Calendrier royal de novembre

01/11/15 à 00:00 - Mise à jour à 02/11/15 à 10:19

Source: Royals

Dans le calendrier royal, "Royals" retrace jour après jour les événements qui ont jalonné la vie des dynasties nobles connues et moins connues, régnantes et déchues. Ce calendrier est une source intarissable de faits historiques remarquables, parfois étranges ou fantastiques, mais toujours véridiques. Dans cette fresque d'exception, faste impérial et splendeur royale reviennent aussi souvent que les scènes familiales attendrissantes, les faits divers amusants, les romances et les tragédies.

Calendrier royal de novembre

© .

1er novembre 2003

Fiançailles de Felipe d'Espagne avec une roturière

Calendrier royal de novembre

Quelle n'était pas la surprise de la majorité des Espagnols lorsqu'ils ont appris le futur mariage de leur successeur au trône avec Letizia Ortiz Rocasolano... Une jeune femme qui, par ailleurs, leur est familière : c'est en effet la présentatrice des actualités sur une chaîne de télévision espagnole. Letizia rencontre le prince après la catastrophe du pétrolier Prestige, sur les plages de Galice recouvertes de pétrole, où elle réalise un reportage tandis qu'il vient réconforter les sinistrés. Letizia est la première reine d'Espagne à ne pas être issue de la noblesse. Sans compter qu'elle a également un divorce à son passif. Et pourtant, le couple pouvait s'unir à l'église, car le premier mariage contracté avait été uniquement un mariage civil. Le couple convole en justes noces sous un incroyable rabattage médiatique. Les noces se déroulent sous une pluie battante, ce qui n'entache nullement l'immense joie perceptible aux quatre coins du royaume.

2 novembre 1721

Pierre le Grand troque son titre de tsar pour celui d'empereur

Le légendaire Tsar Pierre le Grand de Russie est surtout célèbre pour la réalisation de projets de modernisation à grande échelle dans son pays. En 1697, il part pour un grand voyage en Europe afin d'y engranger des idées qui pourraient ensuite l'aider à sortir la Russie de sa période moyenâgeuse. Il se rend notamment aux Pays-Bas, où il travaille dans la construction navale. Mais il effectue également un séjour en Belgique. A Anvers, par exemple, il écluse avec quelques amis 269 bouteilles de vin en... un jour et demi ! D'après la légende, il serait par ailleurs tombé dans une fontaine du Parc de Bruxelles après une nuit de soûlerie, fontaine qu'il anoblira par la suite pour la "remercier" de ne pas s'y être noyé. Le 2 novembre 1721, il supprime son titre de tsar pour porter celui de "Pierre Ier, Empereur de toutes les Russies".

3 novembre 1970

Décès de Pierre II de Yougoslavie aux Etats-Unis

Pierre II était le dernier Roi de Yougoslavie. Son père Alexandre Ier est assassiné en 1934. Pierre n'a que 11 ans à l'époque mais doit succéder à son père. Etant donné le jeune âge du monarque, c'est le Prince Paul qui se charge temporairement de la régence. Lorsque le régent choisit le camp des Allemands en 1941, Pierre, qui a 17 ans à ce moment-là, prend le pouvoir avec le soutien de l'armée, de la population et des alliés. Peu de temps après, les troupes allemandes, italiennes, hongroises et bulgares envahissent la Yougoslavie, qui finit par capituler. Le Roi Pierre II et le gouvernement doivent quitter le pays. Pierre II s'installe en exil à Londres, où il entame des études à l'université de Cambridge avant de servir en qualité de pilote au sein de la RAF. Il épouse la Princesse Alexandra de Grèce en 1944, pendant que deux groupements résistants s'activent en Yougoslavie : les monarchistes Chetniks et les communistes de Tito. Finalement, c'est Tito qui reçoit le soutien des alliés, ce qui réduit quasiment à néant les chances d'un retour au pays pour Pierre et sa famille. Pierre II est officiellement déposé par les communistes mais refuse de renoncer au trône. Le 19 janvier 1947, le roi part pour l'Amérique, où il a trouvé un emploi de consultant dans une société de placement internationale. Ainsi "Mister" Pierre II est-il notamment chargé d'inciter ses relations et amis européens à réaliser des investissements en Amérique. Mais ses tentatives ne s'avèrent pas très fructueuses... C'est le coeur rempli d'amertume qu'il décède d'une crise cardiaque le 3 novembre 1970, à l'âge de 47 ans, dans un hôpital de Los Angeles.

