Virginie Efira, si vous étiez...

14/01/10 à 17:10 - Mise à jour à 17:10

Source: Weekend

Irrésistible dans Le Siffleur, de Philippe Lefebvre, Virginie Efira devient une actrice à part entière et enchaîne les rôles... comiques. Elle tourne en ce moment La Chance de ma vie et vient de terminer L'Amour, c'est mieux à deux.

Virginie Efira, si vous étiez...

© reuters

Irrésistible dans Le Siffleur, de Philippe Lefebvre, Virginie Efira devient une actrice à part entière et enchaîne les rôles... comiques. Elle tourne en ce moment La Chance de ma vie et vient de terminer L'Amour, c'est mieux à deux.
Si vous étiez... un plat d'enfance Le waterzoï de ma mère. D'abord, le mot est drôle. Ensuite, le plat est bon [du poulet cuisiné avec un bouillon lié au beurre ou à la crème]. D'ailleurs, je n'en ai plus mangé depuis quinze ans, et ça commence à me manquer.

Un juron Beau salaud! Parce que, parfois, on peut aussi le dire tendrement.

Une nationalité Auvergnate. Depuis la sortie de Brice Hortefeux, c'est devenu une référence.

Une gourmandise interdite La fessée. Bientôt interdite, ai-je entendu? Et puis quoi encore?

Une escapade en amoureux Knokke-le-Zoute. Notamment, pour faire découvrir ce fameux waterzoï à mon Parisien d'amoureux.

Une couleur Le bleu. Celui de Klein, le peintre, que j'ai connu à une époque sous la dénomination de "bleu Montana", puis de "bleu Majorelle" quand je suis passée par Marrakech... Qu'importe l'appellation, j'adore ce coloris dont j'ai recouvert toute une pièce chez moi. On est à la frontière du jour et de la nuit, entre chien et loup.

Un animal Le gorille de montagne. Et pas n'importe lequel: le mâle dominant à dos gris. Je dois avoir un côté Jessica Lange dans King Kong... Totalement fascinée par la bête.

Un personnage historique Cléopâtre. En fin de compte, on en sait peu de chose, mais suffisamment pour avoir très envie d'en savoir plus.

Une boisson Un bloody mary, mon cocktail préféré.

Une rue de Paris Une impasse, forcément. Je les adore. Il y en a une près de chez moi: l'impasse des Trois-Visages. Avec un nom pareil, on se croirait dans Le Magicien d'Oz. Pourtant, elle existe vraiment.

Un vêtement qui rend beau Une robe noire de chez Azzaro. Sobre et absolument féminin.

Un musicien Burt Bacharach. Ses compositions me procurent une joie profonde et, jamais loin derrière, de la mélancolie.

Un livre de chevet Un manga que j'ai découvert il y a peu de temps: Quartier lointain, de Jiro Taniguchi. L'histoire d'un homme qui se retrouve projeté des années arrière, quand il était adolescent. C'est sobre et sublime.

Un autre métier Puéricultrice, parce que les bébés me fascinent. Ou détective privé, car j'aime le risque. Le métier d'actrice en comporte quelques-uns aussi. Il n'y a pas de hasard.

Christophe Carrière (L'Express)

En savoir plus sur:

Nos partenaires