Schaerbeek lance la campagne "Non ce n'est pas normal" contre le harcèlement en rue

05/11/15 à 11:32 - Mise à jour à 06/11/15 à 10:58

Source: Knack

Selon une information relayée par Brusselnieuws.be , la Maison des Femmes de Schaerbeek lance une campagne contre le harcèlement en rue. Le slogan "Non, ce n'est pas normal" a pour objectif de sensibiliser les hommes qui harcèlent les femmes dans la rue.

Schaerbeek lance la campagne "Non ce n'est pas normal" contre le harcèlement en rue

© iStockphoto

On se rappelle tous du documentaire Femme de la rue qui dénonçait le sexisme dans les rues de Bruxelles (lire à ce sujet l'article de Marie Gathon Harcèlement à Bruxelles : "j'ai pris l'habitude de regarder par terre et de ne pas sourire" ).

Le reportage de 2012 exposait un problème toujours très actuel aujourd'hui. C'est pourquoi la Maison des Femmes, le conseil communal et la police lancent une campagne de sensibilisation.

Son objectif est d'attirer l'attention sur le droit à la sécurité des femmes dans l'espace public. L'Échevine de l'Égalité des Chances de la commune Adelheid Byttebier (Groen) estime en effet qu'il y encore beaucoup à faire dans ce domaine.

L'inégalité est réelle

"Les femmes adaptent leur comportement, évitent certaines rues ou ne vont pas seules au club de sport par exemple, de peur d'être harcelées" explique l'échevine Byttebier à brusselnieuws.be. "Les hommes n'ont pas ce problème. L'inégalité entre les hommes et les femmes est très réelle. Et pas seulement à Schaerbeek."

Long terme

Les affiches peuvent sensibiliser, mais ne résolvent pas instantanément le problème. Aussi l'échevine parle-t-elle d'"un travail de longue haleine pour changer la mentalité. "Une campagne comme celle-ci est une goutte d'eau dans la mer, mais il faut commencer quelque part. Et faire en sorte que le problème soit reconnu est déjà un pas dans la bonne direction" déclare-t-elle.

Elle espère également conscientiser davantage les autorités et à la police. "On ne sait pas du tout assez qu'on peut imposer une sanction administratives aux gens qui harcèlent les femmes dans la rue. À ma connaissance, aucune commune n'a encore utilisé cette possibilité."

Marche des Hommes

Le 25 novembre, à l'occasion de la Journée Internationale de l'élimination des violences faites aux femmes, la Maison des Femmes organise plusieurs activités sur le thème du harcèlement, dont une Marche des Hommes dans les rues de Schaerbeek. (LP)

Nos partenaires