Calendrier royal de mai

01/05/16 à 00:00 - Mise à jour à 02/05/16 à 08:29

Source: Royals

Dans le calendrier royal, "Royals" retrace jour après jour les événements qui ont jalonné la vie des dynasties nobles connues et moins connues, régnantes et déchues. Ce calendrier est une source intarissable de faits historiques remarquables, parfois étranges ou fantastiques, mais toujours véridiques. Dans cette fresque d'exception, faste impérial et splendeur royale reviennent aussi souvent que les scènes familiales attendrissantes, les faits divers amusants, les romances et les tragédies.

1er mai 1963

Naissance du Prince Guillaume de Luxembourg

Guillaume de Luxembourg est le troisième fils et le benjamin des enfants de l'ancien Grand-Duc Jean et de feu la Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte. Le 24 septembre 1994, il a épousé à Versailles une certaine Sibilla Weiller, fille d'un industriel français et d'une princesse italienne. Parmi les illustres invités qui ont assisté aux noces, citons les fils de la Reine Beatrix, le Prince Joachim de Danemark, la Reine Sofia d'Espagne et la famille royale de Belgique au grand complet. En 1998, Guillaume est devenu papa d'un fils, Paul Louis, et de jumeaux en 2000 : Léopold et Charlotte. Guillaume et Sibilla sont sortis de l'anonymat lorsque le couple princier a eu un grave accident de la route en septembre 2000. Guillaume a oscillé pendant un certain temps entre la vie et la mort. Heureusement, le prince s'est rétabli. Un quatrième enfant a vu le jour en 2004 : le Prince Jean André.

2 mai 1953

Le Roi Faysal II d'Irak atteint l'âge de la majorité et prête serment

C'est à l'âge de quatre ans à peine que le jeune Prince héritier Faysal a succédé à son père, Ghazi d'Irak, lorsque celui-ci a perdu la vie dans un accident de la route en 1939. En attendant que le jeune garçon ait atteint sa majorité, son oncle Abdul Ilah a assuré la régence. Le petit roi était particulièrement populaire auprès de ses sujets. Plus tard, le jeune adolescent s'est rendu en Grande-Bretagne pour étudier à l'école de Harrow avec son cousin Hussein, futur Roi de Jordanie. La régence de son oncle a pris fin au moment où Faysal a prêté serment devant le parlement à l'âge de 21 ans : il est alors devenu le Roi Faysal II. Cinq ans après, soit le 14 juillet 1958, le souverain et pratiquement tous les autres membres de la famille royale ont trouvé la mort dans un coup d'Etat militaire qui a instauré pour de bon la république en Irak. C'est un portrait célèbre de Faysal II, qui représente le petit garçon en habit traditionnel de cheik, qui a inspiré Hergé pour l'un des albums de Tintin dans lequel il a introduit le jeune prince arabe, galopin notoire, Abdullah.

3 mai 2000

Le Prince héritier Charles de Grande-Bretagne séjourne au Mont Athos

Le Mont Athos, péninsule montagneuse située dans les environs de Thessalonique, dispose d'un statut particulier : il s'agit d'un Etat monastique semi-autonome au sein de la république de Grèce. La péninsule compte 20 monastères. Pratiquement tous les habitants sont des moines. Les hommes ne peuvent accéder au Mont Athos sans visa, tandis que les femmes ne peuvent pas y entrer, même avec un visa. Le Prince Charles a visité la péninsule uniquement accompagné de quelques gardes du corps. Il y a partagé la vie des moines et a assisté à plusieurs offices religieux. Apparemment, ce séjour a fait forte impression au prince héritier car depuis lors, il y est retourné à diverses reprises. Le vif intérêt qu'il portait au Mont Athos a même donné lieu à toute une série de spéculations dans les médias, en 2004. Le palais n'a pas réagi aux rumeurs selon lesquelles le Prince de Galles - qui, en tant que successeur de sa mère, est également le futur chef de l'Eglise anglicane - souhaiterait se convertir au christianisme orthodoxe. Un porte-parole a annoncé seulement : "La visite princière au Mont Athos est une affaire purement privée."

4 mai 1953

Le Duc d'Edimbourg reçoit son brevet de pilote

Philip, Duc d'Edimbourg et époux de la Reine Elizabeth II de Grande-Bretagne, s'est vu décerner son brevet de pilote dans le cadre d'une cérémonie organisée au Palais de Buckingham. Plus tôt dans la journée, il avait réalisé, lors de son dernier examen, trois vols en solo avec atterrissage. L'avion avec lequel il a passé son examen était pourvu de cinq étoiles, l'emblème de l'Air Field Marshall, le plus haut rang de l'armée de l'air britannique. Dans leur rapport, les examinateurs ont décrit le duc comme un pilote "prudent, soucieux en matière de sécurité et possédant des compétences supérieures à la moyenne". C'était la première fois dans l'histoire de la RAF qu'un officier de l'armée de l'air si haut placé a obtenu ses "ailes". Normalement, les officiers l'obtiennent des années plus tôt. Philip a décroché également un brevet de pilote d'hélicoptère en 1956, ce qui lui a permis de piloter différents types d'appareils.

