Quand la Reine des Neiges enterre le patron de Barbie

28/01/15 à 14:09 - Mise à jour à 29/01/15 à 11:31

Source: De Morgen

La poupée Barbie était traditionnellement le cadeau de Noël le plus populaire pour petites filles. Ça, c'était avant. Cette année, c'est la princesse Elsa, le personnage principal du dessin animé La Reine des Neiges, qui trône en haut du podium. La disgrâce de Barbie a entraîné dans sa chute Bryan Stockton, le CEO de Mattel depuis trois ans. Il vient d'être licencié, car il n'a pas su répondre au succès phénoménal des poupées Disney.

Quand la Reine des Neiges enterre le patron de Barbie

La princesse Elsa © Disney

Selon une information relayée par la VRT, la société de jouets américaine Mattel a vu son chiffre d'affaires baisser de 7% en 2014. Pour l'année écoulée, les bénéfices nets devraient s'élever à 498 millions d'euros alors qu'en 2013, ils se chiffraient encore à 903 millions de dollars. D'après la VRT, Disney ne serait pas l'unique responsable de ce déclin. Les marques de jouets traditionnels ont en effet de plus en plus de mal à lutter contre la progression de tablettes et consoles de jeux, de plus en plus plébiscités par les enfants.

Sorti en salles en novembre 2013, le dessin animé La Reine des Neiges a déjà rapporté plus d'un milliard de dollars sans compter les robes, poupées et autres produits marketing dérivés du film. Pour le quotidien De Morgen, l'attitude intrépide du personnage d'Elsa, l'héroïne de la Reine des Neiges, explique cette immense popularité. La princesse aurait même détrôné Blanche-Neige au rang de personnages fictifs préférés des enfants.

Depuis quelque temps déjà, les princesses Disney ont subi un changement significatif. Contrairement à leurs ancêtres Cendrillon, la Belle au Bois au Dormant ou encore Blanche-Neige, les nouvelles princesses Disney prennent leur destin en main et n'attendent plus que le prince charmant viennent les sauver de leur triste condition. Même si les héroïnes de Mulan, Raiponce, Rebelle et bien entendu, la Reine des Neiges continuent à évoluer dans un monde loin du réel, elles font preuve d'une modernité appréciée par les petites filles d'aujourd'hui.

Nos partenaires