Beyonce, visage pâle pour L'Oréal

08/08/08 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Weekend

Beyonce trop pâle dans la nouvelle publicité pour L'Oréal? Polémique.

Beyonce, visage pâle pour L'Oréal

© L'Orl

La chanteuse hip-hop/RnB Beyonce semble bien pâle dans la nouvelle publicité du fabricant de cosmétique L'Oréal dont elle est l'égérie. Les lecteurs du New York Post s'offusquent et répandent la rumeur que L'Oréal aurait blanchi la peau de la chanteuse via un logiciel de retouche photos.

Dans la publicité controversée qui s'étale sur deux pages, la chanteuse de 27 ans, née d'un père afro-américain et d'une mère créole, a les cheveux blonds vénitiens et semble plus pâle qu'à l'habitude. Sur la boîte du produit en lui-même figure une femme de type caucasien avec la même couleur de cheveux.

La polémique soulévée par The New York Post et alimentée par des internautes "offusqués", ne concerne pas la couleur de ses cheveux, obtenue grâce au produit vanté. Elle porte plutôt sur le teint de la chanteuse, beaucoup plus clair dans la publicité que sur ses photos habituelles.

Le New York Post a même qualifié la campagne de choquante. Le journal accuse L'Oréal d'avoir transformé la chanteuse en une "version malade, presque blanche d'elle-même", en éclaircissant la couleur de sa peau via un logiciel de retouche de photos.

L'Oréal dément tout trucage

Dans son contrat conclu en 2001 (valeur 2,9 millions d'euros) avec la marque de cosmétique, il était pourtant stipulé que la chanteuse ne pourra pas apporter de changements radicaux à son physique dans les "années à venir". Une promesse que ne tient visiblement pas l'entreprise L'Oréal elle-même. La différence tiendrait seulement à une question d'éclairage d'après Cynthia Park, la responsable d'une agence de publicité new-yorkaise.

"Nous tenons beaucoup à notre relation avec Mme Knowles. Il est absolument faux de dire que L'Oréal Paris aurait altéré les caractéristiques de la peau de ce modèle ou son ton pour la campagne de teinture de cheveux Feria", a rétorqué la société incriminée, dans une déclaration à Associated Press jeudi.

La publicité doit paraître dans le numéro de septembre prochain du magazine Elle . Elle se trouve déjà dans la revue américaine Allure & Essence. Un porte-parole de la chanteuse a indiqué qu'elle ne souhaite pas commenter l'information.

Ca.L

En savoir plus sur:

Nos partenaires