliée. Si c'est le cas, c'est terrifiant pour elle ! Dans la même veine, le cadeau routinier - chaque année le même ballotin de pralines - est également déplorable. Le problème, c'est que son compagnon le ressent : souvent, il a l'impression de ne pas être à la hauteur... "

Bien qu'initialement cette date dédiée aux tourtereaux fût bénie par la gent masculine - un bouquet suffisait à rattraper les manques des mois écoulés -, elle l'oppresse désormais. Baudouin, 45 ans, dans une histoire qu'il admet lui-même compliquée, confirme : " C'est un jour pourri : on se doit de réussir la Saint-Fleuriste. C'est une fête d'obligation, du non spontané. Ce ne serait pas mal qu'il y ait moins de pression autour de l'événement... " Mais c'est plutôt l'inverse qui est observé. " Plus l'homme fait d'efforts, plus sa partenaire semble en réclamer d'avantage, souligne Jean-Claude Kaufmann. Idéalement, il faudrait que la Saint-Valentin ne soit plus synonyme de frustration ou de déception. Les hommes a priori ne sont pas contre les attentions, mais c'est vrai qu'ils aspirent à une vie plus simple, plus tranquille au niveau conjugal. "

Psycho: pourquoi les hommes redoutent-ils la Saint-Valentin ? (+ conseils)

© iStockphoto

La meilleure manière d'éviter la contrainte de cet incontournable du calendrier est probablement de s'y préparer toute l'année, d'être vaillant au quotidien. " Et de la toucher le jour J avec une petite surprise, pour montrer que vous la cernez bien. Plus c'est personnel, mieux c'est ", affirme le spécialiste de Mars et Vénus.

De son côté, Jean-Claude Kaufmann conseille d'éviter le piège du consumérisme - fleuriste, marchands de chocolats... " Privilégiez plutôt un clin d'oeil qui permettra d'installer un microrituel amoureux. Pensez à une chose qui va améliorer la relation, comme la promesse d'un comportement que l'autre souhaite. Engagez-vous par exemple à faire la vaisselle du petit déjeuner le dimanche. C'est très réalisable. Je crois énormément aux petits pas. "

Par Valentine Van Gestel

>>> Pour tout savoir sur ces amoureux qui voient avec angoisse le 14 février arriver, rendez-vous dans Le Vif Weekend Spécial Saint-Valentin du 30 janvier 2015.

En savoir plus sur:

Nos partenaires