Florence and the Machine, jeune romantique glam rock

11/12/09 à 15:49 - Mise à jour à 15:49

Source: Weekend

Florence and The Machine brouille les pistes avec son look, tantôt glam rock, tantôt de jeune romantique évanescente.

Florence and the Machine, jeune romantique glam rock

© Reuters

La chanteuse du groupe Florence and The Machine, Florence Welch de son vrai nom, est une Londonienne de 22 ans qui chante à pleins poumons (son dernier album est baptisé à juste titre Lungs) des histoires d'amour souvent sombres sur des musiques pop, rock et soul, accompagnée de ses musiciens, The Machine. Ancienne étudiante en art, la Britannique a grandi en écoutant The White Stripes et Kate Bush. Son premier album est un savoureux mélange de percussions toniques, de cordes pincées et de guitares électriques

Cette flamboyante rouquine ne s'est manifestement pas inspirée uniquement de l'univers musical de ses idoles, mais aussi de leur style. Sa coiffure à la frange épaisse ressemble en effet fortement à celle de l'interprète de Babooshka ou Running Up That Hill en pleine gloire des années '80. Florence se la joue éclectique et "vintage sauvage", mixant les pièces glam rock de sa garde-robe de façon un peu expérimentale, apparaissant même en smoking rétro dans son clip Dog Days Are Over. Ou serait-elle plutôt l'incarnation fantasque d'une héroïne d'un roman du 18ème siècle en longue robe de mariée évanescente avec diadème de perles dans les cheveux pour le clib Rabbit Heart? Sur scène, l'artiste brouille les pistes et surprend, parcourant la scène de long en large en body, juchée, telle une diva, sur de hauts stilettos dignes de Louboutin, et tout cela (presque) sans vaciller, chapeau ! (voir la vidéo). Florence remet de cette manière, comme les chanteuses Rihanna, Beyonce ou Lady Gaga dans un tout autre genre, le body des années '80 au goût du jour dans les vidéos des titres You've got the love et Drumming Song. En juin, TopShop, l'enseigne britannique lui a proposé de l'habiller lors de sa prestation au festival de Glastonbury. Résultat : une tenue de scène sombre avec de longues franges cousues aux manches et des roses noires brodées sur les épaules, pour un style un peu gothique qui convient parfaitement à la beauté rousse. En résumé, Florence, c'est un peu l'antithèse de Lady Gaga et nous, on préfère ça, frôlant l'overdose des accoutrements excentriques de la chanteuse du tube Poker Face.

Ca.L

En savoir plus sur:

Nos partenaires