Revendre un cadeau loupé ? "Inapproprié" selon la moitié des Belges

28/12/15 à 17:18 - Mise à jour à 17:34

Source: Belga

Le réveillon de Noël à peine digéré, les petites annonces pour revendre les cadeaux mal choisis pullulent déjà sur les sites de revente. Pourtant, plus tôt en décembre, selon un sondage réalisé auprès de 1.000 internautes par 2ememain.be et Troc.com, deux sites spécialisés dans la revente d'objets de seconde main, 45% des Belges jugeaient la pratique inappropriée.

Revendre un cadeau loupé ? "Inapproprié" selon la moitié des Belges

© BELGA

En cas de présent non souhaité, 16% des personnes interrogées préféraient le garder, pour mieux l'offrir plus tard à quelqu'un d'autre. Plus d'un internaute sur 10 optait plutôt pour le don à une bonne oeuvre.

Lire aussi >>> Que faire des cadeaux indésirables ?

Cependant, il semblerait que dans les faits de moins en moins de Belges éprouvent des scrupules à l'idée de revendre des cadeaux qui ne leur plaisent pas. Chez Troc, en cette fin d'année, le directeur général Pierre Boseret constate une augmentation du nombre de visiteurs et une hausse d'environ 10% par rapport à l'an dernier "du nombre de cadeaux non souhaités que l'on vient échanger contre de l'argent liquide". Les petites annonces de revente sont également en progression de 26% sur le site de 2ememain.

L'an dernier, les petites choses censées faire plaisir mais qui n'ont pas vraiment rencontré leur public étaient majoritairement des vêtements et accessoires (30%), des chèques cadeaux (18%), des livres et bandes dessinées (9%), mais aussi des appareils électroniques (8%) ou encore des bijoux (5%). Les amis étaient particulièrement mal inspirés (18%), mais les parents (14%) et beaux-parents (13%) n'étaient pas en reste.

Nos partenaires