5 mai 1935

Léopold III monte à bord du premier train électrique en Belgique

Calendrier royal de mai
Léopold Ier a réalisé le rêve de sa vie le 5 mai 1835 : il était le premier monarque à inaugurer une ligne de chemin de fer sur le continent européen. Ce jour-là, les trois premiers trains ont utilisé la ligne tout juste aménagée reliant Bruxelles à Malines. Les trois trains, tirés par les locomotives "la Flèche", "l'Eléphant" et "Stephenson", ont transporté 900 passagers, qui sont arrivés à Malines environ 50 minutes plus tard. Les trains ont suivi un parcours tracé en dehors des remparts de Bruxelles, Vilvorde et Malines afin d'éviter l'acquittement d'un péage. Exactement cent ans après, le premier train électrique belge a parcouru précisément le même trajet, mais cette fois avec le Roi Léopold III à son bord. Il ne lui a fallu que 31 minutes pour arriver à destination.

6 mai 1960

Mariage de la Princesse Margaret de Grande-Bretagne

Calendrier royal de mai
La Princesse Margaret et Anthony Armstrong Jones ont convolé en justes noces le 6 mai 1960 à l'Abbaye de Westminster. Leur mariage était le tout premier à être retransmis en direct à la télévision. Selon les estimations, vingt millions de personnes ont suivi la cérémonie à la maison ou chez des amis. Après la cérémonie de mariage, le couple princier s'est rendu au Palais de Buckingham pour y saluer la foule du balcon. A l'issue d'une réception organisée pour quelque 120 invités, les jeunes mariés sont montés à bord du yacht royal "Britannia" pour voguer vers les Caraïbes, où ils ont passé leur lune de miel. Le mariage a été officiellement dissous en 1978.

7 mai 2004

Le Prince héritier Frederik de Danemark organise le concert pop "Rock 'n Royal"

Calendrier royal de mai
A l'occasion de son futur mariage avec Mary Donaldson, sa fiancée d'origine australienne, le Prince héritier Frederik de Danemark a organisé ce jour-là un festival rock à Copenhague. Les moyens nécessaires à l'organisation de ce concert lui avaient été fournis en guise de cadeau de mariage par huit sponsors. Toute une ribambelle de groupes et de solistes ont joué devant quelque 40 000 spectateurs. Les recettes du concert, intitulé de façon très originale "Rock 'n Royal", ont été versées à "Save the Children", une organisation humanitaire qui lutte pour le bien-être des enfants.

8 mai 2002

Le prince héritier de Norvège brûlé à la suite d'enregistrements télévisés

Le 8 mai 2002, le Prince héritier Haakon de Norvège et son épouse Mette-Marit ont accordé une interview à une chaîne télévisée allemande. Les enregistrements ont été effectués à l'extérieur, dans un jardin, sous un beau soleil printanier. Malheureusement, les prises se sont quelque peu prolongées et pour assurer la continuité du programme, il a été demandé au successeur au trône et à son épouse de rester en place entre celles-ci... Une interview des plus périlleuses donc puisqu'à cause du soleil et des spots TV, Haakon et Mette-Marit ont tous deux été brûlés au niveau du visage...

9 mai 1946

Umberto II monte sur le trône d'Italie

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, la monarchie italienne était fortement critiquée en raison de la trop forte ingérence des membres de la famille royale dans le régime fasciste de Mussolini. Le 9 mai 1946, Victor Emmanuel III d'Italie a abdiqué en faveur de son fils Umberto, qui était par ailleurs l'époux de la Princesse Marie-José de Belgique. Celui-ci a accédé au trône d'Italie sous le nom d'Umberto II. Cependant, il a refusé le titre de Roi d'Albanie. Il a même personnellement demandé au Roi Zog d'Albanie de pardonner aux Italiens de lui avoir dérobé son trône. Un mois plus tard, la monarchie italienne a été abolie à la suite d'un référendum. Au grand désespoir de son entourage, Marie-José a refusé de mener campagne en faveur de son époux. Elle a même émis un vote blanc au référendum car, selon ses propres dires, elle aurait eu du mal à voter pour son propre mari ! Dix millions d'électeurs se sont exprimés en faveur de la monarchie tandis qu'environ douze millions ont voté contre celle-ci. Umberto et Marie-José, qui connaissaient un mariage malheureux, se sont exilés chacun de leur côté.

