La nouvelle Casta

30/10/09 à 09:34 - Mise à jour à 09:34

Source: Weekend

A 19 ans, Marie-Ange Casta se lance sur les traces de sa soeur aînée, Laetitia, dans la carrière de mannequin.

La nouvelle Casta

On les compare forcément. Elle s'y est habituée. Les yeux? La bouche? Le front Quels sont ses différences et ses points communs avec sa grande soeur? (Question taille, ce serait plutôt elle qui lui a chipé quelques centimètres en plus...) "Même père, même mère: ce qui serait étonnant, c'est que nous soyons sans similitudes, s'amuse-t-elle. Il arrive que des gens qui ne savent pas mon nom me fassent remarquer une ressemblance avec Laetitia... mais, si nous avons toutes deux un grain de beauté au coin de la bouche, il n'est pas du tout placé au même endroit ! C'est plutôt des traits de caractère que nous partageons: nous sommes aussi exigeantes l'une que l'autre."

C'est cette détermination qui l'a amenée à s'installer à Paris pour suivre les cours de la Chambre syndicale de la couture. Passionnée de mode et de dessin depuis son plus jeune âge, elle rêve de pouvoir un jour inventer ses propres modèles, "avec la fantaisie que l'on trouve dans les vêtements de Sonia Rykiel ou l'extrême sophistication d'une griffe comme Chloé".

Dans la vie de tous les jours, Marie-Ange s'habille pourtant beaucoup plus cool. "Un bon jean boyfriend, des touches de couleur (j'aurai bien le temps de m'habiller plus tard tout en noir...), un perfecto matelassé dans le dos: je suis beaucoup plus garçon manqué que pin-up girl!" confie-t-elle dans un éclat de rire.

Ultrafraîche et pétillante en tout cas, elle adore se dépenser physiquement: nager dans les petites criques corses ou danser avec ses copines jusqu'au bout de la nuit. "Il vaut mieux que je bouge, ajoute-t-elle, car je ne résiste pas à un fondant au chocolat. La gourmandise, c'est tellement joyeux que l'on aurait tort de ne pas succomber... au moins de temps en temps!"

Guillaume Crouzet, Lexpress Styles

En savoir plus sur:

Nos partenaires