4 novembre 1926

Mariage civil de Léopold et Astrid à Stockholm

Calendrier royal de novembre

Le 22 septembre 1926, le Roi Albert Ier invite la presse au Palais de Bruxelles pour annoncer à la population belge les fiançailles de son fils, le Prince héritier Léopold, avec la Princesse Astrid de Suède. Et la Reine Elisabeth d'ajouter d'emblée qu'il s'agit d'un mariage d'amour et non d'un mariage arrangé. Le mariage civil est célébré le 4 novembre en Suède. La famille royale embarque le 1er novembre en direction de Stockholm : le Roi Albert doit en effet faire le voyage en bateau car il ne peut survoler l'espace aérien de l'Allemagne pour des raisons diplomatiques. Malgré un orage violent, tout le monde arrive à destination sain et sauf. Carl Lindhagen, le maire en fonction, célèbre le mariage entre Léopold et Astrid le 4 novembre dans la salle du trône du palais en présence de 1200 invités, dont de nombreuses têtes couronnées et leurs familles. Après la cérémonie, la Princesse Astrid embarque à bord du cruiser Fylgia suédois en direction de la Belgique. Lorsque la jeune femme arrive à Anvers, Léopold vole fougueusement à sa rencontre, les tourtereaux s'enlacent sur la passerelle du bateau et s'embrassent passionnément, comme s'ils étaient seuls au monde... Une scène très inhabituelle pour l'époque, qui fait d'emblée fondre le coeur de tous les Belges.

5 novembre 2000

Funérailles de Hailé Sélassié, Empereur d'Ethiopie

Calendrier royal de novembre

C'est en effet ce jour-là que la dépouille de Hailé Sélassié, le dernier Empereur d'Ethiopie, est à nouveau enterrée à Adis Abbeba. Pour rappel, celui-ci s'est éteint le 27 août 1975 au cours de sa détention, après avoir été déposé suite à un coup d'Etat militaire perpétré en 1974. Ensuite, le corps de l'empereur avait disparu pour n'être retrouvé qu'en 1992. Lors de ces nouvelles funérailles, les Rastafari, partisans de Hailé Sélassié, convaincus de l'immortalité de leur leader, ont brillé par leur absence.

6 novembre 1632

Le Roi Gustaf Adolf de Suède tombe au champ d'honneur

Le Roi Gustaf Adolf, également dénommé Gustaf Adolf le Grand, fut l'un des principaux acteurs de la Guerre de Trente Ans qui opposa les Protestants et les Catholiques au 17e siècle. Il fut surnommé "le Lion du Nord". Napoléon Bonaparte et Carl von Clausewitz admiraient beaucoup ses talents de stratège sur le champ de bataille. Il faut dire que Gustaf Adolf savait utiliser son artillerie avec génie et qu'il parvenait à rendre ses troupes beaucoup plus mobiles que ce qui se faisait habituellement à l'époque. Malheureusement, les choses ont tourné mal lors de la bataille de Lützen : à un moment, le roi s'est vu isolé de ses troupes et a été tué. A la suite du décès du monarque tombé au champ d'honneur, sa veuve a voulu conserver son corps dans sa chambre jusqu'à sa propre mort. Ce qui n'était évidemment pas soutenable à long terme... Gustaf Adolf a donc été inhumé, mais la reine a tout de même pu conserver son coeur dans un écrin, coeur qui a par la suite été placé auprès de sa dépouille.

7 novembre 1999

Pieter-Christiaan participe au Marathon de New York

Le Prince Pieter-Christiaan est le troisième fils de la Princesse Margriet et de M. Pieter van Vollenhoven. Pieter-Christiaan a fréquenté l'enseignement primaire et secondaire à Apeldoorn. En 1990, il a obtenu son diplôme de lycéen au "Stedelijk Gymnasium". Ensuite, il a effectué son service militaire au sein de la "Wapen der Koninklijke Marechaussee". Puis, il a réussi en 1999 son doctorat en droit à la "Rijksuniversiteit" d'Utrecht. Le 7 novembre 1999, il a franchi la ligne finale du Marathon de New York, un tour de force qu'il voulait réaliser afin d'attirer l'attention du monde entier sur l'importance du sport pour les patients asthmatiques. Aujourd'hui, le prince relève toujours des défis sportifs pour soutenir la bonne cause.

