Valentine a testé le carnaval à Tenerife

13/02/18 à 12:00 - Mise à jour à 12:41

Source: Weekend

En matière de carnaval, le podium serait attribué à Rio de Janeiro, Venise et... Tenerife!

Valentine a testé le carnaval à Tenerife

© Valentine Van Gestel

Je l'ignorais jusqu'à ce que mon voisin d'accoudoir, vers la dernière escale de mes vacances, me signale avec un optimisme débordant que c'était un événement à ne manquer sous aucun prétexte. Car à Santa Cruz, le carnaval n'est pas juste une fête costumée, c'est un patrimoine. Un rendez-vous très attendu qui se décline sur un mois entier et où adultes comme enfants se déguisent et déambulent.

Valentine a testé le carnaval à Tenerife

© VALENTINE VAN GESTEL

Un des points culminants? El Coso, le cortège avec le défilé, sur le thème " les Caraïbes " cette année, mettant notamment en lumière les plus jolies filles de l'île dans leurs tenues d'apparat.

Je m'y suis rendue... déguisée (apparemment, sans cela, on reste reclus au rang de simples spectateurs). Diadème avec un gros noeud jaune vissé sur la tiesse et joues rosies façon manga de troisième zone, je me dirige vers le centre. En chemin, je croise une Supermaman et sa " reine des neiges ", des personnages loufoques tout droit sortis d'Alice au pays des merveilles, quelques Jack Sparrow et autres Hulk.

Valentine a testé le carnaval à Tenerife

© VALENTINE VAN GESTEL

Premier choc : le flot de marée humaine, le festival de couleurs bigarrées, les attractions me rappelant notre foire du Midi bruxelloise et une ribambelle d'échoppes de " pata ", une patate fourrée, dont les files ne désemplissent pas ! Je me dégote une place en fin de cortège, l'endroit clé où les participants peuvent enfin retirer leurs perruques. Je prends conscience de l'exploit : le soulagement exprimé par la plupart, après quatre heures de marche, est flagrant. Pareil pour les ravissantes demoiselles, au sourire Pepsodent et à la taille de guêpe, proches du torticolis à force de porter un chapeau de plumes gigantesques. Malgré cela, j'ai pleinement profité du spectacle, et comme les enfants à mes côtés, je ne dissimulais pas ma joie et mon étonnement à chaque apparition : des sorcières au générique de Star Wars, en passant par les super-héros en carton de récup' à l'armée de Romains...

Valentine a testé le carnaval à Tenerife

© VALENTINE VAN GESTEL

Mon moment préféré a été offert par un " comparsa " de percussionnistes qui a mis une ambiance de feu. J'ai ensuite déambulé jusqu'au " rondella " et osé quelques pas de samba, goûté le " pata " (infâme) et même tenté ma chance à un attrape-peluche... Mon noeud jaune sur la tête toute la soirée, sourire niais aux lèvres.

Avantage évident du lieu par rapport à Binche ? La météo. A minuit, on danse encore en tee-shirt... Résolument, une fête à faire avec les (grands) enfants.

carnavaldetenerife.com/

Nos partenaires