Kate Middleton a donné naissance à un second garçon

23/04/18 à 09:42 - Mise à jour à 24/04/18 à 09:58

Source: Afp

Kate Middleton a donné naissance lundi à un garçon, son troisième enfant avec le prince William et cinquième dans l'ordre de succession au trône britannique, qu'ils ont brièvement présenté devant la maternité sous des cris d'enthousiasme d'admirateurs.

Kate Middleton a donné naissance à un second garçon

. © AFP

L'attente n'aura pas été trop longue pour les journalistes et le fans de la famille royale réunis devant la maternité londonienne où Kate Middleton a été admise tôt ce matin, vers 6 heures, pour accoucher. "Son Altesse Royale la Duchesse de Cambridge a accouché sans problème d'un garçon à 11h01" (10h01 GMT), a annoncé le Palais de Kensington dans un communiqué, précisant que l'enfant et sa mère vont bien. Le bébé, dont le nom sera annoncé "en temps voulu", pèse 3,8 kg.

L'enfant prend la cinquième place dans l'ordre de succession au trône britannique, après son grand-père Charles, le prince de Galles, son père, le prince William, son grand frère prince George et sa grande soeur, princesse Charlotte.

"Son Altesse Royale la duchesse de Cambridge a été admise au St Mary's hospital de Londres, dans le quartier de Paddington, plus tôt ce matin", avait annoncé un peu plus tôt dans la matinée le Palais dans un communiqué.

La reine d'Angleterre ainsi que les autres membres de la famille royale ont été informés. Ils sont "enchantés" par cette naissance écrit le palais de Kensington sur Twitter.

C'est dans cet établissement que les deux premiers enfants du couple, George, quatre ans, et Charlotte, deux ans, sont nés.

Depuis plusieurs jours, quelques admirateurs inconditionnels de la famille royale campaient devant l'établissement pour ne pas manquer l'annonce de la naissance.

Le Palais a précisé que le prince William avait accompagné son épouse pour le trajet en voiture. Le St Mary's hospital est situé à moins de deux kilomètres du palais de Kensington, résidence officielle du duc et de la duchesse de Cambridge.

Le bébé royal est le sixième arrière petit-enfant de la reine Elizabeth II, qui a fêté ses 92 ans samedi, et de son mari, le prince Philip, âgé de 96 ans.

.

. © AFP

L'enfant portera le titre de prince ou princesse, depuis la réforme menée en 2012 par la Reine, qui souhaitait s'assurer que tous les enfants du prince William dispose de ce titre. Auparavant, seul le fils aîné du fils aîné du Prince de Galles, soit George, aurait reçu le titre de prince et d'Altesse Royale.

Spéculations sur le prénom

Comme pour leurs deux premiers enfants, le duc et la duchesse de Cambridge n'avaient pas souhaité connaître le sexe du bébé à naître.

Le prénom n'a pas encore été divulgué mais les spéculations sur le prénom vont bon train, et les parieurs misaient sur Mary, Alice, Victoria ou Alexandra s'il s'agissait d'une fille, Arthur, Albert, James ou Philip pour un garçon. Les Britanniques avaient dû attendre deux jours pour connaître les prénoms de George et Charlotte.

Kate Middleton a donné naissance à un second garçon

© AFP/Ben Stansall

Pour la première fois dans l'histoire de la monarchie britannique, le nouveau prince ne supplante pas sa grande soeur dans l'ordre de succession, à la suite d'une réforme mettant fin au droit de primogéniture masculine pour toutes les naissances postérieures au 28 octobre 2011. C'est désormais l'enfant le plus âgé du souverain en titre qui hérite du trône, quel que soit son sexe, et non le garçon le plus âgé.

Conformément à la tradition, la naissance est annoncée par une proclamation signée des médecins royaux installée sur un chevalet doré placé pour le public dans la cour du palais de Buckingham. Modernité oblige, le palais a publié dans le même temps un communiqué et posté l'information sur Twitter et Facebook.

A la Tour de Londres, 62 coups de canon seront tirés (21 pour saluer la naissance, plus 20 étant donné le statut royal de la Tour de Londres, plus 21 parce qu'elle est située dans la quartier de la City). Des coups de canons seront également tirés à Hyde Park ou Green Park, et l'Union Jack, le drapeau britannique, sera hissé sur tous les bâtiments officiels.

Suivez l'évènement en direct:

Royal baby watch from London's St Mary's Hospital

Join us LIVE from outside the Lindo Wing of London’s St Mary’s Hospital as the public eagerly awaits news of the royal baby.

Geplaatst door The Telegraph op maandag 23 april 2018

L'ordre de succession au trône britannique

Tous les héritiers derrière le nouveau bébé royal sont rétrogradés d'un rang dans cette hiérarchie qui comprend les quatre enfants de la reine Elizabeth II et leur descendance.

1. le prince Charles, prince de Galles

Né en 1948, fils aîné de la reine Elizabeth II

2. le prince William, duc de Cambridge

Né en 1982, fils aîné du prince Charles

3. le prince George de Cambridge

Né en 2013, fils aîné du prince William

4. la princesse Charlotte de Cambridge

Née en 2015, fille cadette du prince William

5. le troisième enfant et deuxième fils du prince William

Né lundi 23 avril 2018

6. Le prince Harry de Galles

Né en 1984, fils cadet du prince Charles

7. le prince Andrew, duc de York

Né en 1960, deuxième fils de la reine Elizabeth II

8. la princesse Beatrice d'York

Née en 1988, fille aînée du prince Andrew

9. la princesse Eugenie d'York

Née en 1990, fille cadette du prince Andrew

10. le prince Edward, comte de Wessex

Né en 1964, troisième fils de la reine Elizabeth II

11. James, vicomte Severn

Né en 2007, fils du prince Edward

12. Lady Louise Windsor

Née en 2003, fille du prince Edward

13. la princesse Anne, princesse royale

Née en 1950, fille de la reine Elizabeth II

14. Peter Phillips

Né en 1977, fils de la princesse Anne

15. Savannah Phillips

Née en 2010, fille aînée de Peter Phillips

16. Elizabeth Phillips

Née en 2012, fille cadette de Peter Phillips

17. Zara Tindall

Née en 1981, fille de la princesse Anne

18. Mia Tindall

Née en 2014, fille de Zara Tindall

Les descendants d'Elizabeth II sont suivis de ceux de sa soeur décédée Margaret.

Le site officiel de la monarchie britannique ne dresse la liste que des 15 premières personnes dans la ligne de succession. Mais en théorie, elle est beaucoup plus longue. Certains dénombrent 2.000 héritiers envisageables, d'autres 5.700.

Un changement des lois de succession est entré en vigueur en 2015, mettant fin au droit de primogéniture masculine qui avait cours jusque-là: les enfants mâles nés après le 28 octobre 2011 ne pourront plus prétendre au trône face à leurs soeurs aînées. C'est l'enfant le plus âgé du souverain qui hérite du trône, quel que soit son sexe.

Les personnes mariées à des catholiques ne pourront par ailleurs plus être exclues de la succession.

Nos partenaires