8 novembre 1933

Assassinat de Mohammed Nadir Shah, Roi d'Afghanistan, par un étudiant

Mohammed Nadir, honoré général et ambassadeur à Paris sous le règne du Roi Amanullah, rentre dans son pays en 1929 après le renversement de la monarchie et réussira à monter lui-même sur le trône. Nadir modernisera le pays, certes à un rythme moins rapide que son prédécesseur. Il est assassiné le 8 novembre 1933 lors d'une remise de prix par un certain Abdul Khaliq, qui sera arrêté et exécuté de façon atroce. C'est Mohammed Sahir qui succédera à son père, Mohammed Nadir Shah.

9 novembre 1841

La Reine Victoria donne naissance à Albert Edward

Albert Edward, le futur Edouard VII, a pratiquement 60 ans lorsque sa mère Victoria meurt et qu'il accède enfin au trône. Lorsqu'après le décès de sa mère, il ramène son corps d'Osborne House, sur l'île de Wight, à Londres, quelle n'est pas sa surprise... quand il voit le drapeau du yacht royal en berne ! Lorsqu'il demande ce qu'il en est au capitaine, celui-ci lui répond : "Mais... parce que la reine est décédée !" Et Edward de riposter imperturbablement : "Mais le roi vit !", avant d'ordonner de hisser immédiatement le drapeau.

10 novembre 1998

Un site Internet pour le Prince Charles

Les services du Prince de Galles ont vite compris qu'Internet aurait un impact important sur la communication entre la Cour et la population. Résultat : le prince a déjà son site web en 1998, et plus précisément le 10 novembre. Et le succès est immédiat : en 24 heures, il est consulté par 1 750 000 internautes ! Depuis lors, le site a été entièrement modernisé. Aujourd'hui, le visiteur peut y découvrir les activités du Prince de Galles, y lire ses discours ou y admirer des photos de sa famille. Et puis, les enfants ne sont pas en reste non plus : ils peuvent y consulter une partie tout spécialement conçue à leur intention.

11 novembre 1922

Le Roi Albert Ier salue le Soldat Inconnu

Plus tôt cette année-là avaient été exhumés les corps de cinq militaires belges enterrés dans cinq cimetières militaires différents après la Première Guerre mondiale. Tous étaient tombés au champ d'honneur lors des batailles d'Anvers, de Liège et de Namur, au front de l'Yser et pendant l'offensive de libération. On ne connaissait ni leur nom, ni leur rang. Les cinq cercueils ont ensuite été exposés dans la gare de Bruges. La veille de la commémoration de l'Armistice, il a été demandé à Raymond Haesebrouck, vétéran et invalide de guerre brugeois aveugle, de se rendre à la gare. Le Général de Longueville, qui coordonnait l'opération, a demandé alors au vétéran de bien vouloir désigner un des cinq cercueils. Et Haesebrouck a choisi le quatrième. C'est donc le soldat inconnu reposant dans ce quatrième cercueil qui est devenu le symbole de tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour leur patrie et qui sont enterrés sous une croix sans nom. Quant aux autres cercueils, ils ont été réenterrés au cimetière militaire de Bruges. Un train spécial a emmené la dépouille du Soldat Inconnu à la Gare du Nord de Bruxelles, où le cercueil a été placé sur un affût avant d'être emporté jusqu'à la Colonne du Congrès. Tout au long du parcours a été créée une haie d'honneur formée par des invalides de guerre et des déportés. Le cercueil a été inhumé avec tous les honneurs et en présence du Roi Albert Ier ainsi que des autres membres de la famille royale dans le caveau situé devant la Colonne du Congrès. Pendant la cérémonie, le roi-chevalier s'est exprimé en ces termes : "Peu importe qu'il soit bourgeois, ouvrier ou agriculteur, Flamand ou Wallon ; nous lui rendons hommage parce qu'il représente à nos yeux les qualités immuables de notre race, parce qu'il est le symbole inviolable de la défense de notre liberté, de notre unité et de notre indépendance, et qu'il constitue la garantie de l'existence éternelle de notre patrie."

