Le mariage approche pour la princesse Madeleine de Suède

06/06/13 à 10:03 - Mise à jour à 10:03

Source: Weekend

La princesse Madeleine, benjamine du roi de Suède, épouse samedi à Stockholm le financier américano-britannique Christopher O'Neill, lors de noces plus modestes que le somptueux mariage de son aînée Victoria trois ans auparavant.

Le mariage approche pour la princesse Madeleine de Suède

© Reuters

La jeune femme, qui fêtera ses 31 ans lundi, est la troisième enfant du roi Carl XVI Gustaf et de la reine Silvia. Elle a rencontré son fiancé à New York, où elle est bénévole pour l'association caritative fondée par sa mère, la World Childhood Foundation.

Ils s'uniront dans l'après-midi à la chapelle du palais royal, puis partiront en carrosse dans les rues alentour. Le cortège ne doit mesurer que 350 mètres, soit beaucoup moins que celui de Victoria et Daniel, et parcourir principalement la ville médiévale, Gamla Stan.

"Ça ne ressemblera en rien au mariage de Victoria. Tout d'abord parce que Madeleine n'est pas le successeur au trône", explique Roger Lundgren, rédacteur en chef du Kungliga Magasinet, une revue sur la famille royale. "Ensuite parce que c'est un mariage privé: le roi paie sur ses propres deniers."

Des milliers de personnes devraient venir acclamer les jeunes mariés, avant leur départ en bateau depuis l'île de Riddarholmen vers le château de Drottningholm, où aura lieu le banquet, et où Madeleine est née en 1982.

La famille Bernadotte attend quelque 600 convives, dont les plus connus sont la princesse Charlène de Monaco (sans Albert II, retenu par d'autres obligations) et les princes héritiers Fredrik du Danemark et Haakon de Norvège. La famille impériale japonaise sera représentée par la princesse Takamado, et la famille royale britannique par un fils de la reine, le prince Edward, comte de Wessex.

Madeleine suscite moins d'affection chez ses concitoyens que Victoria, dont les Suédois admirent la façon, pleine de grâce et d'humilité, avec laquelle elle tient son rôle de princesse héritière.

Il y a une dizaine d'années, les tabloïds surnommaient Madeleine "la princesse fêtarde" après qu'elle eut été photographiée dans des discothèques branchées de Stockholm.

Le mariage devrait améliorer l'image d'une princesse qui a inquiété les plus fervents monarchistes. Catarina Hurtig, journaliste et auteur spécialiste de la famille, se souvient que des lecteurs l'appelaient pour lui demander de suggérer au roi de la remettre dans le droit chemin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires