"Ne pas avoir d'enfant m'a rendu les choses plus faciles"

02/07/14 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Weekend

L'actrice américaine fait la couverture d'Esquire plus sexy que jamais et revient sur son choix de ne pas être mère, dans une société hollywoodienne où ce rôle est de plus en plus valorisé, et son inverse de plus en plus stigmatisé...

"Ne pas avoir d'enfant m'a rendu les choses plus faciles"

© Reuters

Cameron Diaz est connue pour ses rôles, certes, mais aussi pour son naturel désarmant: elle aime raconter des blagues salaces, roter, rigoler à gorge déployer, et siffler, ce qu'elle fait comme personne. Si ce n'est un cow boy peut-être.

A 41 ans, sexy en diable en body noir et talons vertigineux, elle fait ce mois-ci la couverture du magazine américain Esquire. L'occasion pour l'actrice de revenir sur ses choix, et notamment celui de ne pas avoir eu d'enfants. Sur ce point aussi, elle répond sans ambages : "C'est tellement de boulot d'avoir des enfants, explique-t-elle. Être responsable d'autres vies que la mienne, je ne pourrais pas l'assumer. Ma vie est plus facile ainsi. Un bébé, il faut s'en occuper tous les jours, jusqu'à ses 18 ans. Ne pas avoir d'enfant m'a rendu les choses plus faciles mais ce n'est pas pour cela que c'est une décision facile à prendre. J'aime protéger les gens mais je ne suis pas faite pour être mère. C'est comme ça. Mais ça ne signifie pas que je ne traverse pas de moments difficiles. Je suis ce que je suis. Je travaille là-dessus. Les choses se passent bien pour moi. J'ai accompli beaucoup de choses. Ne pas avoir d'enfants, je me moque à présent".

Une femme bien dans ses baskets, assumant ses choix et son âge, qu'elle estime être le meilleur : " "J'aime avoir 41 ans. J'adore ça. Tellement de problèmes ont disparu. La peur, par exemple. C'est le meilleur âge. Quand une femme sait comment se passent les choses, ou alors qu'elle a décidé de ne plus s'en soucier. On arrête simplement d'avoir peur. Vous vous moquez de ce que pensent les hommes."

Une femme libre donc et toujours aussi désirée des réalisateurs. C'est dire comme la liberté est séduisante.

En savoir plus sur:

Nos partenaires