12 novembre 1929

Naissance de Grace Kelly

La future Princesse Grace de Monaco grandit en Pennsylvanie, au sein d'une riche famille. Son père, entrepreneur, a fait fortune dans le secteur de la construction. Après ses études secondaires, la jeune fille part pour New York afin d'y poursuivre des études à l'"American Academy of Dramatic Arts", au cours desquelles elle gagne sa vie dans le mannequinat. Après ses études, on la voit régulièrement dans des productions théâtrales et télévisées. Grace fait ses débuts au cinéma en 1951, dans le film "Fourteen Hours". Elle y campe un petit rôle, ce qui ne l'empêche pas d'être remarquée dans le monde cinématographique... Tant et si bien que l'année suivante, elle obtiendra un rôle plus conséquent dans le film "Le Train sifflera trois fois" ("High Noon"). En 1953, elle signe un contrat chez MGM et joue dans le film "Mogambo", donnant ainsi la réplique à Clark Gable. Sur ces entrefaites, elle a suscité le plus vif intérêt d'Alfred Hitchcock, qui lui donnera le premier rôle féminin dans trois de ses films : "Le Crime était presque parfait" ("Dial M for Murder"), "Fenêtre sur cour" ("Rear Window") et "La Main au collet" ("To Catch a Thief"). Elle remportera l'Oscar de la meilleure actrice pour sa prestation dans "The Country Girl". C'est en 1955 qu'elle rencontre le Prince Rainier de Monaco lors du Festival de Cannes. Leurs fiançailles sont annoncées peu de temps après. Grace met provisoirement un terme à sa carrière d'actrice en 1956 après le tournage du film "High Society", avec Bing Crosby et Frank Sinatra. Grace Kelly décédera le 4 septembre 1982 des suites d'un accident de voiture à l'âge de 52 ans.

13 novembre 1999

Fiançailles de Philippe et Mathilde

Calendrier royal de novembre

Un bal a été donné au Château de Laeken à l'occasion des fiançailles du Prince héritier Philippe et de Mathilde. Particularité de l'événement : outre les 500 personnes invitées par le couple, cette grande fête rassemble également 1000 Belges issus de la population civile, sélectionnés par les gouverneurs de toutes les provinces belges. Les 1500 invités sont répartis dans les différentes salles des Serres royales de Laeken, où sont dressés des tables, chaises et buffets. La famille du couple fait son apparition juste après l'arrivée de tous les invités. C'est d'abord au tour des parents, des soeurs et du frère de Mathilde de se mêler à la population. Ensuite, c'est au tour du Roi Albert et de la Reine Paola de faire leur entrée en compagnie de la Reine Fabiola, du Prince Laurent et de la Princesse Astrid, sans oublier son époux Lorenz et leurs enfants Amedeo, Maria Laura et Joachim. Quant à Philippe et Mathilde - arborant une superbe robe bleue rehaussée d'un magnifique collier -, ils arrivent à 19h30 précises. Le couple ouvre le bal sur la chanson "Wonderful Tonight" d'Eric Clapton. Le reste de la soirée se déroule dans une ambiance festive, pendant laquelle les membres de la famille royale passent de salle en salle pour saluer les invités.

14 novembre 1854

Départ de Léopold II et Marie-Henriette pour l'Egypte

Le Prince héritier Léopold de Belgique et l'Archiduchesse d'Autriche Marie-Henriette se marient à Bruxelles le 22 août 1853 pour des raisons diplomatiques. Léopold décrit son épouse comme une personne "un peu forte, pas très jolie, sans être vraiment vilaine". Et le prince héritier de dépeindre cyniquement leurs relations intimes comme étant "la corvée des relations conjugales". Il ne fournira aucun effort pour gagner les faveurs de son épouse. En public, il la traite avec froideur. Et dans l'intimité, il lui interdit de lui adresser la parole, sauf s'il suscite lui-même la conversation. "Je prie pour mourir rapidement", écrira Marie-Henriette à une amie. "J'espère que Dieu me délivrera vite de la misère dans laquelle Il m'a plongée". Après son mariage, Léopold aura des problèmes de santé pendant des mois. Il est enrhumé en permanence, souffre de bronchites et de sciatiques. A l'automne 1854, les médecins finiront par conseiller au prince d'effectuer un voyage dans un pays chaud. Son choix se portera sur l'Egypte. Accompagnés d'une petite suite, Léopold et Marie-Henriette partent donc le 14 novembre 1854 à destination d'Alexandrie sous le nom de "Vicomte et Vicomtesse d'Ardenne". Avec, comme étapes, Vienne, Venise et Corfou. Du Caire, le couple princier se rend en Syrie, à Jérusalem et à Athènes. Léopold voit toute cette entreprise comme un voyage d'études répondant à son rêve colonialiste.