10 mai 1774

Décès de Louis XV

Louis XV était un petit garçon de cinq ans lorsqu'en 1715, il a succédé à son arrière-grand-père, Louis XIV, appelé le Roi-Soleil. A l'époque, il avait déjà la réputation d'être un "enfant miraculé", pour la simple raison qu'il était le seul descendant masculin de Louis XIV à ne pas être mort : en effet, tous ses prédécesseurs étaient décédés de maladies ou des suites d'un mauvais traitement de leurs maux (au 18e siècle, les saignées étaient encore extrêmement populaires). Après la régence de Philippe, Duc d'Orléans, Louis XV a fini par reprendre lui-même la mission de chef de l'Etat. Au début, il était adoré de son peuple, ce qui lui a valu d'ailleurs le surnom de "Louis, le Bien-Aimé". Mais sa politique désastreuse a modifié rapidement cette situation. Et au lieu de changer de cap, ce souverain épicurien s'est consolé en se disant qu'il ne pouvait rien y faire et qu'il ferait mieux de profiter pleinement de ce que la vie avait encore à lui offrir. Méprisé par ce même peuple qui l'avait pourtant adoré, Louis XV s'est éteint le 10 mai 1774 à Versailles des suites d'une variole. Il était le premier souverain de Bourbon dont le coeur n'a pas été retiré du corps - avant l'inhumation - pour être conservé séparément dans une châsse. Le cercueil a été rempli d'alcool et son corps recouvert de chaux vive. Le roi haï a ensuite été enterré sans grand tralala lors d'une cérémonie qui n'a compté en tout et pour tout... qu'un seul membre de la cour.

11 mai 1818

Jean-Baptiste Bernadotte devient Roi de Suède

En 1810, les Suédois cherchaient un successeur à leur roi sans descendance, Karl XIII, qui a régné aussi par la suite sur la Norvège sous le nom de Karl II. Au sein de l'armée, un nom circulait, celui du Français Jean-Baptiste Bernadotte, un des maréchaux de Napoléon. Les militaires suédois souhaitaient que ce soit lui qui devienne le nouveau monarque, non seulement parce que c'était un stratège expérimenté - ce qui pouvait venir bien à point face à la menace d'une guerre avec la Russie - mais aussi et surtout parce que le maréchal de France avait bien traité les prisonniers de guerre suédois lors de la guerre avec le Danemark. Le Baron Mörner, courtisan suédois, voulait forcer les choses et a proposé - sans consulter personne - le trône de Suède à Bernadotte. Totalement surpris, ce dernier s'est dit prêt à accepter la proposition s'il était élu de façon officielle. Lors de son retour en Suède, Mörner a tellement perturbé les esprits à la suite de sa démarche qu'il a été jeté en prison. Ce qui n'a pas empêché sa proposition de continuer à faire son petit bonhomme de chemin. Tellement, même, qu'elle n'a cessé de gagner en popularité. Et le 21 août 1810, c'était chose faite : le maréchal de France a été élu au rang de prince héritier de Suède. Quelques mois plus tard, il a été officiellement adopté par Karl XIII sous le nom de Karl Johan. Bernadotte a repris directement toutes les missions de l'ancien souverain et s'est forgé une réputation de soldat intrépide lors des batailles contre les ennemis de la Suède. Au moment où il a succédé à son prédécesseur en 1818, il était particulièrement aimé de la population et ce, aussi bien en Suède qu'en Norvège. Jean-Baptiste Bernadotte a régné en tant que Karl XIV Johan en Suède et en tant que Karl III Johan en Norvège ; il a établi une solide dynastie dans les deux pays. L'actuel Roi de Suède est d'ailleurs un descendant de Jean-Baptiste Bernadotte.

12 mai 1937

Couronnement d'Albert, alias George VI de Grande-Bretagne

Le Prince Albert, père de l'actuelle Reine Elizabeth II de Grande-Bretagne, était le timoré et balbutiant frère du flamboyant Prince héritier Edouard de Galles, célibataire, qui a accédé au trône à la mort de leur père George V. Au grand désespoir de son frère, le roi a décidé d'abdiquer moins d'un an plus tard pour épouser Wallis Simpson, Américaine divorcée... Ce qui a obligé Albert à devenir roi : l'ultime cauchemar du prince est donc devenu réalité. Lorsque sa mère, la Reine Mary, lui a annoncé la nouvelle, il a éclaté en sanglots. Il a été couronné le 12 mai 1937 sous le nom de George VI. Le jour du couronnement, la Reine Mary a brisé la tradition royale en assistant à la cérémonie en signe de soutien à l'égard de son fils.

13 mai 1981

Tentative d'assassinat à l'encontre du pape

Ce jour-là, le pape d'origine polonaise, Jean-Paul II, a salué environ 20 000 pèlerins venus lui rendre visite au Vatican. Tout à coup, des coups de feu ont retenti. Le Saint-Père a été touché deux fois à l'estomac et une fois au niveau du bras droit. Une quatrième balle a touché son auriculaire. Jean-Paul II a été emmené de toute urgence dans un hôpital romain, où une intervention chirurgicale de cinq heures a permis de lui sauver la vie. L'auteur de la tentative d'assassinat, le Turc Mehmet Ali Agca, a été arrêté et a reconnu les faits. Par la suite, la presse turque a annoncé que celui-ci avait déjà été condamné pour meurtre en Turquie deux ans plus tôt. Cependant, Agca était parvenu à s'échapper. Dans la lettre qu'il avait laissé derrière lui, il avait fait part de sa volonté d'assassiner le pape. Jean-Paul II, le premier pape non italien en 455 ans, s'est remis de la tentative d'assassinat. Mais d'aucuns affirment qu'après l'attaque, il n'a plus jamais été vraiment le même. Le pontife a rendu visite à Ali Agca dans sa cellule et lui a accordé son pardon.

14 mai 1962

Mariage de Juan Carlos d'Espagne avec la Princesse Sofia de Grèce

Le Prince Juan Carlos de Bourbon, futur Roi d'Espagne, a rencontré la Princesse Sofia, fille aînée du Roi Paul de Grèce, lors du mariage du Duc de Kent en juin 1961. Ils ont appris à mieux se connaître lors d'une croisière sur la mer Egée que la Reine Frederika, la mère de Sofia, avait organisée en l'honneur de la haute noblesse d'Europe. L'héritier de la couronne d'Espagne et la princesse se sont fiancés après les vacances qu'ils ont passées ensemble sur l'île grecque de Corfou. Dans le cadre de cette future union, Sofia, d'obédience orthodoxe grecque, s'est convertie au catholicisme.

15 mai 1954

Retour de la Reine Elizabeth en Angleterre après un voyage de plus de six mois

C'était ce jour-là que la Reine Elizabeth II de Grande-Bretagne ainsi que son époux, le Prince Philippe, et leurs deux enfants, Charles et Anne, sont enfin rentrés en Angleterre après un voyage de plus de six mois à bord du "Britannia" en vue de rendre visite à différents pays du Commonwealth. A leur arrivée à Londres via la Tamise, la délégation royale a été accueillie non seulement par une foule enthousiaste, mais aussi par les sirènes de toute une série de bateaux et d'usines. Ensuite, la délégation royale, accompagnée de Winston Churchill, a passé devant les rangs serrés de spectateurs pour se rendre en direction du Palais de Buckingham. Les Windsor sont apparus au balcon du palais pour répondre aux acclamations du public présent... A quatre reprises ! Et ce, jusqu'à 11 heures du soir. La foule n'a quitté les lieux qu'au moment où se sont éteintes les lumières autour du palais.

16 mai 2000

Le Roi Albert II fait l'objet d'une attaque lors d'une visite du Roi Juan Carlos

Ce matin-là, le couple royal d'Espagne est arrivé à Bruxelles dans le cadre d'une visite d'Etat. Philippe et Mathilde ont accueilli le Roi Juan Carlos et la Reine Sofia à l'aéroport et se sont rendus avec les souverains au Palais royal, où Albert II et Paola ont attendu leurs homologues espagnols. Soudain, un homme a escaladé la grille du palais et s'est précipité sur le Roi Albert en poussant un cri de guerre en espagnol. L'homme n'était plus qu'à une vingtaine de mètres du souverain belge lorsqu'il a été intercepté et plaqué au sol par un agent de la sécurité. L'auteur des faits s'est avéré être un ancien prêtre espagnol répondant au nom de Krohn. Par la suite, ce dernier a déclaré que la personne qu'il voulait attaquer était Juan Carlos, mais qu'il s'était élancé sur le mauvais souverain... à cause de sa myopie ! Krohn n'en était pas à son coup d'essai : en 1982, il avait déjà attaqué Jean-Paul II avec une baïonnette parce qu'il estimait que le pape avait des visions trop gauchistes et progressistes. L'attaque s'est échouée, mais elle lui a valu quand même sept ans d'emprisonnement. Par contre, il ne s'est vu infliger aucune peine de prison pour l'"attaque" tragicomique perpétrée à l'encontre du Roi Albert. Quant à la visite d'Etat, elle s'est poursuivie comme si rien ne s'était passé.

