Rolex Day-Date II...la montre du leader!

05/11/10 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Weekend

En parcourant l'édition en ligne du Figaro, je n'ai pas pu échappé à la dernière campagne publicitaire de Rolex: "la Day-Date II, la montre du leader".

Rolex Day-Date II...la montre du leader!

En parcourant l'édition en ligne du Figaro, je n'ai pas pu échappé à la dernière campagne publicitaire de Rolex: "la Day-Date II, la montre du leader".

N'ayant d'abord pas cru que des publicitaires actifs sur le marché de l'emploi en 2010 aient pu réutiliser ce slogan d'une banalité affligeante, j'ai pris le temps de défroncer mes sourcils et de relire la pub. Je me suis ainsi rendue vite compte que j'avais très bien lu et que oui, même de nos jours, une montre est encore présentée comme un objet de force et de pouvoir. Naïvement, je pensais révolu le temps où les publicités s'adressant à un public masculin exploitaient à fond la carte de la virilité. Mais non, quand les pros de la com' tiennent en slogan, ils s'y accrochent comme à un mur d'escalade et se le transmettent de génération en génération. C'est leur petite botte magique! Peut-être même encore un peu plus lorsqu'ils travaillent dans le luxe, où un certain conservatisme semble de mise. Pourtant, ce n'est pas faute de disposer des moyens suffisants pour se creuser les méninges pour trouver quelque chose de plus innovant que: "Day-Date II, la montre du leader"!

Personnellement, j'ai toujours du mal à me dire qu'un tel slogan peut éveiller chez un homme l'envie incontrôlée d'acheter quoi que ce soit...mais ça semble pourtant être le cas, vu son utilisation répétée.

Pour conclure mon billet du jour, j'emprunterai la célèbre phrase qu'a balancée le publicitaire français Jacques Séguéla en 2009 sur France2: "si à 50 ans, on n'a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie". Alors surtout, n'oubliez pas: si vous êtes un faiblard, une chiffe molle ou toute autre espère de loosers, détournez à tout jamais votre regard de tout revendeur Rolex car vous y serez persona non grata...

Sophie Ismail

En savoir plus sur:

Nos partenaires