15 novembre 1953

La Belgique célèbre à nouveau la Fête du Roi

Depuis 1866, la Belgique célèbre la Fête du Roi le 15 novembre (la fête du Saint Léopold). Aujourd'hui, nombreux sont ceux qui qualifient à tort ce jour de "Fête de la Dynastie". En fait, ce jour-là, c'est uniquement le monarque qui est fêté, et pas l'ensemble de la famille royale. La confusion est née au cours de la régence du Prince Charles (1944-1950). A l'époque, il semblait en effet difficile de célébrer la personnalité très controversée du Roi Léopold III ! C'est pourquoi il a été décidé de rebaptiser temporairement ce jour en "Fête de la Dynastie". Jusqu'en 1953, après l'accession au trône de Baudouin, où un arrêté ministériel a rétabli l'appellation antérieure, qui correspond au jour où la nation remercie et honore son chef de l'Etat. La tradition veut que le souverain et son épouse ne soient pas présents aux festivités.

16 novembre 1936

Edouard VIII annonce son intention d'épouser Wallis Simpson

C'est en effet le 16 novembre que le Premier ministre Stanley Baldwin est convoqué au Palais de Buckingham. Il n'a aucune idée du sujet dont le nouveau Roi, Edouard VIII, veut lui parler. A sa grande consternation, le souverain lui annonce son intention d'épouser Wallis Simpson, sa compagne américaine d'origine non noble, dès le prononcé du divorce de celle-ci. Baldwin lui répond que ce n'est pas une bonne idée, car l'Eglise anglicane est opposée au divorce et que le peuple britannique n'acceptera jamais Wallis comme reine. Edward propose de conclure un mariage morganatique, une proposition qui est également rejetée par le gouvernement britannique. Par ailleurs, les premiers ministres d'Australie, du Canada et d'Afrique du Sud sont également opposés au projet de mariage de leur souverain. Seule l'Irlande se montre indifférente face aux intentions du monarque. Ne voulant pas abandonner Wallis et ne souhaitant pas non plus plonger son pays dans une crise constitutionnelle, Edward décide donc de renoncer au trône. Ce qu'il fera le 10 décembre, quand il signera l'acte d'abdication. Le lendemain, tous les parlements du Royaume-Uni approuveront cette décision. Seule l'Irlande attendra un jour de plus... Tant et si bien qu'à strictement parler, Edward restera roi de l'ensemble du Commonwealth jusqu'au 11 décembre et roi d'Irlande jusqu'au 12 décembre 1936.

17 novembre 1905

Décès du Prince Philippe, Comte de Flandre

Philippe (surnommé "Lipchen" au sein de la famille royale qui, à l'époque, parle toujours essentiellement allemand), était le frère cadet de Léopold II. Bien que son père, Léopold Ier, ait nourri de grands projets à son égard, Philippe ne pourra ou ne voudra pas les réaliser. Philippe était malentendant, ne s'intéressait pas aux obligations monarchiques et fuyait toute responsabilité. Ainsi a-t-il refusé la proposition qui lui a été faite en 1862 de devenir roi de Grèce. Et celui-ci de décliner tout aussi poliment le trône qui lui a été offert quatre ans plus tard par la Roumanie. Le Comte de Flandre a néanmoins toute son importance dans la survie de la monarchie belge. Après le décès du fils unique de Léopold II, la dynastie a opéré un mouvement à 90° vers les fils de Philippe. Lorsque l'aîné, le Prince Baudouin, est décédé inopinément, c'est le cadet, Albert, qui est monté malgré lui sur le trône pour devenir le troisième Roi des Belges.

18 novembre 1995

Mariage du Prince Joachim avec Alexandra Manley, originaire de Hong Kong

Calendrier royal de novembre

Le Prince Joachim de Danemark fait la connaissance d'Alexandra Manley lors d'une soirée à Hong Kong, où il travaille à l'époque pour une société d'armateurs danoise. Alexandra, jeune femme britannique ayant également des origines chinoises, polonaises et autrichiennes, occupe quant à elle le poste de directrice du marketing au sein de GT Management. Après de brèves fiançailles, le couple se mariera dans la chapelle du Château de Frederiksborg. Pour son prince, Alexandra ne renoncera pas seulement à sa nationalité britannique ; elle arrêtera aussi de travailler et se convertira à la religion protestante. De cette union naîtront deux fils : les Princes Nikolai et Felix. Rapidement, Alexandra, jeune femme élégante aux allures "exotiques", deviendra immensément populaire au Danemark. Ses nombreuses activités de bénévolat lui vaudront le surnom de "Diana du Nord". C'est en 2004 que commencent à circuler les premiers bruits de problèmes conjugaux au sein du couple. Peu de temps après, Joachim et Alexandra annonceront eux-mêmes leur séparation. Le divorce sera officiellement prononcé le 8 avril 2005.

