La chanteuse Adele défend l'image privée de son fils et gagne (un gros dédommagement)

23/07/14 à 18:36 - Mise à jour à 18:36

Source: Weekend

Le fils de la chanteuse britannique Adèle recevra une somme à "cinq chiffres" de la part de l'agence Corbis Images UK, ayant mis à disposition de la presse des photos de "moments marquants" de sa vie, ont annoncé mercredi ses avocats.

La chanteuse Adele défend l'image privée de son fils et gagne (un gros dédommagement)

© Reuters

Si la chanteuse Adèle "accepte et embrasse le fait d'être une personnalité publique (...)", son fils de deux ans "n'est et ne sera jamais un " 'personnage public' ", a transmis mercredi à la haute cour de justice de Londres l'une de ses avocates, Jenny Afia.

Adèle et son mari Simon Konecki avaient intenté une action en justice contre l'agence Corbis Images UK qui avait mis à disposition de la presse anglaise des photos de "moments marquants" de leur fils. Des paparazzis avaient notamment pris des clichés de sa première sortie en famille ou encore de sa première excursion dans une aire de jeux. Ces photos avaient ensuite été publiées dans la presse.

L'agence Corbis s'est engagée à payer une somme "à cinq chiffres" en dommages et intérêts et remboursement de frais de justice au fils d'Adèle, ainsi qu'à ne pas réutiliser ces photos, a expliqué le cabinet d'avocats Schillings qui représente Adèle. L'argent, placé sur un compte sous la responsabilité des parents d'Angelo, devrait servir à financer "si nécessaire" toute action juridique supplémentaire concernant leur fils, ont assuré les avocats.

La célèbre londonienne protège avec attention sa vie privée, au point de ne pas avoir révélé à la presse le nom de son fils pendant des mois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires