Lindsay Lohan, privée de fêtes par la justice

27/06/11 à 09:45 - Mise à jour à 09:45

Source: Weekend

Après une fête trop arrosée pendant sa liberté conditionnelle, la starlette échappe à la prison mais devra désormais s'abstenir de réunir ses amis.

Lindsay Lohan, privée de fêtes par la justice

© Image Globe

Lindsay Lohan, comparaissait jeudi devant la justice californienne après une fête trop arrosée organisée sur la terrasse de sa maison pendant sa liberté conditionnelle. La juge a considéré que la jeune femme de 24 ans, dont on ne compte plus les apparitions devant la justice, n'avait pas violé les termes de sa liberté conditionnelle. Elle échappe donc à la prison mais devra désormais s'abstenir de faire la fête et de réunir ses amis.

"Vous n'êtes pas coupable de violation de votre liberté conditionnelle. Vous êtes coupable de n'avoir fait preuve d'aucun jugement", a déclaré la juge. "L'assignation à résidence est censée s'apparenter à la prison", a-t-elle rappelé. "Je vous ordonne de ne plus organiser de fêtes. Vous pourrez accueillir chez vous un ami à la fois et un membre de votre famille. Et arrêtez les barbecues sur votre terrasse, pour éviter que vos voisins se mettent tous à écrire à vos contrôleurs judiciaires", a-t-elle ironisé.

LeVifWeekend.be, avec L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires