Quand l'art s'invite sur les pistes

10/10/17 à 14:00 - Mise à jour à 14:59
Du Le Vif Weekend du 06/10/17

L'art fait-il bon ménage avec l'altitude ? Réponse : oui. Chaque année, la station de Courchevel le prouve en se transformant en galerie à ciel ouvert. Une exposition thématique sur fond de monochrome blanc.

L'image a fait le tour du monde : un ours polaire suspendu entre ciel et terre. Sur fond de ciel bleu et pics enneigés, l'animal s'est offert une promenade en hélicoptère. Que fait la société protectrice des animaux ? Rien. Car, pas de panique, fixé au bout d'un long harnais, le plantigrade s'avère être une sculpture en résine signée Richard Orlinski, un plasticien français à succès dont les oeuvres sont prisées surtout aux Etats-Unis. L'opération périlleuse qui a consisté à poser sur un socle blanc ce Standing Wild Bear de 5 mètres de hauteur a fait l'objet d'une séquence vidéo à revoir sur YouTube. Logique, l'implantation d'un tel géant dans un environnement aussi inattendu, à 2 700 mètres d'altitude, relève quasi de la performance.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires