Ouverture du Musée Fin-de-Siècle à Bruxelles en mai 2013

24/10/12 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Source: Weekend

Le Musée Fin-de-Siècle devrait ouvrir ses portes à Bruxelles le 7 mai 2013, ont indiqué les responsables des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique mardi. L'espace reviendra, au travers de plusieurs disciplines, sur la production artistique belge de la fin du XIXe au début du XXe siècle.

Ouverture du Musée Fin-de-Siècle à Bruxelles en mai 2013

L'inauguration, programmée pour le mois de mai prochain si les négociationssur le budget fédéral le permettent, précise Michel Draguet, directeur général des Musées Royaux des Beaux-Arts, constituera la deuxième étape du redéploiement des collections fédérales en unités muséales après l'inauguration en 2009 du Musée Magritte.

Le Fin-de-Siècle prendra ses quartiers dans les salles de l'ancien Musée d'Art moderne qui n'avaient plus été rénovées depuis 1989.

Plus de 400 oeuvres allant de 1863, et la création du cercle artistique la Société libre des Beaux-Arts, à 1914 pourront être admirées sur un espace de 6.000 mètres carrés, avec des artistes comme Maurice Maeterlinck, Emile Verhaeren, James Ensor, Fernand Khnopff, Léon Spilliaert et Octave Maus.

Cette institution culturelle "montre combien la Belgique a été une des nations les plus rayonnantes au monde sur le plan culturel à cette époque", selon Paul Magnette, ministre en charge de la Politiquescientifique.

Le fédéral (Musées royaux et Régie des Bâtiments) a investi quelque 6,5 millions d'euros dans la mise sur pied de ce nouveau musée. Le projet a aussi pu compter sur un don d'un million d'euros de la famille Gillion-Crowet dont l'ensemble de la collection sera exposée en permanence dans le nouvel espace.

Outre les Musées Royaux des Beaux-Arts et ceux d'Art et d'Histoire, le partenariat lie également la Bibliothèque royale de Belgique, le Théâtre royal de la Monnaie et la Cinematek.

Le paysage muséal de la capitale devrait connaître encore quelques changements ces prochaines années. Le ministre Magnette a ainsi rappelé la rénovation en profondeur du Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren. Le Musée fermera ses portes au grand public mi-2013 pour les rouvrir en mai 2016.

Par ailleurs, une solution devra être trouvée pour les collections de l'ancien Musée d'Art moderne et contemporain, contraint de fermer ses portes pour faire place au Fin-de-Siècle. Celui-ci n'abritera en effet qu'une partie des pièces du Musée d'Art moderne. Les autres oeuvres, d'artistes belges ou étrangers, devront attendre l'ouverture d'un grand musée dans un avenir plus ou moins lointain. Les anciens magasins Vanderborght, situés rue de l'Ecuyer, pourraient constituer une solution provisoire même si, pour ce lieu également, des travaux d'aménagement sont requis.

Le collectif Musée sans musée s'était adressé au ministre en début d'année pour l'interpeller sur la fermeture du Musée d'Art moderne depuis février 2011. "Nous ne sommes pas contre le Musée Fin-de-Siècle en tant que tel. On ne comprend simplement pas cette manière de couper les collections en rondelles. A force de ne garder que des chefs d'oeuvres, cela laisse l'impression de collections déforcées", commente une membre de ce collectif réunissant des professeurs et étudiants en arts, des artistes et des personnalités des mondes associatif et politique.

Musée sans musée regrette "le manque de transparence" dans le dossier et critique une fermeture du Musée d'Art moderne décidée "sans aucune solution de rechange". "Il n'y a encore rien de ce grand musée annoncé et on semble donc repartis pour plusieurs années avec d'importantes collections qui ne sont plus exposées", commente-t-on.

Weekend.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires