Adoptez le style vestimentaire de Grace Kelly - La légendaire actrice et princesse constitue toujours la source d'inspiration de nombre de princesses et de reines...

20/10/16 à 00:30 - Mise à jour à 10:42

Source: Royals

Elle reste l'éternelle. L'inaccessible. Une étoile au firmament, mais une étoile qui continue de fasciner. Soixante ans déjà que Grace Kelly, une jeune actrice récemment oscarisée, raflait le coeur du Prince Rainier et s'apprêtait à subjuguer le monde. Soixante ans ! Et pourtant ! C'est comme si le temps s'était arrêté, comme si les horloges avaient fait une pause. Grace Kelly n'a rien perdu de sa superbe. Son élégance, légendaire, intemporelle, son style, unique, inclassable, continuent de fasciner. Et d'inspirer. C'est ce que nous vous proposons de découvrir dans un reportage qui ouvre cette édition. Un reportage qui est, en réalité, le premier chapitre d'une nouvelle série où nous vous invitons à pénétrer dans le dressing des têtes couronnées. Attention : vous pouvez regarder, mais ne rien emporter !

Adoptez le style vestimentaire de Grace Kelly - La légendaire actrice et princesse constitue toujours la source d'inspiration de nombre de princesses et de reines...

© Isopix/Collection Christophel/Rnb

Adoptez le style vestimentaire de...

Pour cette nouvelle série, nous nous plongeons dans les archives du gotha, et plus précisément dans les dressings des têtes couronnées. Parce qu'ils en ont les moyens et qu'ils bénéficient de l'entourage adéquat, princesses, reines et même certains rois, sont depuis des siècles l'exemple à suivre pour leurs contemporains en matière de style vestimentaire. Certains avaient un style si particulier qu'ils ont continué, longtemps après leur disparition, à inspirer les générations suivantes. Car le style n'a rien à voir avec la mode. C'était déjà la devise préférée de la légendaire créatrice Coco Chanel. Nombre d'icônes royales l'ont prouvé par la suite. Royals a recherché pour vous les grands modèles du style dont se sont inspirées les élégantes princesses et reines d'aujourd'hui.

Grace Kelly

Il y a tout juste 60 ans, Grace Kelly, la légendaire actrice hollywoodienne, faisait son entrée à la cour princière de Monaco. La planète entière a retenu son souffle quand la femme la plus élégante du monde, arborant la robe de mariée la plus coûteuse de tous les temps, a pris pour époux le célibataire le plus convoité du moment. Six décennies plus tard, le mythe entourant Grace de Monaco continue de fasciner. Son style vestimentaire est toujours considéré comme le summum de l'élégance. Et en effet, tant d'années plus tard, elle constitue toujours la source d'inspiration de nombre de princesses et de reines.

Grace Kelly (°1929 - +1982) compte parmi les premières célébrités royales à nous avoir appris que pour respirer la classe, il n'y a rien de tel que la sobriété vestimentaire. Mais la sobriété, dans son cas, est de toute première qualité. Grace se pare des tenues des plus grands créateurs de son époque. Il y a d'abord Oleg Cassini, styliste deux fois divorcé, qui est pendant des années le couturier régulier - et, accessoirement, le fiancé - de "La Kelly" avant d'habiller Jackie Kennedy. Puis, la Princesse de Monaco se tourne vers les créateurs français : Dior, Chanel, Lanvin, Hermès,... Grace choisit toujours les créations les plus simples, ce qui contribuera à inspirer les créateurs eux-mêmes. Elle connaît ses atouts et sait comme personne comment sublimer cette beauté froide qui la caractérise.

Des origines aisées

L'actuelle génération de princesses doit beaucoup à Grace Kelly. C'est ainsi que le dessus de dentelle porté par la princesse dans les années 60 peut refaire surface sur le tapis rouge.