17 mai 2002

Máxima fête son 31e anniversaire à New York

Máxima Zorreguieta est née en Argentine le 17 mai 1971. Elle est la fille aînée de Jorge Zorreguieta et de Maria del Carmen Cerutti. Plus tard, elle a eu encore deux frères et une soeur : Martin, Juan et Inez. Par ailleurs, elle avait déjà trois demi-soeurs d'un précédent mariage de son père : Dolores, Maria et Astrid. Máxima a grandi dans une famille relativement active et "agitée" où la bonne humeur était toujours au rendez-vous. La Princesse Máxima a fréquenté l'enseignement secondaire au "Northlands College" de Buenos Aires, où elle a reçu une formation axée sur les traditions aristocratiques britanniques. Après avoir terminé ses études en économie à l'"Universidad Católica Argentina", elle a travaillé à New York de 1995 à 2000 successivement pour les banques HSBC, Dresdner Kleinwort Benson et Deutsche Bank. La jeune femme a rencontré le Prince héritier Willem-Alexander des Pays-Bas en avril 1999 lors d'une soirée à Séville. C'était en août de cette même année que la presse néerlandaise a commencé à spéculer sur une éventuelle relation amoureuse entre les deux jeunes gens. Une petite année plus tard, Máxima a déménagé à Bruxelles pour se rapprocher de Willem-Alexander et apprendre le néerlandais. Elle a épousé "son" prince en février 2002 et est devenu en un éclair l'un des membres les plus populaires de la Maison royale des Pays-Bas. Elle a célébré son premier anniversaire en tant qu'épouse du prince héritier des Pays-Bas le plus loin possible de la presse : elle s'est rendue à New York avec sa famille et ses amis pour prendre part à une fête grandiose.

18 mai 1920

La Belgique perd la seule île qu'elle possède

L'Isola Comacina est une île située dans le Nord de l'Italie, dans une branche du lac de Côme. Pendant une courte période, l'île faisait partie du Royaume de Belgique : en 1919, Giuseppe Caprani, le maire de Comacina, a fait don de l'île au Roi Albert Ier pour rendre hommage au souverain de Belgique et exprimer ainsi "la grande sympathie de la majorité du peuple italien pour Sa Majesté le Roi Albert Ier et le peuple belge ainsi que leur attitude héroïque face au tyrannique et cruel agresseur". Les quelques mois pendant lesquels Comacina se trouvait sous souveraineté belge étaient la seule période de l'histoire où la Belgique possédait une île. En 1920, la Belgique a restitué le petit territoire à l'Etat italien, mais à condition d'y créer des pavillons où artistes belges et italiens pourraient travailler et séjourner. Les pavillons ont vu bel et bien le jour, mais ils n'ont été utilisés en tant que centre culturel belgo-italien qu'après la Deuxième Guerre mondiale.

19 mai 1965

Mort de la tortue Tui Malila

C'est ce jour-là qu'est mort la tortue Tui Malila, le plus vieil animal vivant des annales de l'histoire du monde. Tui Malila était une tortue de Madagascar (Astrochelys radiata) qui avait été offerte en 1773 ou en 1777 (les avis divergent quant à la date exacte) à la famille royale de l'archipel de Tonga par le capitaine Cook. Depuis lors, la tortue vivait à la cour. En vieillissant, celle-ci a acquis une renommée tellement grande qu'elle est pratiquement devenue le membre le plus populaire de la famille royale de Tonga. Tui Malila était si célèbre que toutes les personnalités en visite à Tonga venaient lui rendre visite. C'était la raison pour laquelle l'illustre tortue apparaissait sur tant de photos de chefs d'Etat et autres personnalités de premier plan. Elle a même reçu la visite de la Reine Elizabeth de Grande-Bretagne le 19 décembre 1953. Tui Malila est morte de vieillesse à l'âge respectable de 188 (ou 192) ans.

20 mai 2004

La robe de mariée de la Princesse Mary de Danemark fait son entrée au musée

C'était à partir de ce jour-là que le musée de la résidence royale d'Amalienborg a exposé la robe de mariée de Mary Donaldson, Princesse héritière Mary de Danemark depuis son mariage. La robe y a trôné aux côtés de celles des Reines Margrethe II, Ingrid et Alexandrine et ce, pendant une durée de quatre mois. Le tout premier jour, 800 curieux sont déjà venus admirer la petite merveille d'étoffe.

