Gabriel-Kane Day-Lewis, magnétique et atypique

27/07/17 à 11:40 - Mise à jour à 11:40

Source: Le Figaro

Le fils d'Isabelle Adjani et de Daniel Day-Lewis délaisse le mannequinat pour la chanson. L'occasion de revenir sur ce "fils de" au look si particulier.

Gabriel-Kane Day-Lewis, magnétique et atypique

Gabriel-Kane Day-Lewis © isopix

Isabelle Adjani et Daniel Day-Lewis se sont rencontrés en 1989 en Angleterre lorsque l'actrice présentait le film "Camille Claudel". Il l'aurait abordé en lui laissant un message sibyllin à son hôtel "Bienvenue dans ce pays misérable". Après six ans d'une relation aussi passionnée que tourmentée qui éloigna Isabelle des écrans de cinéma, ils se séparent. Isabelle, qui est enceinte de lui, le quitte. "Les parents ont eu la délicatesse de se séparer avant qu'il n'arrive. C'est très pratique pour l'enfant : aucun traumatisme." dira Adjani dans le Figaro.

Gabriel-Kane n'a donc jamais connu ses parents ensemble. Il vivra avec sa mère jusqu'à ses treize ans avant de partir vivre avec son père entre l'Irlande et New York.

Des yeux piscine

Il a les yeux bleu marine de sa mère et les sourcils broussailleux et le sourire de son père.

Avec son mètre 87 et son charisme, il s'est rapidement mué en nouvelle coqueluche du monde la mode. Malgré des débuts fracassants comme la campagne Platinium de Calvin Klein, devenir la nouvelle égérie Zadig & Voltaire, ou les couvertures des magazines Citizen K et M, ce ne serait qu'une occupation qui lui permettrait de payer son appartement à New York dit-il.

Ce dont il rêve c'est d'une carrière dans la musique. Son premier clip, Ink in my veins, vient de sortir.

En attendant de percer pour de bon, il continue d'abreuver les réseaux sociaux de multiples clichés. De quoi augmenter sa popularité et qui sait devenir en sus le "it-boy" de l'année. Après tout une voyante lui aurait prédit qu'il serait encore plus célèbre que ses parents.

The darkest hour ?

A post shared by G-K. (@gabrielkane) on

I've been growing up and I can't stand it

A post shared by G-K. (@gabrielkane) on

In a please fuck off kind of mood

A post shared by G-K. (@gabrielkane) on

I don't like yoga or long walks on the beach

A post shared by G-K. (@gabrielkane) on

Let me be your Romeo ?

A post shared by G-K. (@gabrielkane) on

Nos partenaires