L'actuelle génération de princesses doit beaucoup à Grace Kelly. C'est ainsi que le dessus de dentelle porté par la princesse dans les années 60 peut refaire surface sur le tapis rouge. © Isopix/Everett Collection

"Grace, c'est le feu sous la glace" : c'est ainsi que le réalisateur américain Alfred Hitchcock décrivait sa muse. Grace Kelly n'a pas les formes généreuses qui font la fierté de ses collègues actrices - Marilyn Monroe, Elizabeth Taylor ou Gina Lollobrigida, par exemple -, mais elle n'a pas besoin de convaincre à coups de jupes courtes et de décolletés plongeants. Elle maîtrise le pouvoir de la suggestion, faisant ainsi preuve de plus de sex-appeal que la majorité de ses homologues. Car plus on se dénude, plus on perd en classe. La retenue qui caractérise la jeune femme est en partie due à son éducation aristocratique. Le père de Grace Patricia Kelly est un millionnaire autodidacte aux origines irlandaises modestes qui vit à Philadelphie avec sa famille. Quant à sa mère, elle est d'origine allemande et entend bien inculquer les bonnes manières à ses trois filles et à son fils. Ainsi est-il interdit aux filles Kelly de sortir de la maison sans porter de petits gants blancs... qui deviendront d'ailleurs plus tard la marque de fabrique de Grace. Comme elle n'est pas aussi belle et intelligente que ses soeurs, on n'accorde pas autant d'attention à son éducation. Ce qui lui permet de suivre des cours d'art dramatique. Mais le vilain petit canard se transforme en un superbe cygne qui fait vite tourner la tête de la gent masculine. Si à ses débuts, elle apparaît dans des annonces publicitaires pour du dentifrice et des cigarettes, elle sera rapidement remarquée par les pontes du cinéma. A 26 ans, elle est déjà une superstar qui a campé trois rôles principaux pour Alfred Hitchcock. Quand elle rencontre le prince d'un minuscule Etat européen, elle est sur le point de décrocher son premier Oscar.

"Une jolie maîtresse d'école"

Les gants blancs étaient sa marque de fabrique. Grace en portait toujours et elle en achetait par dizaines.

Les gants blancs étaient sa marque de fabrique. Grace en portait toujours et elle en achetait par dizaines.

Oleg Cassini, le couturier de Grace Kelly, prétendra plus tard que c'est lui qui est à l'origine du style typique de la jeune femme : sobre mais particulièrement élégant et soigné pour permettre à sa personnalité de mieux s'exprimer. Ensemble, ils chercheront également le maquillage idéal pour la mettre en valeur : une petite touche de fard à paupières, un rouge à lèvres, le visage toujours dégagé. Jusqu'à sa mort en 2006, Cassini se plaira à raconter qu'avant son arrivée, Grace était même carrément mal habillée : "Longues jupes plissées, grosses lunettes car elle était myope, cheveux noués. On aurait dit une maîtresse d'école. Une jolie maîtresse d'école, c'est vrai. Mais une maîtresse d'école quand même. J'ai dû lui apprendre que les actrices glamour peuvent elles aussi être prises au sérieux."

Kelly et Cassini auront d'ailleurs une liaison jusqu'à ce qu'un jour, la jeune femme décline le rendez-vous suivant parce qu'elle s'est fiancée avec le Prince de Monaco. De nombreuses autres personnes de son entourage évoqueront ces fiançailles soudaines avec Rainier. On dit qu'au départ, son père ne l'aurait pas bien comprise non plus quand elle lui annonce son futur mariage avec le prince. Il aurait compris "Maroc" à la place de Monaco.

Quand une star de cinéma devient princesse

Hermès comptait ce modèle dans sa collection depuis longtemps. Grace lui a donné son nom : le sac Kelly. Ce grand sac était du reste bien pratique pour camoufler un petit ventre rond pendant les premiers mois de ses grossesses.

Hermès comptait ce modèle dans sa collection depuis longtemps. Grace lui a donné son nom : le sac Kelly. Ce grand sac était du reste bien pratique pour camoufler un petit ventre rond pendant les premiers mois de ses grossesses. © .

Après ses fiançailles avec le Prince Rainier en janvier 1956, Grace Kelly devient - pour autant que cela soit possible - encore plus célèbre. En guise de cadeau de fiançailles, le prince monégasque lui offre deux bagues, l'une plus fabuleuse que l'autre. Mais ce que l'on remarque surtout, c'est ce sac à main trapézoïdal d'assez grande taille signé Hermès qui, à l'époque, existe déjà depuis 25 ans mais ne jouit pas encore d'une grande notoriété. Cette situation va vite changer. En un rien de temps, le sac à main - pourtant très cher - de la future princesse devient un best-seller. Avec l'accord de Grace, il est même rebaptisé le sac Kelly. La jeune fiancée aime tellement ce sac qu'elle en achète d'emblée une demi-douzaine dans des tons différents. Pendant les premiers mois de ses grossesses, elle aurait même utilisé son sac pour camoufler son petit ventre rond. En outre, Grace est l'une des premières à affirmer qu'être enceinte n'enlève rien à l'élégance d'une femme ; elle portera de magnifiques vêtements de grossesse signés Dior, notamment.

