Calendrier royal de juin

01/06/16 à 00:00 - Mise à jour à 08:31

Source: Royals

Dans le calendrier royal, "Royals" retrace jour après jour les événements qui ont jalonné la vie des dynasties nobles connues et moins connues, régnantes et déchues. Ce calendrier est une source intarissable de faits historiques remarquables, parfois étranges ou fantastiques, mais toujours véridiques. Dans cette fresque d'exception, faste impérial et splendeur royale reviennent aussi souvent que les scènes familiales attendrissantes, les faits divers amusants, les romances et les tragédies.

Calendrier royal de juin

© .

1er juin 2001

Trois rois du Népal en quatre jours !

1er juin 2001. Les membres de la famille royale du Népal prenaient leur repas du soir lorsque la conversation a dévié une fois de plus sur l'épineuse question des projets de mariage du Prince héritier Dipendra. La reine désapprouvait la future épouse de son fils aîné car la jeune femme appartenait à un clan contre lequel la maison royale vouait une grande inimitié. En plus, un voyant avait prédit que son époux mourrait rapidement si le prince héritier se mariait avant son 35e anniversaire. Et lorsque le roi a menacé une fois de plus de désigner son fils cadet au rang de successeur au trône, le prince héritier a craqué. Il a quitté la pièce et est revenu avec une mitrailleuse et un pistolet : il a tué toutes les personnes présentes avant d'essayer de se donner la mort. Neuf personnes ont perdu la vie. Dipendra lui-même a été transporté à l'hôpital militaire. Comme son père était mort, le prince - tombé dans le coma - a été proclamé roi par le gouvernement. Il est décédé trois jours plus tard et c'est son oncle Gyanendra qui a pris à nouveau les rênes royales du Népal. A nouveau, car lorsqu'il était enfant, Gyanendra avait déjà été roi pendant quelques semaines, suite à un coup d'Etat perpétré au début des années 50. Mais à l'époque, celui-ci n'avait pas bénéficié d'une reconnaissance internationale. Gyanendra n'a jamais vraiment joui d'une grande popularité. Il a même circulé des rumeurs selon lesquelles les assassinats perpétrés en 2001 auraient été mis en scène par Gyanendra lui-même pour pouvoir reconquérir le trône.

2 juin 1953

Couronnement de la Reine Elizabeth

C'est avec tout le faste d'un cérémonial séculaire que la Reine Elizabeth II a été couronnée ce jour-là à l'Abbaye de Westminster, en plein coeur de Londres. Pratiquement toutes les têtes couronnées du monde entier ainsi que 8 000 autres invités de haut rang avaient fait le déplacement pour assister à l'événement. L'archevêque de Canterbury a placé sur la tête d'Elizabeth la couronne de Saint Edward, point d'orgue de la cérémonie. Ensuite ont retenti le célèbre hymne "God Save the Queen" ainsi que plusieurs salves d'honneur. A la radio, les auditeurs pouvaient entendre Elizabeth II promettre que pendant toute sa vie, elle ferait tout son possible pour mériter la confiance de ses sujets. Plus de trois millions de personnes s'étaient rassemblés dans les rues de Londres pour voir passer le cortège royal se dirigeant vers le Palais de Buckingham, où certains campaient déjà depuis plusieurs jours pour être certains d'avoir une bonne place. Leur patience a été récompensée au moment où la reine, accompagnée de la famille royale au grand complet, est apparue au balcon. En réalité, Elizabeth avait déjà succédé à son père, George VI, en tant que chef de l'Etat le jour de la mort de celui-ci, c'est-à-dire le 6 février 1952. Mais comme la cérémonie de couronnement impliquait d'énormes préparatifs et qu'Elizabeth souhaitait probablement avoir la météo de son côté, il s'était écoulé pratiquement seize mois entre la succession au trône factuelle et le couronnement officiel.

3 juin 1984

Naissance du Prince Félix de Luxembourg

Calendrier royal de juin
Félix Léopold Marie Guillaume est le deuxième fils du Grand-Duc Henri de Luxembourg et de son épouse Maria Teresa. Tant que son frère n'a pas d'enfants, c'est Félix qui occupe la deuxième place dans l'ordre de succession au trône. En 2013, le prince a épousé Claire Lademacher. Le 15 juin 2014, ils sont devenus les fiers parents d'une petite Amalia.

4 juin 1831

Léopold de Saxe-Cobourg et Gotha est autorisé à devenir Roi des Belges

Le 20 avril 1831, une délégation belge est arrivée à Londres en vue de proposer le trône de Belgique au Prince Léopold de Saxe-Cobourg et Gotha. Auparavant, Léopold avait déjà refusé le trône de Grèce ; ce jour-là, il était tout aussi récalcitrant à l'égard de l'offre faite par la Belgique. Car à l'époque, la survie du plat pays n'était pas encore sûre du tout. Le Roi Guillaume Ier des Pays-Bas avait refusé de reconnaître l'indépendance du pays et il était question de rattacher celui-ci à la France. Les frontières territoriales n'étaient même pas encore fixées ! En outre, Léopold s'indignait de la constitution très libérale pour l'époque qui avait été établie par le Congrès national. Les négociations entre Léopold, ses conseillers et les Belges ont duré pendant des semaines. Le 4 juin, Léopold a appris qu'il était élu au rang de souverain par le Congrès national. Il a accepté l'offre et est devenu officiellement Roi des Belges le 26 juin, même s'il n'a prêté serment que le 21 juillet. Son futur homme de confiance, Jules Van Praet, était convaincu que tout se passerait bien avec ce nouveau souverain. Et celui-ci d'ajouter : "Ce sera un bon roi avec de bonnes manières. Il parle le français lentement et avec peine, sans commettre trop de fautes, mais avec un fort accent allemand."

5 juin 1946

Marie-José quitte l'Italie

C'était en effet le 5 juin 1946 que Marie-José de Savoie, née Marie-José de Belgique, a quitté l'ancien royaume d'Italie. Le 9 mai 1946, son beau-père, Victor Emmanuel III, a abdiqué en faveur de son époux, Umberto. Dans la nuit du 5 juin 1946, une dame de la cour de la reine a téléphoné d'une voix étranglée au Général Adolfo Infante, généralissime de l'armée : "Sa Majesté refuse de partir ! Que dois-je faire ?" Le général a filé en direction de la villa Maria Pia à Naples, où la souveraine l'a accueilli avec nonchalance en pyjama. Il faut savoir que quelques jours auparavant, l'Italie s'était prononcée en faveur de la République (avec 12 millions de voix pour et 10 millions de voix contre) et que le Roi Umberto II avait promis que tous les membres de la famille royale quitteraient le pays dans les vingt-quatre heures. Le Général Infante, chargé de l'évacuation de Marie-José et de ses quatre enfants, a tenté de la convaincre. "Le peuple dira une fois de plus que nous sommes lâches, que nous fuyons. Mais je ne partirai pas et je ne suis pas une Savoie. Je voudrais encore rester quelques jours", a donné la reine pour seule réponse. Sur ce, le général a appelé le palais à Rome, où on lui a annoncé qu'Umberto ne souhaitait pas faire d'exception pour son épouse. A quatre heures du matin, Marie-José, la soeur du Roi Léopold III de Belgique, est montée à bord du cruiser "Duca degli Abruzzi", qui a mis le cap vers le Portugal. Etant donné le règne éphémère d'Umberto II, Marie-José était souvent surnommée "la reine de mai" en Italie.

6 juin 1934

Naissance d'Albert II des Belges

Deuxième fils du Roi Léopold III et de son épouse Astrid, le Prince Albert a vu le jour au Château du Stuyvenberg le 6 juin 1934. L'annonce de l'heureux événement a paru dès le lendemain dans un Arrêté Royal publié au Moniteur Belge. Outre l'avis de naissance en tant que tel, la publication a mentionné également que le jeune prince porterait le titre de Prince de Liège, en hommage aux résistants de la Cité Ardente pendant la Première Guerre mondiale. Petit détail intéressant : le Moniteur Belge a indiqué "Prince de Liége" et non "Prince de Liège". "Liége" était en fait l'ancienne orthographe de la ville.

7 juin 1982

Michael Fagan vole une demi-bouteille de vin au Palais de Buckingham

Ce jour-là, le noble inconnu Michael Fagan a été attrapé au Palais de Buckingham pour avoir pénétré sans autorisation dans l'illustre édifice et volé une demi-bouteille de vin dans les cuisines. Il a été libéré dans l'attente de son procès... Une grave erreur ! Un mois plus tard, le 9 juillet précisément, Michael a acquis cette fois très rapidement la notoriété. Et pour cause ! Ce matin-là, la souveraine s'est réveillée en sursaut et... quelle n'était pas sa surprise lorsqu'elle s'est rendu compte que Michael se trouvait dans sa chambre à coucher ! Celui-ci l'a réveillée en ouvrant un rideau. Il s'est avéré que l'intrus avait réussi à escalader le mur du palais ainsi que le tuyau de descente sans que personne ne l'ait remarqué. Michael, pieds nus et revêtu d'un modeste T-shirt, a simplement voulu bavarder avec la souveraine... Le garde du corps normalement en faction devant la porte de la chambre à coucher royale était parti à la fin de sa pause, tandis que son remplaçant n'avait pas encore pris la relève : il promenait les chiens de la reine. Il n'était pratiquement jamais arrivé que quelqu'un s'infiltrait aussi loin dans les appartements privés des royautés. La dernière fois que cela s'était produit, c'était pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque la reine mère avait découvert au palais un déserteur qui s'était caché dans une salle de bains. L'affaire Fagan n'a pas été jugée devant les tribunaux parce qu'à l'époque, on a considéré qu'il s'agissait d'une infraction civile et non d'un crime et parce qu'une procédure judiciaire aurait compromis la position de la reine en sa qualité de chef de l'Etat. Fagan a en revanche dû répondre du vol de la demi-bouteille de vin, mais les charges ont été abandonnées suite à son admission en clinique pour examen psychiatrique.

8 juin 1922

Mariage du Roi Alexandre Ier de Yougoslavie

Alexandre était régent du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes (qui a ultérieurement été baptisé "Yougoslavie") depuis 1914. Il a succédé officiellement à son père au décès de ce dernier en 1921. Dès le début, Alexandre a dû marcher sur des oeufs parce que son pays - avec ses trois peuples différents - était la proie d'importants mouvements séparatistes qui ont considéré la monarchie comme un obstacle à l'indépendance. Un an après son accession au trône, Alexandre a épousé Marie, fille du Roi Ferdinand de Roumanie et arrière-petite-fille de la Reine Victoria de Grande-Bretagne. De cette union sont issus trois fils. Le Prince Albert de Grande-Bretagne - le futur George VI - était le parrain de son premier fils, le Prince Pierre. Pour la petite histoire, Albert a sauvé la vie du jeune Pierre en le repêchant des fonts baptismaux après que le patriarche, en proie à une grande nervosité, l'avait laissé tomber par inadvertance.

9 juin 1970

Le Roi Hussein de Jordanie échappe à un attentat

Ce jour-là, le Roi Hussein de Jordanie a échappé à la mort au moment où quelqu'un a fait feu sur sa voiture dans les environs du palais d'été. Son chauffeur était touché, mais le souverain était pour sa part sain et sauf. D'aucuns ont affirmé que Hussein avait sauté du véhicule pour riposter en direction des tireurs. Cette tentative d'assassinat a été commise suite à une confrontation entre guérilleros palestiniens et troupes jordaniennes à l'intérieur et autour d'Amman, confrontation au cours de laquelle 400 personnes auraient perdu la vie. En 1951, Hussein avait déjà été attaqué et touché d'une balle pendant une attaque perpétrée contre son grand-père Abdullah, qui a d'ailleurs été assassiné. En 1969, ses services secrets avaient découvert un complot visant à se débarrasser de lui. En mars 1970, on a découvert un nouveau complot destiné à détrôner Hussein, mais celui-là aussi a été déjoué à temps.

10 juin 1982

Naissance de la Princesse Madeleine de Suède

Calendrier royal de juin
C'est ce jour-là qu'est née en Suède la Princesse Madeleine Thérèse Amelie Josephine, fille cadette du Roi Carl XVI Gustaf et de la Reine Silvia. Madeleine a une soeur, la Princesse héritière Victoria, et un frère, Carl Philip. La princesse, qui porte également la titulature de Duchesse de Hälsingland et de Gästrikland, a reçu le sacrement du baptême le 31 août 1982 dans la chapelle du palais. Au fil des ans, Madeleine s'est transformée en une princesse particulièrement belle. Elle a épousé en 2013 l'homme d'affaires Christopher O'Neill. Ils ont déjà deux enfants, la Princesse Leonore et le Prince Nicolas.

11 juin 1928

Naissance de la Reine Fabiola

Calendrier royal de juin
Doña Fabiola de Mora y Aragon a vu le jour à Madrid en 1928 ; elle appartenait à une séculaire famille de la noblesse espagnole. A l'instar de ses trois soeurs et de ses trois frères, Fabiola a reçu une éducation extrêmement conservatrice et ultra-catholique. Dans un certain sens, son père a été lui-même victime de sa dévotion. En 1957, lors d'une célébration de la messe, il s'est en effet dirigé vers l'autel pour se voir distribuer la communion et s'est avancé les yeux mi-clos avec déférence... ce qui lui a empêché de voir une petite marche devant lui. Résultat : il a trébuché et a fait une chute à laquelle il n'a pas survécu.

12 juin 2004

Baptême de la Princesse Catharina-Amalia des Pays-Bas

La Princesse Catharina-Amalia est la fille aînée du Roi Willem-Alexander des Pays-Bas, ce qui la place en première position dans l'ordre de succession au trône néerlandais. La fillette a reçu le sacrement du baptême à La Haye en présence de quelque 1 200 invités. Outre la famille royale des Pays-Bas, citons également la présence des parents de la Princesse Máxima et de son frère Martin, qui est le parrain d'Amalia. C'est à la Princesse Laurentien qu'est revenu l'honneur d'entrer dans l'église avec Amalia et de l'amener jusqu'à sa maman. Quant à la petite Princesse Catharina-Amalia, elle portait l'historique habit de baptême de dentelle bruxelloise qui avait été confectionné à l'occasion du baptême de la Princesse Wilhelmine en 1880. La fillette est restée étonnamment calme et silencieuse pendant toute la cérémonie, se contentant de regarder partout où ses grands yeux pouvaient déceler quelque chose d'intéressant.

13 juin 1981

La Reine Elizabeth II prise pour cible

C'est ce jour-là que Marcus Serjeant, 17 ans, a été arrêté. Lors de la parade annuelle "Trooping the Colour", il a tiré en direction de la souveraine avec un faux pistolet au moment où celle-ci est passée à cheval. Marcus a pointé son pistolet et a tiré six cartouches à blanc avant d'être pris d'assaut par la police. Le cheval de la reine a paniqué à cause du bruit des coups de feu, mais Elizabeth II, en amazone chevronnée, est parvenue à le calmer. Il faut dire que l'équidé et sa cavalière se connaissaient depuis 1969, quand Elizabeth l'avait monté pour la première fois. La reine a elle-même été relativement marquée par l'incident, mais elle s'est ressaisie et la parade s'est poursuivie comme prévu. Elizabeth n'était pas le premier membre de la famille Windsor à avoir été le point de mire d'un fusil ou d'un pistolet. Sept ans auparavant, la Princesse Anne avait, elle aussi, été attaquée par un homme armé et, en 1936, un homme armé d'un revolver avait également menacé le Roi Edouard VIII. Et même la Reine Victoria avait jadis été l'objet d'une attaque au Mall !

14 juin 1961

Léopold III et Lilian ont des soucis

"Cela ne va pas bien du tout entre Léopold et Lilian", a indiqué Achille Van Acker, le ministre d'Etat socialiste, le 14 juin 1961 dans son journal de bord. "Il a été question de divorce. Tous deux ont même fait appel à un avocat. (...) Léopold a une affaire avec une Française depuis deux ans et demi. Il a déjà dépensé 11 millions dans cette relation. Elle a 26 ans, lui 60. Lilian a intercepté une lettre en provenance de Bangkok. ("nous serons bientôt réunis", etc.) Ah, les affaires et l'amour..." L'ancien roi a voulu divorcer et recommencer une nouvelle vie avec la jeune Française. Paniquée, la Princesse Lilian a fait intervenir le Premier ministre Theo Lefèvre, les Cardinaux Van Roey et Suenens, le président de la Cour de Cassation, Hayoit de Termicourt, ainsi que le Comte de Launoit. Le mariage de Léopold et Lilian ne pouvait pas capoter. Car un divorce pourrait raviver la Question royale. Il s'agissait d'une affaire d'Etat. Le souverain a été retrouvé au pied des Pyrénées, où il souhaitait s'installer avec sa jeune conquête. Sous la pression des plus hauts représentants de l'establishment belge, le souverain a accepté de revenir à Argenteuil et de reprendre sa place aux côtés de Lilian. En guise de récompense, le gouvernement Lefèvre-Spaak leur a offert une sorte de deuxième voyage de noces : une mission "à caractère semi-officiel" dans trois pays d'Amérique latine.

15 juin 1860

Léopold Ier envoie une lettre d'indignation à son fils Léopold

Un peu plus tôt dans l'année, le Prince héritier Léopold de Belgique avait rendu visite au sultan ottoman, visite au cours de laquelle il avait séjourné à Constantinople, dans l'un des palais du sultan. A son retour, le prince âgé de 25 ans avait dans ses valises... une série d'oeuvres d'art qu'il a voulu ramener à Bruxelles ! Les articles qui ont été publiés dans la presse ont transformé cette affaire en véritable scandale aux quatre coins de l'Europe. L'affaire a même fait tellement de bruit que le vieux Roi Léopold Ier s'est senti obligé de rappeler son fils à l'ordre. "Mon cher Léo, je suis très attristé et affligé par cette affaire qui s'est produite à Constantinople", lui a-t-il écrit le 15 juin. "Ce voyage s'est révélé un beau succès, mais celui-ci est désormais réduit à néant suite à ton attitude enfantine. L'histoire circule partout et paraît dans tous les journaux... Tout le monde trouve cet acte inqualifiable et en plus, c'est ridicule ! Comment peux-tu donc emporter des objets qui te sont confiés par ton hôte ? Mon fils, tu as aujourd'hui atteint un âge où tu devrais savoir mieux faire la part des choses."

