Rapa Iti Project : les alternatives

23/01/12 à 11:02 - Mise à jour à 11:02

Source: Weekend

Tout était calme sur le front du Rapa Iti Project... Les aléas de la vie ont fait que j'ai du repousser la mise en place du voyage. L'embarcation reste au mouillage dû à une météo contraire mais... en attendant, on va essayer d'accélérer les choses.

Rapa Iti Project : les alternatives

© Thinkstock

Dans un article précédent, j'avais déjà parlé de la manière la plus "classique" d'arriver jusque là (avion+cargo). Une alternative pour atteindre le but choisi: se porter volontaire pour être équipière d'un(e) skipper, suggéré lors d'un autre épisode par la proposition de Captain Charlie. Malheureusement, celui-ci semble avoir déjà pris la mer, n'ayant plus de nouvelle de sa part. Néanmoins, l'idée a fait son petit cheminement. Devenir équipière, ce serait pour moi l'occasion de :

1. Assouvir une envie qui me trottinne depuis longtemps: naviguer comme une vraie petite louve de mer et non plus de manière passive.

2. En fait, vérifier si j'ai vraiment le pied marin parce que ce n'est pas sur les gros paquebots qu'on sent le rouli.

Je me suis donc mise à la recherche desite de conavigation ou de Bourse aux équipiers et j'ai sélectionné plusieurs sites francophones afin de porter ma candidature au poste de moussaillonne :

La bourse aux équipiers du Routard. Le site de la Bourse aux équipiers

La bourseauxequipiers.fr Vogavecmoi, le site de co-navigation


Constatation: ce n'est pas parce qu'on va un peu travailler sur le bateau que la traversée sera gratuite! Il y a en général une caisse de bords (qui varie entre 10 et 20 ¤/jour) afin de couvrir le fuel, la nourriture, etc.

Etrangement, les annonces qui ne mentionnenent aucune participation sont souvent des messieurs qui cherchent exclusivement une équipière. Tiens, tiens, tiens!

Pour le moment, je n'ai pas encore vu d'annonces de skipper se rendant aux Australes (ça risque d'être assez compliqué en fait) mais je compte étendre mon champs de recherche aux sites anglophones. En attendant, j'ouvre l'oeil, et le bon!

Et vous? Vous laisseriez-vous tenter? Avez-vous déjà tenté l'aventure? Ou d'autres site de conavigation à me conseiller?

Mel loves travel

Retouvez Mélissa, notre blogueuse voyages, sur Twitter.

En savoir plus sur:

Nos partenaires