Barbara Louys prête sa voix de la campagne Voice over Cancer

17/09/13 à 14:07 - Mise à jour à 14:06

Source: Weekend

La présentatrice de la RTBF Barbara Louys prête sa voix à la campagne télévisée "Voice over Cancer", la toute première campagne de sensibilisation consacrée au cancer de la tête et du cou en Belgique, a annoncé mardi la European Head and Neck Society (EHNS) lors d'une conférence de presse organisée à l'Institut Jules Bordet.

Barbara Louys prête sa voix de la campagne Voice over Cancer

© Voice Over Cancer

Les capsules télévisées seront diffusées en introduction à la première Semaine de sensibilisation sur le cancer de la tête et du cou, qui se déroulera du 23 au 27 septembre prochains.

Dans la vidéo destinée à la Belgique francophone, Barbara Louys prête sa voix au récit de Christiane, 64 ans, qui a vu la sienne complètement modifiée par un cancer du larynx. "Agissez maintenant! Parlez-en à votre médecin. Il est encore temps", conclut la sexagénaire de sa propre voix. Dans la version destinée aux téléspectateurs flamands, c'est le comédien Herbert Flack qui s'est prêté au jeu aux côtés de Paul, 66 ans, atteint du même type de tumeur que Christiane.

"C'est important pour moi de soutenir la lutte contre le cancer de la tête et du cou car c'est un cancer très peu connu, alors qu'il y a 2.500 cas diagnostiqués en Belgique chaque année", confie Barbara Louys dans une vidéo disponible sur le site de la campagne. La journaliste et présentatrice revient ensuite sur les attitudes à adopter pour éviter cette maladie.

La campagne "Voice over Cancer" de l'EHNS vise, au final, à améliorer le pronostic des patients atteints de la maladie. Le cancer de la tête et du cou, qui touche le plus souvent le pharynx, le larynx ou la cavité buccale, représente 5% de tous les cancers dans le monde. Généralement, il est diagnostiqué et traité à un stade avancé en raison d'une consultation tardive. Il survient le plus souvent au-delà de 40 ans, et est facilité par l'alcool et le tabagisme.

Il est conseillé de consulter un médecin si des symptômes tels que mal de gorge, gonflement dans le cou, langue douloureuse, enrouement et déglutition difficile persistent pendant trois semaines.

En savoir plus sur:

Nos partenaires