Lagerfeld a-t-il traité Hollande d'idiot ?

22/10/12 à 10:10 - Mise à jour à 10:10

Source: Weekend

On le sait, Karl Lagerfeld n'a pas sa langue dans sa poche. Dernier fait en date, il aurait traité le président français d'imbécile, dans l'édition espagnole du magazine Marie-Claire, qui pour ses 25 ans, lui avait confié ses rênes. Pourtant le grand Karl dément.

Lagerfeld a-t-il traité Hollande d'idiot ?

© Reuters

Invité au journal télévisé français de 20h sur France 2 dimanche, le couturier s'est défendu d'avoir insulté le président français dans le Marie-Claire espagnol."Evidemment, je n'ai pas dit ça." Il se défend également avoir qualifié la politique de François Hollande de "désastreuse" à l'égard des "riches". Et loin de le fustiger, Lagerfeld déclare même trouver François Hollande "drôle", "spirituel" et "très intelligent".

Il y a quelques jours, Ségolène Royal avait sommé le créateur de s'excuser. Celui-ci s'y refuse, dans la mesure où il nie avoir tenu de tels propos. Lagerfeld affirme que ses déclarations - faites au cours d'une conversation de près de 3 heures avec les journalistes du magazine - ont été déformées ou mal traduites. "Je ne parle pas espagnol malheureusement, donc je ne sais pas très bien ce qu'ils ont dit".

Toutefois, dans le magazine - qui l'avait invité à la rédaction en chef pour son numéro spécial 25 ans - Karl Lagerfeld aurait pourtant dit : "Hollande déteste les riches. C'est désastreux. Il veut les punir et évidemment, ils s'en vont et personne n'investit." Et d'ajouter : "Les étrangers ne veulent plus investir en France et, ainsi, les choses ne fonctionnent plus", avant de charger contre la compétitivité française.

En fait, il affirme avoir surtout critiqué le traitement de l'industrie du luxe en France, regrettant qu'elle soit "traitée presque comme quelque chose de pestiféré", alors qu'elle "rapporte beaucoup", prenant la défense de ces métiers du luxe "traités comme si c'était une chose honteuse, or c'est des métiers qui créent une envie". "Aujourd'hui on entend parler de compétitivité, non il faut parler d'envies, il faut créer des envies", a-t-il affirmé. ce secteur du luxe "vend un produit inutile dont on n'a pas besoin", mais "c'est pas ma faute si la France est connue pour les vins, la cuisine très luxueuse, la mode, les parfums et les bijoux". "En dehors (...), la France n'est pas compétitive. Le reste des produits ne se vendent pas. Et de conclure, "Qui achète des voitures françaises ? Pas moi".

Lagerfeld aurait aussi profité de sa tribune espagnole pour accuser le roi d'Espagne Juan Carlos de ne pas être à la hauteur de son épouse, la reine Sofia, dont il affirme qu'elle "est la personne la mieux élevée de la Terre. Et elle ne mérite pas le type de bêtises qu'a commises le roi". Rappelons qu'en mai dernier, le couple royal n'avait pas fêté publiquement ses 50 ans de mariage en raison des nombreuses rumeurs d'infidélités du roi. Reste à savoir quelle sera la réaction de la monarchie espagnole vis à vis de ces déclarations à son encontre.

A.W.

Nos partenaires