Playbutton: Le Japon sous acide

14/05/12 à 16:05 - Mise à jour à 16:05

Source: Weekend

Le CD se plante, le vinyle renaît et le MP3 se réinvente. Après The XX, Björk et Vampire Weekend, le monde de la mode épingle le Playbutton.

Playbutton: Le Japon sous acide

Ce badge renfermant un micro baladeur MP3 a en effet été accroché par Kim Jones (Louis Vuitton Homme) qui lui a programmé dix morceaux fétiches pour Vogue Homme Japan. Bien plus que ce joli coup de pub limité à 30 exemplaires, le concept du Playbutton séduit.

L'idée ? Trouver un support digne du MP3. Soit un badge équipé d'une entrée casque classique et de cinq boutons arrière contrôlant la lecture et le volume. Ne pouvant accueillir d'autres titres que ceux qu'on lui a confiés, l'accessoire à épingle offre actuellement un catalogue d'une cinquantaine d'artistes (un album par badge), entre Belle And Sebastian, Florence + The Machine et Memory Tapes.

M.-H.T.

En savoir plus sur:

Nos partenaires