Angela Merkel en sous-vêtements sur les murs de Berlin

07/05/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Weekend

La marque allemande Bruno Banani a choisi la chancelière Angela Merkel en petite tenue pour promouvoir sa collection de sous-vêtements.

Angela Merkel en sous-vêtements sur les murs de Berlin

© Bruno Banani

La marque allemande Bruno Banani a choisi la chancelière Angela Merkel en petite tenue pour promouvoir sa collection de sous-vêtements.

En Allemagne, on n'a pas froid aux yeux et encore moins en ce qui concerne les publicités. La marque de sous-vêtements allemande Bruno Banani a ainsi décidé d'utiliser des représentations d'hommes et de femmes politiques du pays pour sa nouvelle campagne publicitaire.

Jusque-là, rien d'original, sauf que les politiciens en question posent en petite tenue. Parmi eux, la chancelière Angela Merkel dessinée tout sourire, en soutien-gorge et petite culotte mauves sur des panneaux de 100 mètres carrés déployés en plein coeur de la Kurfürstendamm, soit l'équivalent berlinois des Champs Elysées parisiens.

A ses côtés, des ténors de la politique allemande dessinés, eux, en boxers moulants. Si leur visage est des plus ressemblants, on ne peut pas dire la même chose de leur corps, qui a été raffermi, voire bien remusclé.

Et pour continuer dans l'originalité, la marque en question, offre également une réduction de 5 euros à toute personne qui viendrait rapporter de vieux sous-vêtements au magasin, imitant la "prime à la casse", une mesure gouvernementale de soutien à l'industrie automobile. Interrogée à ce sujet, la marque de lingerie a assuré : "nous faisons tout pour soutenir la demande" et "le pays a besoin de nouveaux sous-vêtements".

Il semblerait que la chancelière ait beaucoup d'humour puisqu'elle n'a fait aucun commentaires et n'a pas demandé le retrait de la campagne de pub. En ces temps de crise, tout est bon pour relancer la consommation des ménages.

N.Vdv et Ca.L

Nos partenaires