Ron Mueck, le géant de la sculpture

09/04/13 à 11:25 - Mise à jour à 11:25

L'évènement est à marquer d'une pierre blanche tant les occasions de voir le travail de ce sculpteur australien, né à Melbourne en 1958, sont peu nombreuses.

Artiste emblématique d'une vision de l'art contemporain qui s'adresse à tous, Mueck déploie lentement et patiemment une oeuvre faisant l'économie de toute médiation critique. Ses figures humaines, " réalistes à l'excès mais qui jouent sur des changements d'échelle surprenants ", suscitent d'emblée l'empathie du spectateur.

Ceci d'autant plus que la recherche sur la ressemblance prend, chez lui, des allures obsessionnelles, depuis la souplesse de l'épiderme jusqu'à la précision d'un geste. Vieillard au bord de l'agonie, homme enroulé dans une couverture, femme enceinte ou nouveau-né au cordon ombilical proéminent, il y a quelque chose d'universel dans son oeuvre.

Une universalité qu'il atteint avec de la silicone, de la résine polyester et de la peinture à l'huile. L'artiste n'a jamais caché les sources auxquelles se nourrit son imagination : images de presse, bandes dessinées, souvenirs personnels, légendes anciennes...

Bonne nouvelle, l'exposition en question ne prend pas seulement l'allure d'une rétrospective, Mueck débarque à Paris avec, en plus de six sculptures récentes, trois créations spécialement réalisées pour l'évènement. Still Life : Ron Mueck at Work, un documentaire réalisé par Gautier Deblonde permettra par ailleurs de poser les yeux dans l'intimité même d'une démarche méditative et mystérieuse.

Michel Verlinden

Ron Mueck, Fondation Cartier pour l'art contemporain, 261, boulevard Raspail, 75014 Paris. Du 16 avril au 29 septembre 2013. www.fondationcartier.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires