Tommy Hilfiger aide l'Ouganda

15/06/12 à 12:15 - Mise à jour à 12:14

Source: Weekend

Les bénéfices de la 'Tommy Hilfiger Promise Collection' ont permis au styliste américain de soutenir le projet 'Villages du Millénaire' en Ouganda. Nous nous sommes rendus sur place pour mesurer l'ampleur des changements impliqués par la collection.

Tommy Hilfiger aide l'Ouganda

© Renske De Maesschalck

Après un long vol à destination d'Entebbe, Ouganda, nous voici arrivés à Ruhiira. 'Nous' - moi, douze autres journalistes, six gagnants du concours Twitter et trois employés Tommy Hilfiger - avons été invités sur place. Objectif : nous assurer de l'évolution positive des conditions de vie dans les 'Villages du Millénaire' de la 'Millenium Promise', l'ONG soutenue par Tommy Hilfiger.

'Villages du Millénaire' : naissance d'un projet

Il faut remonter à 2000 pour bien comprendre les sources du projet 'Villages du Millénaire : cette année-là, les dirigeants de 189 pays signent la 'Déclaration du Millénaire'. La pétition vise à endiguer la pauvreté extrême et la famine à l'horizon 2015. Suite à la déclaration, un 'Projet du Millénaire' voit le jour en 2002. Son but : atteindre l'ensemble des 'Objectifs du Millénaire pour le développement' (MDG) inscrits dans la déclaration. Parmi les projets envisagés, le plan 'Villages du Millénaire' ressort du lot. Il a été conçu en association avec 'Millenium Promise', une organisation fondée en 2005 par l'économiste Jeffrey Sachs.

Tommy Hilfiger a joué un rôle important dans le développement des 'Villages du Millénaire': la 'Tommy Hilfiger Foundation' fait partie des donneurs internationaux réguliers de la 'Millenium Promise'.

Tommy Hilfiger, généreux et impliqué

La collaboration entre l'ONG et Tommy Hilfiger remonte à 2009. Le créateur de mode verse alors deux millions de dollars à la fondation. Décoré du titre de 'Millennium Development Goals Global Leader' depuis 2010, il va plus loin en créant une 'Promise Collection' en 2012. Les bénéfices générés par la nouvelle ligne de vêtements sont entièrement reversés à Ruhiira, en Ouganda. La commune fait partie du projet 'Villages du Millénaire'.

Tommy Hilfiger, très impliqué, s'est rendu plusieurs fois sur place en compagnie de Katie Holmes, l'ambassadrice de la collection. 'Les difficultés quotidiennes auxquelles sont confrontés les habitants de Ruhiira forcent le respect. Le sens de la collectivité et l'espoir qui habitent cette population m'inspirent au plus haut point', a confié le styliste américain. David Siriri, capitaine de l'équipe de Ruhiira, s'est également dit satisfait de la collaboration: 'Tommy Hilfiger est un partenaire de premier plan pour l'organisation. Il est très impliqué dans le projet.'

Les 'objectifs du millénaire' dans la pratique

L'éradication de la pauvreté et de la famine ressort comme l'un des objectifs majeurs du projet 'Millenium'. De nombreux enfants de Ruhiira sont gravement sous-alimentés. Afin de pallier aux carences de la population locale, le programme 'du millénaire' a introduit de nouvelles cultures, a établi un repas complet à l'école primaire et a apporté un capital de départ aux fermiers de la région.

Le projet vise également l'enseignement fondamental pour les filles comme pour les garçons. La majorité des habitants de Ruhiira - particulièrement les femmes - ont arrêté l'école trop tôt. Les repas quotidiens à l'école ont eu l'effet escompté : délivrés de la contrainte de devoir rentrer chez eux à midi, les enfants passent désormais plus de temps à l'école. confie David Siriri. 'Les enfants n'ont plus besoin de faire des kilomètres pour trouver de quoi boire ou manger. Ils disposent donc de plus de temps pour apprendre'.

Bien d'autres choses ont changé à l'école primaire de Nyakamuri. L'établissement possède désormais un potager, un verger, un fourneau efficace et des ordinateurs. L'eau courante a été installée, un budget a été consacré aux enseignants, des examens standardisés et des programmes de bourses ont été mis en place. Depuis que l'école a été pourvue de panneaux solaires, il est possible d'y travailler plus tard. Et les résultats ne se sont pas fait attendre : l'école est passée de 170 à 585 élèves. Au cours des six dernières années, 12 des écoles primaires de la région ont connu une hausse du nombre d'étudiants.

La bourse 'Connect to Learn' et les écoles spéciales 'Women Empowerment' se consacrent quant à elles à l'éducation des femmes, qui 'doivent comprendre qu'il existe d'autres possibilités pour elles que de mariage ou la maternité', selon la directrice de l'établissement.

De nouveaux centres de soins de santé gratuits ont également ouvert leurs portes sous le regard bienveillant de la 'Millenium Promise'. Celui que nous avons visité a été entièrement rénové. Il accueille les futures mamans en fin de grossesse et propose des dépistages anti-HIV et anti-malaria. 'Avant, il n'y avait qu'une seule infirmière dans ce centre. Elle s'occupait de 7000 personnes', confie David Siriri. 'Peu d'habitants se déplaçaient pour recevoir des soins. Depuis que le centre a été rénové et que de nouvelles infirmières ont été embauchées, 89% des femmes accouchent au centre'.

Si les centres de santé sont actuellement soutenus par l'ONG 'Millenium Promise', leur soutien financier reviendra aux autorités dès 2015. 'Nous tentons de convaincre les autorités du profit qu'elles pourront tirer de l'investissement dans la zone délicate', explique le CEO de 'Millenium Promise' Samuel Mayer avant de poursuivre : 'Espérons simplement qu'elles continueront à s'impliquer'.

Des professionnels de la santé ont été engagés pour se rendre chez les personnes qui sont dans l'impossibilité de se rendre à l'hôpital. Lors d'une visite, un petit garçon a été testé pour la malaria. La consultation n'a duré que quelques minutes : inutile de se rendre à l'hôpital pour si peu.

Le 'Projet du Millénaire' vient également en aide aux agriculteurs. La majorité des habitants de Ruhiira disposent de plantations de banane : pas question, donc, d'avantage concurrentiel. Pour pallier à ce problème, les fermiers de la région ont été formés à la culture de nouvelles graines et à l'élevage. Paul, fermier, a reçu une vache. A présent, il en possède quatre. Il a pu s'offrir quelques chèvres, des manguiers, ainsi qu'un portager.

La durabilité est l'un des autres objectifs du projet : les panneaux solaires installés grâce au programme fournissent une vingtaine de foyers en électricité et les pompes à eau pourvoient les villages en eau pure. 'La collaboration avec les autorités, le sens de la collectivité et un système économique développé : tels sont les éléments de base de la durabilité', explique Samuel Mayers. 'Tout comme les entrepreneurs européens, les marchands et les fermiers africains ont besoin d'argent. Paul est la preuve vivante qu'un tel système peut fonctionner. Je ne vois pas pourquoi ces avancées cesseraient après notre départ'.

Renske De Maesschalck

Nos partenaires