Nouvelle fraîche d'Argentine

04/03/10 à 15:42 - Mise à jour à 15:42

Source: Weekend

Pour ceux qui pensent que le football est le sport favori des Argentins, oubliez cette idée reçue, en tout cas pour l'été. En ce moment, l'activité la plus pratiquée n'est autre que la dégustation de glace et en terrasse de préférence !

Nouvelle fraîche d'Argentine

Pour ceux qui pensent que le football est le sport favori des Argentins, oubliez cette idée reçue, en tout cas pour l'été. En ce moment, l'activité la plus pratiquée n'est autre que la dégustation de glace et en terrasse de préférence !


Sa consommation n'est pas leur seul point fort. En plus d'en engloutir 4 litres par habitant et par an, les Argentins sont passés maîtres dans l'art de sa fabrication. Leur équipe est arrivée 3eme au dernier Championnat du Monde de la Glace le 27 janvier dernier à Rimini en Italie, juste derrière la France et la Suisse. Par 30°C -hémisphère sud oblige-, j'ai mené l'enquête sur cette passion gourmande?

Ils l'ont c'est sûr un peu dans leurs gènes. Comme plus personne ne semble remettre en cause l'origine de l'invention de la fameuse crème glacée par les Italiens (rendons à César ...), c'est ici qu'il faut d'abord regarder. Justement, les porteños (habitants de Buenos Aires) sont majoritairement issus de l'immigration italienne du début du XXème siècle. Et ils ne s'en cachent pas, la plupart des glaciers affichent leurs origines : Freddo, Persicco, Cadore, Una Altra Volta... On raconte même, sous ma latitude, que ce dessert fut introduit pour la première fois en 1855 dans la cave du fameux théâtre Colon grâce à l'importation de glace pure de la région des Grands Lacs aux Etats- Unis!

En tout cas, leur affluence pourrait faire pâlir nos compatriotes glaciers, je ne vous parle pas ici d'une fréquentation raisonnable par temps ensoleillé, non, je vous parle de 50min d'attente en moyenne pour les plus connus. Côté palet, oubliez le classique chocolate y crema americana, comme pour la mode, chaque saison apporte ici aussi son lot de nouveautés : basilic, gingembre ou encore vin rouge sont les tendances 2010 ! Mon adresse favorite : dans le quartier de Recoleta, Freddo, situé au bout de l'avenue Quintana face à la Iglesia del Pilar, un petit havre de paix en plein quartier touristique. J'aime la terrasse à l'ombre du magnifique gommier. Mon parfum ? Le dulce de leche, littéralement crème de lait !


Une habitude plutôt rafraichissante à laquelle on s'habitue sans trop de mal et ce n'est pas tout : comble du luxe, en cas d'impossibilité de se rendre chez votre glacier le plus proche pour cause de flemme ou parce que, zut, vous avez oublié le dessert, pas de panique, ici la glace se livre aussi à domicile ! Décidemment ils sont forts ces argentins !

Maité Celayeta

En savoir plus sur:

Nos partenaires