16 juin 1937

Naissance de Siméon II de Bulgarie

Le Prince Siméon de Saxe-Cobourg et Gotha a vu le jour quatre ans après sa soeur, la Princesse Maria Louise. Il était le fils du Tsar Boris de Bulgarie et de son épouse, la Tsarine Jeanne de Savoie. La naissance du successeur au trône a été célébrée dignement aux quatre coins du pays. Siméon qui, en qualité de futur souverain, portait le titre de Prince de Tarnovo, a grandi avec sa soeur au Palais de Vrana et a fréquenté un établissement scolaire de Sofia, la capitale, située non loin de là. Siméon, alors âgé d'à peine six ans, a été propulsé au rang de nouveau monarque après le décès brutal de son père Boris le 28 août 1943. Conformément à la constitution, le petit garçon s'est vu affublé d'un conseil de trois régents, parmi lesquels son oncle le Prince Cyrille, jusqu'à sa majorité. Après le coup d'Etat perpétré par les communistes en septembre 1944, le populaire Roi Siméon a pu conserver le trône, mais les trois régents ont été exécutés, à l'instar de la plupart des anciens dirigeants du pays. Deux ans plus tard, le nouveau régime a organisé un référendum frauduleux destiné à abolir la monarchie. Siméon a quitté le pays avec les derniers membres de sa famille, mais sans abdiquer. La délégation royale s'est rendu à Alexandrie en passant par Istanbul, où le jeune souverain a fréquenté le collège Victoria, une école britannique. En 1951, le général Franco lui a proposé de s'installer en Espagne. Il a emménagé à Madrid, a épousé Margarita Gomez Acebo y Cejuela, fille de banquier, en 1962 et est devenu un homme d'affaires prospère. Depuis lors, Siméon a pu retourner en Bulgarie. Il y a même occupé le poste de Premier ministre pendant plusieurs années sous le nom de "Simeon Saxecoburggotski".

17 juin 1999

Willem-Alexander prête serment en qualité de membre du CIO

Calendrier royal de juin
Fervent amateur de sport, Willem-Alexander, prince héritier à l'époque, a gagné la sympathie de la population de par ses activités sportives. En 1986, il a participé par exemple à l'Elfstedentocht (le "Circuit des Onze Villes", une course d'endurance en patinage de vitesse) sous le pseudonyme de W.A. van Buren. Un autre exemple ? En 1992, il a pris part au marathon de New York avec, entre autres, Gerrie Knetemann. Par contre, l'attitude dont il a fait preuve pendant les Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996 a mis les Pays-Bas en émoi. Le motif ? On l'a vu débouler en short et avec un enthousiasme débordant sur le terrain de hockey après la victoire des dames - qui remportaient ainsi la médaille de bronze - et danser avec exubérance sur le terrain avec elles pour fêter l'événement ! A l'époque, certains ont estimé que le successeur au trône aurait pu et dû se comporter avec davantage de réserve. Mais un sondage d'opinion réalisé suite à cet "incident" a révélé que plus de 80 pour cent des Néerlandais approuvaient l'attitude du prince. C'est en 1998 que Willem-Alexander est devenu membre du Comité International Olympique. Bien que le monde politique néerlandais soit, au départ, quelque peu réticent à cette idée, le prince a fini par recevoir le feu vert. Le jour de sa prestation de serment, Willem-Alexander a promis de ne jamais céder à aucun intérêt politique et commercial. Au sein du CIO, il s'est essentiellement chargé de stimuler le sport en Afrique. A l'occasion de son accession au trône en 2013, Willem-Alexander a quitté le CIO. Il a été nommé membre d'honneur du comité à Buenos Aires.

18 juin 1992

Sayyid Mohammed devient le nouveau prétendant au trône de Libye

Sayyid Mohammed bin Sayyid ar-Rhida al Mahdi as Sanussi est le fils de Sayyid Hasan, l'ancien prince héritier de Libye pendant le règne du Roi Idris Ier (de 1951 à 1969). Sayyid Mohammed a vu le jour à Tripoli en 1969 ; il était considéré par les monarchistes libyens comme l'héritier légitime du trône des Sanussi. Lorsque le colonel Mouammar Kadhafi a renversé la monarchie en 1969 dans sa révolution de septembre et qu'il s'est emparé du pouvoir, le Roi Idris Ier suivait, pour sa santé, une cure thermale en Grèce. Le Prince héritier Sayyid Hasan, en résidence à Tripoli, a été assigné à résidence forcée avec certains membres de la famille, dont le jeune Sayyid Mohammed. C'est seulement en 1988 qu'ils ont été autorisés à quitter le pays et à émigrer en Grande-Bretagne. Lorsque Sayyid Hasan est décédé le 18 juin 1992, son testament a dévoilé qu'il avait désigné Sayyid Mohammed au rang de nouveau "prince héritier" et prétendant au trône de la maison royale de Libye.