Fidèle à son style

Même si elle avait son style, Grace ne craignait pas la nouveauté en matière de mode. Mais elle portait les motifs géométriques d'Yves Saint Laurent de façon plus sophistiquée.

Même si elle avait son style, Grace ne craignait pas la nouveauté en matière de mode. Mais elle portait les motifs géométriques d'Yves Saint Laurent de façon plus sophistiquée. © .

Le 12 avril 1956, Grace arrive dans le port de Monaco avec 60 valises remplies de chapeaux, de chaussures et de vêtements, tous déclinés en blanc, beige, bleu et jaune. Elle ne se départira plus jamais de ce style et de ces coloris de base. Ses enfants seront eux aussi essentiellement habillés dans les mêmes tons. Et elle restera fidèle à son style même quand la mode connaîtra une véritable révolution dans les années 60-70. Ce n'est que très exceptionnellement - et plutôt pour faire plaisir au créateur - qu'elle portera les légendaires robes Mondrian d'Yves Saint Laurent et que ses jupes seront un rien plus courtes. Mais son maître-mot restera l'élégance. Grace se change plusieurs fois par jour et se montre toujours dans la tenue de rigueur. Elle n'aimera d'ailleurs pas du tout voir ses filles adolescentes flâner en ville vêtues de shorts en jeans ultracourts. Avec l'âge - et quelques rondeurs en plus -, Grace porte des vêtements plus amples mais sa base vestimentaire ne change pas. Twin-sets, robes droites toutes simples, tailleurs et colliers de perles resteront sa signature. Comme l'affirmera Coco Chanel : "La mode n'a rien à voir avec le style et la classe. La mode change tout le temps. Le style, jamais."

Une dame de toute grande classe

Le feu sous la glace, voilà comment on pouvait qualifier Grace. Elle soulignait cet aspect de sa personnalité à l'aide d'un rouge à lèvres très vif, un style que sa belle-fille Charlène suit presque aveuglément.

Le feu sous la glace, voilà comment on pouvait qualifier Grace. Elle soulignait cet aspect de sa personnalité à l'aide d'un rouge à lèvres très vif, un style que sa belle-fille Charlène suit presque aveuglément. © Isopix/Collection Christophel/Rnb (photo à gauche)

Les tenues de Grace Kelly étaient - et sont toujours - copiées par des milliers, voire des millions de femmes dans le monde. Mais ce dont la plupart ne se rendent pas compte, c'est que sa classe ne relevait pas uniquement de ses toilettes et de son statut de princesse, mais aussi - et peut-être surtout - de son attitude. Elle faisait preuve de noblesse. Tout le temps et en toutes circonstances. Jamais elle ne semblait perdre son aplomb, quel que soit l'événement qui survenait. Grace connaissait l'étiquette comme personne et dans la sphère privée, elle vivait aussi "comme il se devait". En apparence, c'était la princesse parfaite, l'hôtesse parfaite pour ce minuscule Etat qui, grâce à sa présence, était devenu un lieu prisé par la jet-set internationale. Mais (presque) personne ne connaissait ses sentiments réels. Personne n'a jamais su pourquoi elle avait dit oui à un homme qu'elle n'avait alors rencontré qu'une seule fois. "J'apprendrai à l'aimer", dira-t-elle à ses soeurs. Elle ne racontera jamais à personne quoi que ce soit sur sa vie amoureuse prénuptiale, qui a pourtant dû être assez tumultueuse. Et quand quelqu'un posait des questions qui ne lui plaisaient pas, elle se contentait de répondre par un silence qui en disait long. Cela valait pour les journalistes, mais aussi pour ses proches. C'est d'ailleurs peut-être la principale raison pour laquelle Grace Kelly est devenue l'une des grandes icônes du siècle dernier : elle a été la dernière vraie "dame" digne de ce nom. A tous égards.