21 mai 1864

Naissance de la Princesse Stéphanie de Belgique

Dire que Léopold II et son épouse, la Reine Marie-Henriette, n'étaient pas vraiment amoureux l'un de l'autre est un secret de Polichinelle. Malgré une impressionnante série d'amourettes avec les plus belles femmes de son époque, le souverain rentrait de temps à autre au lit conjugal pour ce qu'il décrivait lui-même comme "la corvée des relations conjugales". Son objectif : procréer des fils afin d'assurer la continuité de sa dynastie. A son immense déception, ce jour-là lui a donné encore une fille... Il s'est empressé alors de réfléchir aux possibilités offertes par la naissance d'une fille : la donner en mariage. Dès le premier jour de la vie de la fillette, Léopold II a établi une liste répertoriant une série de partis intéressants. En tête de liste, le souverain a placé le jeune Rodolphe de Habsbourg, prince héritier de la monarchie danubienne, qui n'avait que six ans à l'époque. Des années plus tard, l'entêtement du roi a été récompensé : Rodolphe et Stéphanie ont conclu un mariage arrangé... et désastreux. La princesse de Belgique n'est jamais devenue Impératrice d'Autriche pour la simple raison que son mari s'est suicidé à Mayerling avec une de ses nombreuses maîtresses, la jeune Baronne Marie Vetsera. Stéphanie s'est remariée plus tard avec Elemer Lonyay, Comte de Hongrie, cette fois de son propre gré. La Princesse Stéphanie est morte en 1945.

22 mai 2004

Mariage de Felipe d'Espagne avec Letizia Ortiz

Calendrier royal de mai
Letizia, journaliste et présentatrice du journal télévisé sur une chaîne publique espagnole, a rencontré Felipe d'Espagne, prince héritier à l'époque, en 2002 pendant un dîner organisé chez des amis communs. Ils se sont épris l'un de l'autre et sont parvenus à garder leur relation secrète pendant des mois. Le 31 octobre, à savoir le jour de l'annonce officielle de leurs fiançailles, la jeune femme a encore présenté l'actualité au journal télévisé comme si de rien n'était. C'était à partir du lendemain qu'ils sont tombés véritablement sous les feux des projecteurs. Il est vrai que Letizia était - surtout pour l'Espagne - une fiancée royale hors du commun : elle n'était pas d'origine noble et en plus, elle avait déjà été mariée auparavant. Heureusement, ce mariage n'avait été célébré que civilement, tant et si bien que l'Eglise catholique n'a émis aucune objection à une seconde union. La cérémonie de mariage s'est révélée le plus grand événement médiatique depuis les noces de Charles et Diana. Pas moins de 40 maisons royales ont assisté à la cérémonie. Ce jour-là, le seul trouble-fête était la pluie, qui a tombé à verse toute la journée.

23 mai 2001

Retour du Roi Mihai de Roumanie à Bucarest

Le Roi Mihai (Michael) de Roumanie, en exil depuis 1947, n'a reçu qu'en 2001 l'autorisation du gouvernement roumain d'effectuer une visite dans son ancien royaume. Après un atterrissage à Bucarest, le souverain, son épouse Anna, sa fille Margarita et son beau-fils Radu ont marché silencieusement sur le tapis rouge qui les a amené jusqu'au bâtiment de l'aéroport. Comme il avait été préalablement convenu avec le président, le souverain n'a répondu à aucune des nombreuses questions posées par la presse. La délégation a quitté l'aéroport pour se rendre au Palais Elisabeta, où Mihai a circulé comme s'il n'avait jamais quitté les lieux. Dans la salle où le roi avait été contraint d'abdiquer en 1947, un journaliste a demandé au souverain - malgré l'interdiction de parole imposée -quel était son sentiment à ce sujet. La reine a posé son doigt sur ses lèvres pour lui rappeler l'interdiction de poser des questions, mais Mihai a brisé le silence. "Tous ceux qui ont exigé mon abdication ne sont plus là. Quelle ironie ! Je suis le seul à être ici aujourd'hui. C'est tout ce que j'ai à dire. De toute façon, cette salle est une salle pleine de tristesse. Je ne peux rien ajouter...".

24 mai 2002

Mariage de la Princesse Märtha Louise de Norvège avec Ari Behn

Calendrier royal de mai
Si la loi salique a été supprimée en Norvège en 1990, elle n'a pas fait l'objet d'un effet rétroactif. Haakon Magnus, le frère cadet de Märtha Louise, est donc resté le successeur au trône. Quant à la princesse, elle a épousé le 24 mai 2002 son grand amour, l'écrivain norvégien Ari Behn. Avant d'acquérir une certaine notoriété en tant qu'écrivain, Ari Behn travaillait comme conducteur de chariots élévateurs. Märtha Louise et Ari sont aujourd'hui les heureux parents de trois petites filles, Maud Angelica, Leah Isadora et Emma Tallulah.

