Rebecca Amsellem, l'anti-Wonder Woman

11/06/18 à 10:36 - Mise à jour à 14/06/18 à 13:35
Du Le Vif Weekend du 07/06/18

Avec son livre, Les Glorieuses - Chroniques d'une féministe, et la newsletter qu'elle envoie chaque semaine, cette docteure en économie entend inspirer un activisme inclusif déterminé à mettre K.-O. le culte de la Wonder Woman.

Enfant, Rebecca Amsellem a annoncé qu'elle voulait devenir présidente de la République. La maîtresse a cru à de l'insubordination ; l'élève n'a pas compris la semaine de colle. Plus tard, elle s'est dit que l'idéal serait " d'être payée pour lire des livres ". Bibliothécaire, éditrice ? Le cursus d'économie qu'elle pousse jusqu'au doctorat semble l'écarter de ce plan de carrière. Pourtant, aujourd'hui, la jeune femme bouquine durant les heures de bureau et, à l'image d'un chef d'Etat, entend bien influencer la société et la politique. Profession : activiste. Banco.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires