Ronde et belle

14/01/12 à 10:33 - Mise à jour à 10:33

Source: Weekend

Le Plus Model Magazine s'est lancé récemment dans une campagne afin de dénoncer la maigreur imposée aux mannequins. Des images et des commentaires chocs ont été utilisés pour condamner au maximum les conditions esthétiques dont sont victimes les professionnels de la mode.

Ronde et belle

© DR

Le modèle Katia Zharkova a été choisi pour poser nue dans cette campagne et pour cause, cette jeune femme, aux formes généreuses, n'est pas un mannequin comme les autres et tente ainsi de briser "l'image décharnement" trop longtemps associée au mannequinat.

Des slogans assez révélateurs accompagnent ces images. On apprend par exemple "qu'il y a vingt ans, le mannequin moyen pesait 8% de moins que la femme moyenne. Aujourd'hui, c'est 23% de moins."

Nul n'ignore que la minceur, voire la maigreur, sont très tendances de nos jours. Mais les chiffres apportés par cette campagne parlent d'eux-mêmes et les femmes (ainsi que certains hommes) en proie à de multiples régimes, parfois très dangereux pour la santé, ne sont pas toujours conscients de ce culte minceur de plus en plus ravageur dans le monde des paillettes et des podiums. Et pour cause, la maigreur véhiculée par le milieu de la mode s'impose comme le dicton du XXIème siècle et a autant d' impact sur le physique que sur le psychique de la population : le "gros", aujourd'hui mal vu, serait le seul responsable de son malheur.

Le Plus Model Magazine entend ainsi bien démontrer qu'il ne faut pas nécessairement être maigre pour être sain, bien au contraire et que quelques rondeurs n'ont jamais fait de mal à personne.

Laetitia Pepe

En savoir plus sur:

Nos partenaires