Canular royal: les suites de l'enquête

29/04/13 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Weekend

En décembre dernier, Kate Middleton rentrait à l'hôpital et sa grossesse était alors dévoilée, via un canular téléphonique d'une radio australienne qui allait tourner au tragique avec le suicide de l'infirmière qui avait révélé ce scoop malgré elle. Aujourd'hui, l'animatrice de radio australienne, à l'origine d'un canular a déclaré qu'elle participerait en personne à l'enquête diligentée à Londres.

Canular royal: les suites de l'enquête

© Facebook

Par le biais de ses avocats, Mel Greig a publié un communiqué après que le Sunday Times eut rapporté que l'infirmière, Jacintha Saldanha, avait laissé une note la mettant en cause ainsi que son collègue de 2Day FM, Michael Christian. Mel Greig a été autorisée à comparaître en personne dans l'enquête sur la mort de Saldanha, indique le communiqué.

Le cabinet d'avocats Slater & Gordon a également indiqué que depuis cette disparition, Mel Greig pensait sans cesse à la famille de la victime. "Mlle Greig est déterminée à répondre à toutes les questions sur son rôle dans ces tragiques évènements dans le cadre de l'enquête".

Petit rappel des faits En décembre, l'infirmière d'origine indienne, employée à l'hôpital Edouard VII de Londres, avait été retrouvée pendue avec une écharpe, trois jours après avoir été victime d'un canular téléphonique de la radio australienne.

Les animateurs s'étaient fait passer pour la reine Elizabeth II et avaient demandé des nouvelles de la princesse Kate, admise dans l'établissement, en raison de nausées dues à sa grossesse. L'infirmière, âgée de 46 ans, avait passé l'appel à une collègue, qui avait dressé un bilan de l'état de santé de Kate.

Le Sunday Times a rapporté que l'infirmière avait adressé une lettre manuscrite à ses supérieurs. "S'il vous plaît, acceptez mes excuses. Je suis sincèrement désolée. Merci pour tout votre soutien. Je tiens les animateurs australiens Mel Greig et Michael Christian pour responsables de cet acte. S'il vous plaît, faites leur payer", aurait écrit Jacintha Saldanha.

Enquête reportée à Londres Toutefois, lundi matin, une source officielle à justement annoncée que l'enquête serait reportée au mois de septembre. Formellement ouverte en décembre, elle devait reprendre jeudi, mais pour "des raisons administratives" l'audience a été reportée aux 12 et 13 septembre, a déclaré un porte-parole du conseil municipal de Westminster, responsable de la procédure.

L'enquête, appelée "inquest", vise à établir les circonstances de la mort de l'infirmière Jacintha Saldanha, mais pas les responsabilités.

Affaire à suivre donc...

En savoir plus sur:

Nos partenaires