Des proches à la rescousse de Johnny Depp, accusé de violence conjugales

30/05/16 à 19:14 - Mise à jour à 19:13

Source: Afp

Accusé de violences conjugales par son ex-femme Amber Head, Johnny Depp a reçu le soutien public de plusieurs proches et amis, dont celui de son ex-compagne Vanessa Paradis et de sa fille Lily-Rose.

Des proches à la rescousse de Johnny Depp, accusé de violence conjugales

Johnny Depp et Amber Heard. © Reuters

"Pendant toutes les années au cours desquelles j'ai connu Johnny, il n'a jamais été physiquement violent avec moi et cela ne ressemble en rien à l'homme avec lequel j'ai vécu pendant 14 merveilleuses années", a écrit Vanessa Paradis dans une lettre publiée par le site people TMZ.

Lily-Rose Depp, 17 ans, l'un des deux enfants que Johnny Depp a eu avec Vanessa Paradis a également publié sur le réseau social Instagram une photo d'elle toute petite et de son père lui tenant les mains pour l'aider à marcher.

"Mon père est la plus douce et la plus aimante des personnes que je connaisse", a-t-elle écrit.

Amber Heard, 30 ans, a demandé le divorce la semaine dernière après 15 mois de mariage, exigeant une pension alimentaire.

Elle accuse la vedette de "Pirates des Caraïbes" de l'avoir "agressée verbalement et physiquement" pendant "toute la durée de leur relation".

Elle est apparue vendredi au tribunal de Los Angeles avec des bleus au visage.

TMZ a publié une photo de la comédienne avec l'oeil rougi d'hématomes, qui aurait été présentée au juge dans un dossier de 40 pages de documents et photos, lors d'une audience à huis clos.

Lundi, l'ancien Monty Python Terry Gilliam, ami de Johnny Depp avec qui il a tourné plusieurs films a également volé à la rescousse de l'acteur.

"Comme beaucoup des amis de Johnny Depp, je découvre que Amber est une meilleure actrice que ce que je ne pensais", a tweeté le réalisateur de "Brazil".

Son tweet a suscité une cascade de réactions souvent indignées, rappelant notamment que les auteurs de violences conjugales peuvent tout à fait cacher leur jeu et se montrer parfaitement sympathique à leurs amis.

Le tweet de Terry Gilliam renvoie vers le témoignage publié sur le site d'informations hollywodiennes The Wrap par un ami de Johnny Depp, l'humoriste américain Doug Stanhope.

"Manipulé"

L'humoriste affirme avoir passé du temps avec l'acteur au domicile de celui-ci samedi 21 mai, juste avant l'acte de violence de celui-ci contre Amber Heard - selon TMZ, l'acteur a notamment envoyé son téléphone à la figure de l'actrice.

Doug Stanhope raconte que lui-même et d'autres amis avaient ce jour là osé pour la première fois évoquer avec l'acteur ses relations avec sa femme, et tout le mal qu'ils pensaient d'elle.

"Johnny Depp a été utilisé, manipulé, piégé, et conduit à apparaître comme un salaud. Il le voyait venir, mais n'a rien fait, ou n'a rien pu faire pour l'empêcher", selon l'humoriste.

Suite aux accusations de violences contre lui, un juge de Los Angeles a émis vendredi une ordonnance qui interdit à Johnny Depp de s'approcher jusqu'au 17 juin à moins de 100 mètres d'Amber Heard.

Depp (52 ans) et Heard s'étaient rencontrés sur le tournage de la comédie "Rhum Express" (2011), alors que Johnny Depp vivait encore avec Vanessa Paradis, dont il a partagé la vie de 1998 à 2012 et avec qui il a deux enfants, Jack et Lily-Rose.

En savoir plus sur:

Nos partenaires