19 juin 1867

Exécution de l'Empereur Maximilien du Mexique

Maximilien de Habsbourg, Archiduc d'Autriche, époux de la Princesse Charlotte de Belgique, est devenu - à contrecoeur - Empereur du Mexique en 1863 après que l'Empereur français Napoléon III lui a demandé instamment d'accepter la proposition des monarchistes mexicains. Dès son arrivée au Mexique, les républicains ont refusé de reconnaître son autorité, et Maximilien a dû compter sur l'appui de troupes françaises et belges pour contrer les rebelles. La situation est devenue déjà intenable en 1866. Napoléon III a retiré ses troupes du Mexique et a demandé à Maximilien de quitter le pays. Ce dernier a refusé cependant d'abandonner ses disciples ; il s'est retiré dans la petite ville de Querétaro. Après un siège qui a duré quelques semaines, il a fini par être fait prisonnier et a été condamné à mort par le conseil de guerre. Malgré une série de requêtes en grâce émanant de divers chefs d'Etat, Maximilien a été fusillé avec deux de ses généraux. Il est mort devant un peloton d'exécution de sept soldats. Il leur a serré la main et leur a tous donné une pièce d'or. Maximilien a épinglé sur sa chemise blanche un morceau d'étoffe rouge à hauteur de son coeur. "C'est ici qu'il faut tirer", a-t-il indiqué. Un an après son exécution, sa dépouille a été placée dans la crypte des Habsbourg, à Vienne.

20 juin 1958

Le Roi Juan de la Redonde vend son titre royal

En 1958, le Roi Juan, souverain en exil de l'île de la Redonde, dans les Caraïbes, n'avait plus un sou. Alors, en désespoir de cause, il a décidé... de vendre son titre royal. Et celui-ci de placer le texte suivant dans le journal "The Times", à la page des annonces particulières : "A vendre : titre royal dans les Caraïbes avec prérogatives royales y afférentes - mille guinées." Cette fois, le souverain était vraiment allé trop loin, a estimé le Grand-Duc de Basalte, désigné au rang de successeur au trône par Juan. Le grand-duc a alors décidé de contester la vente. Et tandis que les avocats étaient aux prises l'un avec l'autre, l'annonce a récolté un franc succès ! Quelqu'un a même fait une offre d'achat pour un montant de 100 000 £. Le Comte Bertil Bernadotte, un oncle de l'actuel Roi de Suède, a été plus qu'intéressé : il a même envoyé de l'argent pour garantir une option sur le titre. Grâce à l'entremise des avocats du grand-duc, la transaction entre le Comte Bernadotte et le Roi Juan ne s'est cependant pas faite. Le souverain de la Redonde a retiré son offre de vente en échange d'une dotation permanente émanant d'une poignée de ses courtisans. Quant au grand-duc, il n'est jamais monté sur le trône. Il est décédé avant le Roi Juan et son fils a perdu la vie dans un accident de voiture.

21 juin 1982

La Princesse Diana donne naissance à un fils

Calendrier royal de juin
Le 21 juin 1982, la Princesse Diana de Grande-Bretagne a donné naissance à son premier enfant - un fils - au St Mary's Hospital de Paddington à Londres. Le petit prince prénommé William est né vers 21 heures. Le Prince Charles est resté tout le temps aux côtés de la princesse. Dès qu'il a été annoncé que la princesse, sur le point d'accoucher, avait été emmenée à la maternité de l'hôpital, des Britanniques royalistes ont commencé à se regrouper dans les environs de la clinique. Des coursiers ont apporté des fleurs toute la journée. Plusieurs milliers de personnes ont également afflué vers le Palais de Buckingham à l'annonce officielle de la naissance princière. La Reine Elizabeth, qui effectuait au moment de la naissance une visite d'inspection à la RAF, a véritablement rayonné de joie lorsqu'un membre de la cour est venu lui annoncer l'heureuse nouvelle. C'est son propre gynécologue, George Pinker, qui a suivi la Princesse de Galles tout au long de sa grossesse et qui a également assisté la jeune femme lors de l'accouchement.

22 juin 1945

L'Empereur Hirohito du Japon rompt avec la tradition

Suite à une lourde défaite militaire, Hirohito a décidé d'interroger les principaux ministres quant au bien-fondé de poursuivre les combats. Tous, à l'exception d'un seul, ont répondu par l'affirmative. L'empereur lui-même a estimé qu'il était nécessaire de négocier la paix, mais qu'avant cela, l'armée devait d'abord enregistrer une victoire pour être mieux à même de négocier. Cependant, il est devenu clair que cette fastueuse victoire ne se produirait plus. Peu de temps après, le conseil impérial s'est rassemblé : il y a été une fois de plus confirmé que la lutte durerait jusqu'au dernier homme. Présent au conseil, Hirohito n'est pas intervenu, comme le voulait la tradition. Lors de l'assemblée du 22 juin, toutefois, il a surpris ses ministres en prenant la parole de lui-même. Et l'empereur de prononcer ces propos : "Je souhaiterais que l'on s'attelle rapidement - et indépendamment de la ligne politique existante - à l'examen des plans visant à mettre un terme à la guerre et que les efforts nécessaires soient entrepris pour mettre ces plans en oeuvre dans les plus brefs délais."

