Plaisir fashion

23/11/11 à 09:00 - Mise à jour à 09:00

Lay-out :

L1004

Edition :

LW

Document Word :

LW_Auto

Mots-clés :

Rubrique: Style de vie. Mots Clés: auto/news /

Page :

Semaine :

47

Photos :

Rédacteur :

chp

Remarques :

Workflow :

Pas de doute, les petits coupés font leur come-back. Un retour porté en partie par Mini qui, en plus de lancer un coupé sur base de son modèle originel, sortira prochainement une version SUV basée sur le Countryman. En attendant celle-ci, la ligne du Mini Coupé, très typée avec son pare-brise fortement incliné couplé à un pavillon fuyant et à une ligne de profil dynamique rehaussée par la présence d'un aileron escamotable sur le coffre, suscite déjà le débat, les uns appréciant beaucoup, les autres pas du tout. Conséquence de l'inclinaison de la lunette arrière, la voiture se contente d'offrir seulement deux places à bord, le volume du coffre atteingant, lui, tout de même les 280 l.

Souhaitant conférer à leur coupé un maximum de rigidité, pour assurer un plaisir de conduite optimal, les ingénieurs sont partis des dessous techniques renforcés du cabriolet. Vu son statut de sportive, le modèle ne reprend au catalogue que les motorisations les plus musclées de la gamme : Cooper (122 ou 115 ch), Cooper S (184 ou 163 ch) et John Cooper Works (211 ch), ainsi que le quatre cylindres diesel d'origine BMW mais seulement dans sa récente variante Cooper SD 2.0 l de 143 (ou 136 ch). Sur un asphalte en parfait état, les suspensions fermes et la direction précise de l'automobile permettent de rouler avec efficacité d'une courbe à l'autre. Sur les tronçons bosselés, le sautillement typique du véhicule incite à adopter un tempo moins rapide. Cet amortissement figé assure des sensations grisantes mais les conducteurs moins mordus se plaindront, en revanche, d'un confort de marche assez rudimentaire.

Bien qu'il soit badgé Renault, le Koleos n'a pas été étudié pour séduire la clientèle européenne. Développé et construit par le partenaire coréen Samsung pour le marché asiatique et l'Amérique du Sud avant tout, le modèle se vend d'ailleurs à plus de 70 % hors de nos contrées. Le coup de blush apporté au véhicule ne correspond dès lors pas à la nouvelle identité stylistique de la gamme Renault, qui arrivera, chez nous, dans les prochaines semaines. La ligne du Koleos lifté reste en effet relativement " exotique ", malgré une calandre chromée plus suggestive. À l'intérieur, peu de changements : l'habitacle se veut pratique et offre une modularité bien pensée. Sur la route, on loue son confort de marche mais les conducteurs pressés déploreront son manque de dynamisme. En raison d'un succès mitigé en Belgique, la marque a profité de ce restylage pour réduire sa gamme au seul 2.0 dCi 150 ch. Excellent de souplesse et de discrétion, ce moteur n'est finalement pénalisé que par sa cylindrée et sa puissance sur le plan de la fiscalité. Le Koleos reste toutefois disponible tant en deux roues motrices qu'avec l'excellente transmission intégrale d'origine Nissan.

Le coupé Passat CC profite d'un lifting pour se défaire du nom Passat. Baptisé dorénavant simplement Volkswagen CC, ce modèle hérite de nouveaux pare-chocs ainsi que de phares redessinés mais conserve sa ligne fluide largement plébiscitée. Sur le plan mécanique, pas de changement non plus. La vaste palette de motorisation s'étend toujours de 136 à 170 ch en diesel et de 160 à 300 ch en essence. Le 2.0 TDI bénéficie néanmoins dorénavant d'un Stop&Start en série. Sur toutes les versions, l'équipement de série comprend en outre le système de détection de somnolence.

Jeep. Pour les clients qui n'ont pas froid aux yeux, Jeep propose une série spéciale de son mythique tout-terrain Wrangler. Dénommée Artic, cette version (photo) ne sera proposée que dans des coloris " polaires " rappelant les grandes étendues glacées. Parmi les équipements spécifiques de cette version, on retrouve bien sûr... les sièges chauffants. Nissan. Bénéficiant de son alliance avec Renault, Nissan puise dans la banque d'organes du constructeur français pour équiper son Qashqai du récent 1.6 dCi 130 ch. Voilà de quoi satisfaire ceux qui ne savaient se décider entre le 1.5 dCi 110 et le 2.0 dCi 150.

En savoir plus sur:

Nos partenaires