Un nouveau scandale Calvin Klein

24/06/09 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Weekend

On vous l'annonçait en février dernier, la nouvelle campagne de pub pour la marque Calvin Klein Jeans n'allait pas passer inaperçue, elle a même encore une fois réveillé le puritanisme américain.

On vous l'annonçait en février dernier, la nouvelle campagne de pub pour la marque Calvin Klein Jeans n'allait pas passer inaperçue, elle a même réveillé le puritanisme américain.

Shootée par Steven meisel, la campagne printemps de Calvin Klein Jeans met en scène les mannequins Anna Selezneva, Anna Jagodzinska et Natasha vêtues d'un simple jean, flirtant de manière osée avec de charmants jeunes hommes sur un sofa. Cette évocation sulfureuse d'une partie à trois a le don de choquer outre-Altantique. L'une des affiches placées sur un building de Soho à New York - l'un des carrefours les plus fréquentés de la Grosse Pomme - à été remplacée car jugée trop choquante par le comité de censure américain, le même comité qui avait déjà interdit la version télévisée de la pub.

La censure, Calvin Klein y a déjà goûté, en août dernier, c'était le spot publicitaire pour le parfum Secret Obsession dont Eva Mendès était l'égérie, que l'American network décidait tout bonnement de censurer. La raison : des postures trop suggestives et bien trop dénudées de la belle.

Ce qui ne semble pas gêner le styliste américain qui persiste et signe. Preuve: l'automne "à la Klein" risque d'être chaud également avec le retour d'Eva Mendes sur les affiches, torse nu, les seins cachés par le mannequin Jamie Dornan. D'autres clichés réalisés par Steven Klein dans la même veine montrent le duo couché dans une position lascive. Vers un nouveau cas de censure? Réponse dans quelques mois.

Ca.L

En savoir plus sur:

Nos partenaires