Huit choses que vous ne saviez peut-être pas sur la monarchie belge

15/11/16 à 15:50 - Mise à jour à 18/11/16 à 10:38

Depuis 1866, la Belgique célèbre la Fête du Roi le 15 novembre. À cette occasion, avons sélectionné, à l'aide du livre "L'histoire des Rois et des Reines de la Belgique", huit choses que vous ne saviez peut-être pas sur l'histoire de la famille royale belge.

Huit choses que vous ne saviez peut-être pas sur la monarchie belge

. © Belga Image

1. À cinq ans, le prince Léopold de Saxe-Cobourg-Saalfeld, futur Léopold Ier, est nommé colonel du régiment Izmaïlovski en Russie. À douze ans, il accède au rang de général. Il doit ces honneurs à sa parenté avec les Romanov.

2. Léopold II, monté sur le trône en 1865 à l'âge de 30 ans, était un grand voyageur. Pourtant, il ne s'est rendu au Congo dont il avait fait sa propriété privée avant de la léguer à l'état belge en 1908.

3. Albert Ier qui a succédé à son oncle Léopold II en 1909 est le seul roi des Belges qui ne soit pas décédé de mort naturelle. Le 17 février 1934, il meurt suite à un accident d'alpinisme à Marche-les-Dames.

4. Surnommé le Roi Chevalier, Albert Ier est également le seul souverain belge pour qui la ville de New York organise un ticker-tape parade. Le 3 octobre 1919, les habitants de la Grosse Pomme célèbrent son attitude héroïque pendant la Première Guerre mondiale en jetant d'énormes quantités de petits papiers par les fenêtres.

5. Les premières années de règne de Léopold III, qui a succédé à son père en 1934, sont caractérisées par une grande instabilité politique. Le roi voit passer pas moins de onze gouvernements, dont certains ne durent pas plus de 48 heures.

6. À l'époque, les monarques belges disposaient d'un train royal pour leurs déplacements. Le roi Baudouin l'utilise notamment pour l'inauguration de la jonction Nord-Midi à Bruxelles le 4 octobre 1952.

7. Avant de succéder à son frère Baudouin, Albert II portait le titre de prince de Liège. Ce titre lui a été attribué en hommage à l'ancienne principauté de Liège, mais aussi à l'attitude héroïque de la ville lors de l'invasion allemande en 1914.

8. Instaurée par Léopold II, la loi salique qui devait empêcher les femmes d'accéder au trône a été supprimée en 1991. Cela signifie que la princesse Élisabeth, la fille aînée du roi Philippe, deviendra la première reine souveraine des Belges. (CB)

Extrait de: L'histoire des Rois et des Reines de Belgique, disponible aux éditions Kate Art

WeekendInformation Services

Nos partenaires