23 juin 2002

Baptême de Don Miguel d'Espagne

Calendrier royal de juin
Miguel de Todos los Santos Urdangarin y de Borbon est le troisième fils de la Princesse Cristina d'Espagne et de son époux Inaki Urdangarin. Il a vu le jour le 30 avril 2002 à Barcelone. Don Miguel a reçu le sacrement du baptême du Cardinal Rouca Varela dans la chapelle du Palais de la Zarzuela, à Madrid. Son parrain n'est autre que son oncle, l'actuel Roi Felipe, tandis que ses marraines sont ses tantes, l'Infante Elena et Lucia Urdangarin-Liebaert.

24 juin 1902

Le Roi Edouard VII terrassé par une crise d'appendicite aiguë

A la mort de la légendaire Reine Victoria de Grande-Bretagne, son successeur au trône, Albert, avait déjà 59 ans. Le Prince de Galles avait attendu ce moment toute sa vie, et voilà maintenant qu'il pouvait enfin devenir roi ! Et pourtant... Il s'en est fallu de peu pour qu'il ne vive pas jusqu'à la cérémonie du couronnement. Initialement, celle-ci aurait dû avoir lieu le 26 juin. Mais deux jours plus tôt, le roi a été terrassé par une crise d'appendicite aiguë. Or, à l'époque, on ne traitait pas les appendicites par le biais d'une intervention chirurgicale, et à peine la moitié des patients survivaient au traitement qui leur était prodigué. Le souverain a autorisé le médecin de la cour, Frederick Treves, à tester une nouvelle méthode : il a drainé l'appendice en effectuant une petite entaille dans la paroi abdominale. Le lendemain, le roi était déjà assis dans son lit, en train de fumer un cigare. Et à peine deux semaines plus tard, le palais a annoncé que "Sa Majesté" était hors de danger. Le docteur Treves a reçu le titre de baronnet pour services rendus. La cérémonie du couronnement s'est finalement tenue à l'Abbaye de Westminster le 9 août 1902.

25 juin 2004

Le Prince Amedeo termine ses études à Seven Oaks, dans le Kent

L'Archiduc Amedeo, fils aîné du Prince Lorenz et de la Princesse Astrid de Belgique, avait cinq ans lorsque la loi salique a été abolie en Belgique en 1991. A partir de ce moment, il pouvait porter le titre de Prince de Belgique. Deux ans plus tard, ses parents ont quitté la ville de Bâle, en Suisse, pour emménager à Bruxelles. Le jeune prince a alors été inscrit au collège néerlandophone St-Jan Berchmans. A 15 ans, il a intégré le prestigieux collège britannique de Seven Oaks, situé dans le duché du Kent (Angleterre). Il y a terminé ses études secondaires en 2004. Aujourd'hui, le prince est un homme d'affaires talentueux. Il a épousé Elisabetta "Lili" Rosboch von Wolkenstein en 2014. Ils sont aujourd'hui les heureux parents d'une petite fille prénommée Anna Astrid.

26 juin 2005

Naissance de la Princesse Alexia des Pays-Bas

"Nous avons à nouveau le plaisir d'accueillir une merveilleuse petite fille en bonne santé." C'est en ces termes que le Prince héritier Willem-Alexander des Pays-Bas a annoncé que son épouse Máxima venait de donner naissance à une fillette pesant 3,49 kilogrammes et mesurant 50 centimètres. Selon Willem-Alexander, la Princesse Alexia portait le prénom de son père... suite à la demande insistante de son épouse. La petite fille a reçu le sacrement du baptême le 19 novembre 2005 en l'église de Wassenaar, avec de l'eau baptismale provenant du Jourdain. Mathilde de Belgique est l'une des marraines de la fillette.

27 juin 2000

Un banquet pour l'anniversaire de la "Queen Mum"

C'est par le biais d'un banquet qui s'est tenu dans l'historique Guildhall que Ken Livingston, le maire de Londres, a donné officiellement le coup d'envoi d'une année de festivités organisées à l'occasion du 100e anniversaire de la reine mère, la mère de la Reine Elizabeth II. Cinq cents personnes avaient été invitées. Avec, parmi elles, la reine-mère en personne ! La centenaire particulièrement gaillarde a visiblement beaucoup apprécié la soirée. Elle a également été ravie de la peinture qu'elle a reçue pour marquer l'événement.