25 mai 1786

Décès de Pedro III du Portugal

Pedro a accédé au trône du Portugal de façon très particulière. Il était le quatrième fils du Roi João V de Portugal et le frère du successeur au trône, José Ier. N'ayant pas de fils, ce dernier se retrouvait devant un choix difficile : modifier la loi en matière de succession pour permettre à sa fille Maria de lui succéder, ou maintenir la succession par la voie masculine, auquel cas c'était son frère cadet Pedro qui accéderait au trône. Le rusé José a trouvé cependant une solution originale pour éviter le risque d'une guerre civile. Il s'est arrangé pour que sa fille puisse lui succéder et... il l'a mariée à Pedro en 1760. A la mort de José, Maria et son oncle/époux Pedro sont donc montés sur le trône du Portugal. Pedro III a laissé à son épouse le soin de diriger le pays et passait surtout son temps à chasser. A sa disparition en 1786, il avait donné six enfants à sa nièce.

26 mai 1566

Naissance du Sultan Mehmed III de Turquie

Mehmed était le fils de Murad III, mondialement connu pour deux raisons : d'une part, son règne a sonné le déclin de l'empire ottoman ; d'autre part, aucun autre sultan ne disposait d'un harem aussi grand et luxueux. Mehmed était lui-même tristement célèbre pour le fait qu'après la mort de son père, il a fait assassiner ses 16 frères, dont la plupart par strangulation. Après avoir consolidé son pouvoir, Mehmed a laissé la gouvernance de son royaume à ses conseillers et à sa mère, la vieille sultane. Les principaux faits d'armes de Mehmed III étaient la conquête d'Erlau sur les Autrichiens et la bataille de Mezokeresztes en Hongrie, dont les Turcs sont sortis vainqueurs.

27 mai 2004

Mariage du Prince Hamzah de Jordanie et de la Princesse Noor

Calendrier royal de mai
Le Prince Hamzah bin al Hussein est le fils aîné de feu le Roi Hussein de Jordanie et de sa quatrième épouse, la Reine Noor. Il a fait ses études à l'Académie militaire de Sandhurst, en Grande-Bretagne, et occupe le poste de major au sein de l'armée jordanienne. C'était d'ailleurs en cette qualité qu'il a fait partie du contingent jordanien qui a tenté de maintenir la paix en Yougoslavie sous la bannière de l'ONU. En 1999, Abdullah est devenu roi à la disparition de son père, le 7 février. Le nouveau souverain a nommé immédiatement son demi-frère Hamzah au rang de prince héritier. Hamzah a conservé ce titre jusqu'en 2004, au moment où Abdullah estimait qu'il était temps d'installer son propre fils Hussein bin Tallal au poste de successeur au trône. Hamzah a épousé Noor bint Asem bin Nayef au Palais Al Baraka d'Amman. Le premier volet de leur mariage islamique, le nikah, a été célébré le 29 août 2003. Quant au mariage officiel, il s'est déroulé le 27 mai de l'année suivante. Le Prince Hamzah et la Princesse Noor ont eu une fille, la Princesse Haya, et se sont divorcés en 2009. Du deuxième mariage du prince, avec la Princesse Basmah, sont issues encore trois filles : la Princesse Zein, la Princesse Noor et la Princesse Badiya.

28 mai 1832

Léopold Ier se rend à Paris pour ses fiançailles avec la fille du Roi de France

C'était pour des raisons purement politiques que Léopold Ier souhaitait épouser une des filles du Roi de France, Louis Philippe d'Orléans. Cependant, il n'a pas vraiment jugé nécessaire de rencontrer préalablement la princesse en chair et en os. En effet, il l'avait déjà prise sur ses genoux 15 ans plus tôt, alors qu'elle n'avait que quatre ans et que lui, de son côté, convolait en justes noces avec sa première épouse Charlotte. Il a donc pris la route pour la capitale française le 28 mai 1832 afin de régler ses fiançailles avec, en guise de cadeau pour sa future femme, une bague sertie de diamants, un autoportrait miniature et un album d'illustrations des principales villes belges. Louise-Marie était sous le charme de la galanterie de Léopold ; quant à lui, il n'était pas mécontent non plus de sa future épouse. Il était cependant moins satisfait du contrat de mariage ; d'ailleurs, il a exigé et obtenu du Roi de France une dot plus élevée. Il a été convenu de célébrer le mariage à Compiègne, ville qui se situe non loin de la frontière belge et à l'écart de Paris, où le choléra sévissait à l'époque.

29 mai 1814

Joséphine de Beauharnais meurt d'une angine

Joséphine, née en 1763 en Martinique, fille du capitaine du port local, doit sa notoriété à son mariage avec Napoléon Bonaparte et aux années où elle était Impératrice de France. Elle a épousé le général Alexandre de Beauharnais en 1779, avec lequel elle a eu deux enfants : Eugène et Hortence. En 1794, son époux a été condamné à la guillotine par un tribunal révolutionnaire. Joséphine a été emprisonnée pendant quelque temps mais elle a été relâchée lors d'un énième changement de pouvoir au sein du régime révolutionnaire. Le nouvel amour de sa vie était Paul Barras, l'homme fort de la France. Parmi les militaires sur lesquels Barras s'est appuyé, il y avait le général Napoléon Bonaparte, originaire de Corse. Pour récompenser sa loyauté, Napoléon s'est vu offrir sur un plateau d'argent de la part de Barras non seulement le haut commandement des troupes françaises en Italie, mais aussi... sa maîtresse. Ce qui était pour Joséphine une simple relation de convenance est devenu pour Napoléon une véritable passion. Ce dernier et tombé éperdument amoureux de Joséphine, de six ans son aînée. Il l'a épousée en 1796 et l'a couronnée impératrice en 1804... à la grande fureur de sa propre mère, qui voyait ce que Napoléon refusait de voir : Joséphine lui était constamment infidèle. Lorsqu'il s'est avéré que celle-ci ne pouvait lui donner de descendance, un conseil de famille des Bonaparte a décidé de la séparation du couple pour que Napoléon puisse prendre une nouvelle femme et assurer la continuité de la dynastie. Le sénat a confirmé le divorce du couple impérial, mais a autorisé Joséphine à continuer de porter le titre impérial. Cette dernière s'est retirée à "Malmaison", sa propriété préférée. C'était d'ailleurs là-bas qu'elle est morte des suites d'une angine. Malgré les affaires, les problèmes et le divorce, les derniers mots que Napoléon a prononcés à Sainte-Hélène au moment de sa mort étaient : "France... Armée... Commandement... Joséphine."

30 mai 2004

Baptême de la Princesse Vittoria de Savoie, arrière-petite-fille du dernier Roi d'Italie

La Princesse Vittoria est la fille du Prince Emmanuel Philibert de Savoie, qui est le seul petit-fils du dernier Roi d'Italie, Umberto II, et de son épouse Marie-José de Belgique. Emmanuel Philibert a rencontré l'actrice française Clotilde Courau en 2003 par le truchement du Prince Albert de Monaco. De toute évidence, les deux tourtereaux ont eu le coup de foudre car au moment de leur mariage au mois de septembre de cette même année, la jeune femme était enceinte de six mois. Le couple s'est convolé en justes noces à Rome. Le Prince Albert de Monaco était le témoin du Prince Emmanuel Philibert. Quant à la mariée, elle portait une magnifique robe Versace, un voile maintenu en place grâce à une tiare ainsi que des bijoux issus de la collection de la Maison de Savoie. Leur fille Vittoria a été baptisée un peu plus de cinq mois après sa naissance à Assisi, dans la Basilique de Saint-François. Pour l'événement, la petite Vittoria portait l'habit de baptême que son ancêtre, le Roi Victor-Emmanuel III d'Italie, avait également porté en cette même occasion, le 31 mai 1869. Depuis lors, la fillette a une petite soeur : la Princesse Luisa.

31 mai 1922

Naissance de l'Archiduchesse Elisabeth, deux mois après la mort de son père

La monarchie autrichienne des Habsbourg avait beaucoup souffert pendant la Première Guerre mondiale. C'était l'assassinat à Sarajevo du successeur au trône, l'Archiduc François Ferdinand, qui a mis le feu aux poudres de cette catastrophe d'envergure mondiale. La "Grande Guerre" a fini par coûter à cette famille un trône qu'elle occupait depuis des siècles. Le dernier empereur, Charles Ier, s'est exilé avec son épouse, l'Impératrice Zita, et leurs sept enfants sur l'île portugaise de Madère. Par une froide journée hivernale, alors qu'il se rendait en ville pour acheter des jouets, celui-ci a attrapé un rhume qui a évolué en pneumonie. Finalement, il est décédé à 35 ans à peine, laissant derrière lui sept enfants et une femme enceinte, proche du terme. Le Roi Alfonso XIII d'Espagne a offert l'asile à la famille. Zita a accepté l'offre et le 31 mai, elle a donné la vie au huitième enfant de Charles, qui n'était autre que l'Archiduchesse Elisabeth, à Prado. Plus tard, Zita s'est rendue en Belgique avec ses enfants sur l'invitation du Roi Albert Ier et de la Reine Elisabeth, où elle a résidé jusqu'à l'éclatement de la Seconde Guerre mondiale. Sa benjamine, l'Archiduchesse Elisabeth, a épousé le Prince Heinrich von und zu Liechtenstein en 1949 et a donné naissance à cinq enfants. Elle s'est éteinte à Graz en 1993.

Le Club du Livre
La reliure
La boutique de la Cour

Nos partenaires