Les adeptes de Grace

C'est évident : le style de Grace continue de fasciner. La princesse a amorcé le fameux "style royal" toujours très prisé des princesses et reines actuelles. Ainsi la Reine Letizia fait-elle habituellement preuve de sobriété dans ses choix vestimentaires et cherche surtout à varier ses coiffures, tout comme Grace à l'époque. C'est ce que fait également la Princesse Mette-Marit, dont les longs cheveux sont souvent coiffés de manière originale. La jolie blonde porte d'ailleurs régulièrement des vêtements pastel, couleurs royales par excellence, ce qui n'a rien d'une coïncidence.

La Reine Máxima est la première tête couronnée à oser reporter des gants. Quant à l'attitude stoïque dont la Reine Mathilde fait preuve en toutes circonstances, elle peut certainement rivaliser avec celle de la regrettée princesse monégasque. La Princesse Mary n'est pas en reste non plus, tant en ce qui concerne son mode de vie que ses tenues et accessoires.

Cependant, s'il est bien une princesse qui a copié le style et l'attitude de Grace, c'est Kate Middleton. Robes élégantes fermées jusqu'au cou, couleurs pastel : Kate ne commet pas le moindre faux pas en la matière. Même ses tenues plus décontractées sont choisies avec le plus grand soin. Quoi qu'il arrive, l'épouse du Prince William se comporte avec dignité, au point qu'il est difficile de dire ce à quoi elle songe.

Quant à la Princesse Charlène, elle est devenue la copie conforme de sa belle-mère. Elle ne ressemble plus en rien à l'ancienne championne du monde de natation très spontanée qu'elle était autrefois. En matière vestimentaire, Charlène est plutôt sur la bonne voie. Son style actuel se caractérise par une élégance pure rehaussée de légers accents contemporains. Par contre, la réserve qu'elle cultive n'est pas encore véritablement bien perçue. Cela n'a rien d'étonnant. Grace était une bien meilleure actrice que les princesses et reines actuelles.

Dans les traces de Grace

Les princesses et reines actuelles s'inspirent du style de Grace, en y ajoutant des touches contemporaines. Ainsi Máxima appréciet-elle beaucoup les gants, qu'elle associe à un tailleur haut en couleur et chapeau assorti.

Les princesses et reines actuelles s'inspirent du style de Grace, en y ajoutant des touches contemporaines. Ainsi Máxima appréciet-elle beaucoup les gants, qu'elle associe à un tailleur haut en couleur et chapeau assorti.

Mette-Marit, qui est également blonde, a découvert que les tons pastel de Grace lui vont aussi à merveille. Et avec des tresses, la ressemblance est encore plus frappante.

Mette-Marit, qui est également blonde, a découvert que les tons pastel de Grace lui vont aussi à merveille. Et avec des tresses, la ressemblance est encore plus frappante.

Comment pourrait-on oublier le large - mais charmant - chapeau porté par la Princesse Mathilde, alors enceinte, à l'occasion du mariage du Prince Laurent ? Une copie de... en effet.

Comment pourrait-on oublier le large - mais charmant - chapeau porté par la Princesse Mathilde, alors enceinte, à l'occasion du mariage du Prince Laurent ? Une copie de... en effet.

Un élégant décolleté, un noeud au niveau de la taille... La Princesse Mary aime elle aussi copier le style ultra-féminin de Grace.

Un élégant décolleté, un noeud au niveau de la taille... La Princesse Mary aime elle aussi copier le style ultra-féminin de Grace.

La Duchesse Catherine semble avoir étudié le style de Grace dans ses moindres détails. Et pas seulement ses tenues : c'est toute son attitude qui respire à peu de choses près la même discrétion et la même classe

La Duchesse Catherine semble avoir étudié le style de Grace dans ses moindres détails. Et pas seulement ses tenues : c'est toute son attitude qui respire à peu de choses près la même discrétion et la même classe © Getty Images/National Geographic/Bates Littlehales (photo à gauche)

Le jour de ses fiançailles, le Prince Albert semblait à s'y méprendre vouloir convoler avec une copie de sa mère. Heureusement, Charlène a depuis lors trouvé son propre style... qui repose en partie sur celui de Grace, évidemment.

Le jour de ses fiançailles, le Prince Albert semblait à s'y méprendre vouloir convoler avec une copie de sa mère. Heureusement, Charlène a depuis lors trouvé son propre style... qui repose en partie sur celui de Grace, évidemment. © Palais Princier/A. Turello & Philippe Halsman/Magnum Photos

Le Club du Livre
La reliure
La boutique de la Cour

Nos partenaires