28 juin 1838

Couronnement de la Reine Victoria

Le père de Victoria, Edouard, Duc de Kent, était le quatrième fils du Roi George III. Le fils aîné, George, Prince de Galles, avait une fille unique, Charlotte, qui s'est mariée contre le gré de son père avec Léopold de Saxe-Cobourg et Gotha, futur Roi des Belges. Lorsque Charlotte est décédée de façon inopinée à la naissance de son premier enfant, les autres fils de George III se sont dépêchés de convoler en justes noces pour engendrer une descendance légale et sauver la dynastie. Or, cela faisait des années déjà que le Prince de Galles et son épouse, Caroline van Brunswijk-Wolfenbuttel, vivaient séparés. Ils ne pouvaient pas se supporter et les chances qu'ils aient encore un enfant étaient nulles. Léopold de Saxe-Cobourg a poussé sa soeur, Victoria de Saxe-Cobourg Saalfeld, dans les bras du Duc de Kent, alors âgé de 50 ans. De cette union est issue la Princesse Victoria. Son père est décédé à peine huit mois après sa naissance. Le Roi George III, entré dans l'histoire sous le surnom de "The Mad King" ("le roi fou"), est également décédé six jours plus tard. C'est l'ancien beau-père de Léopold, qui a accédé au trône sous le nom de George IV, qui a succédé au défunt roi. Il est cependant décédé alors que Victoria n'avait que onze ans. Le frère de celui-ci - et dernier oncle de Victoria -, à savoir le Duc de Clarence, lui a succédé sous le nom de Guillaume IV. Ce dernier avait beau avoir une dizaine d'enfants avec sa compagne, l'actrice Dorothy Jordan, il n'avait cependant pas d'enfants reconnus par la loi ! Moralité : c'était la petite Victoria qui était "la suivante" dans la lignée de la succession au trône de Grande-Bretagne. Mais - comme il était coutume de le faire à l'époque au sein de la Maison de Hanovre - la fillette n'avait reçu une éducation qu'en allemand. Finalement, elle a aussi suivi des cours d'anglais puis d'italien, de grec, de latin et de français. Le 20 juin 1837, Victoria a été réveillée pendant la nuit par sa mère : son oncle Guillaume IV était mort dans son sommeil. 27 jours après son 18e anniversaire, Victoria est donc elle-même devenue Reine de Grande-Bretagne. En ce qui concernait sa cérémonie du couronnement, la souveraine d'ordinaire si réservée a néanmoins expliqué que le moment où la couronne était placée sur sa tête a compté parmi les plus belles et prestigieuses étapes de sa longue vie. Deux ans plus tard, elle a épousé - sur le conseil de son oncle Léopold - son cousin, Albert de Saxe-Cobourg.

29 juin 1911

Naissance du Prince Bernhard

Bernhard zur Lippe-Biesterfeld a vu le jour à Iéna qui, à l'époque, se situait dans le grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach. Dans les registres de l'Etat civil, cependant, Bernhard était mentionné comme étant "né le 28 juin 1911 à 02h45". Le prince, qui a considéré cette mention comme fautive, célébrait son anniversaire le 29 juin, la date qui figurait d'ailleurs également sur son acte de mariage. On ne dispose toutefois d'aucune preuve définitive quant à l'exactitude de cette date du 29 juin. Quoi qu'il en soit, il était le fils aîné du Prince Bernhard de Lippe, frère du dernier souverain régnant de Lippe, Léopold IV. Sa mère était la Baronne Armgard von Sierstorpff-Cram, déjà divorcée. Il avait un seul frère cadet, Aschwin. A sa naissance, il a uniquement reçu le titre de comte parce qu'au départ, le Roi Léopold IV n'a pas reconnu le mariage de ses parents comme étant "ebenbürtig". L'union a finalement été reconnue en 1916, ce qui a permis à Bernhard d'obtenir le titre princier rehaussé du prédicat "Altesse Sérénissime". Bernhard a vécu une jeunesse facile et bon enfant dans la propriété de ses parents. Après avoir reçu des leçons privées pendant plusieurs années, il est allé au pensionnat avant de fréquenter les cours d'un lycée berlinois, où il a décroché son diplôme en 1929. Il a poursuivi des études universitaires en droit à Munich et Lausanne et a clôturé son cycle d'études à Berlin en 1935. Le 7 janvier 1937, le Prince Bernhard a épousé la Princesse Juliana. De cette union sont issues quatre filles : les Princesses Beatrix, Irene, Margriet et Christina. Le prince est décédé le 1er décembre 2004 à l'âge de 93 ans.

30 juin 1960

Le Roi Baudouin assiste à la déclaration d'indépendance du Congo

Le Roi Baudouin était arrivé la veille à Léopoldville. Le 30 juin, le souverain belge a assisté à un Te Deum organisé en l'église de Notre-Dame d'Afrique dans le quartier noir de la ville avant de se rendre au Palais de la Nation pour la déclaration officielle de l'indépendance du Congo. Baudouin a évoqué dans son allocution la politique sage de Léopold II ; ensuite, c'est Patrice Lumumba, le nouveau Premier ministre du Congo, qui a pris la parole. De façon inattendue, il s'en est pris au colonialisme belge. Choqué, Baudouin a voulu quitter le pays sur-le-champ. Gaston Eyskens, le Premier ministre belge, a essayé de calmer le jeu et a demandé à Lumumba de prononcer quelques mots apaisants dans un nouveau discours. Lumumba a accepté et Baudouin a consenti à rester jusqu'à la fin des cérémonies.

Le Club du Livre
La reliure
La boutique de la Cour

Nos partenaires