19 novembre 1999

Monaco en liesse : Rainier fête ses 50 ans de règne

Calendrier royal de novembre

Le 19 novembre 1999, cela faisait précisément 50 ans que le souverain monégasque, Rainier III, avait été officiellement couronné au Palais princier de Monte-Carlo. Cette cérémonie a conclu la procédure de succession enclenchée depuis la mort de son grand-père et prédécesseur, le Prince Louis II, en mai 1949. L'anniversaire a été célébré dans le mini-Etat par un jour de fête nationale. Le prince, très populaire, a fait une apparition au balcon du palais en compagnie de ses enfants et petits-enfants.

20 novembre 1947

Le Prince Philippos épouse la Princesse Elizabeth

Philippos, fils du Prince Andreas de Grèce, a vu le jour en 1921 sur la table de la cuisine de la résidence de ses parents à Corfou. A l'âge d'un an à peine, le petit garçon a dû s'exiler avec sa famille. Il a fait ses études sous le nom de Philip à l'Académie de Marine où il a rencontré Elizabeth, alors âgée de 13 ans, lors d'une visite. La jeune fille s'est directement éprise de lui et l'a invité à diverses reprises au palais au cours des années suivantes. D'aucuns ont affirmé - le Roi George VI en tête - que Philip n'était pas du tout taillé pour devenir prince consort. Pourtant, la Princesse Elizabeth a fait comprendre avec obstination qu'elle voulait Philip et seulement Philip et qu'elle était même prête, le cas échéant, à renoncer au trône pour lui. Finalement, son père a cédé et le couple s'est fiancé. De leur union sont nés quatre enfants : le Prince Charles (°1948), la Princesse Anne (°1950), le Prince Andrew (°1960) et le Prince Edward (°1964).

21 novembre 2005

Chelsy Davy est invitée à Highgrove

Calendrier royal de novembre

Highgrove, dans le Gloucestershire, est l'habitation privée officielle du Prince Charles. On n'entre donc pas là-bas comme dans un moulin... Quel événement, donc, lorsque l'on a appris que le Prince Harry avait été autorisé à y inviter sa petite amie, Chelsy Davy, l'espace d'un week-end ! Chelsy, qui habitait à l'époque au Zimbabwe, n'avait plus vu son compagnon depuis le mois de septembre, à l'occasion de vacances qu'ils avaient passées ensemble au Botswana, à la suite de quoi Harry était entré à l'Académie militaire de Sandhurst. Charles et Camilla étaient également présents à ce week-end, tout comme le fils aîné de Charles, le Prince William, ce qui a donné un caractère encore plus officiel à cette visite. Après une relation turbulente, le couple s'est séparé définitivement. Aujourd'hui toutefois, selon certaines rumeurs, le Prince Harry serait à nouveau très proche de son ancienne petite amie.

22 novembre 1966

Naissance de la Duchesse Isabel de Bragance

C'est en effet le 22 novembre 1966 qu'Isabel de Castro Curvelo de Herédia a vu le jour à Lisbonne. Isabel a vécu tant au Portugal qu'en Angola jusqu'en 1975, à la suite de quoi elle a déménagé à Sao Paulo, au Brésil, avec ses parents. Après avoir terminé ses études en 1990, la jeune femme est rentrée au Portugal, où elle a débuté avec brio sa carrière professionnelle dans le monde des affaires. En 1995, elle a épousé Dom Duarte Pio, Duc de Bragance et prétendant au trône du Portugal. Leur mariage a été un véritable événement dans le pays, car le dernier mariage "royal" datait de 1886, l'année où le Roi Carlos avait lui-même convolé en justes noces. Parmi les invités présents à la cérémonie de mariage, il y avait donc non seulement des représentants de pratiquement toutes les maisons royales d'Europe, mais aussi le président et le Premier ministre du Portugal. Isabel, qui porte le titre de Duchesse de Bragance depuis le jour de son mariage, est devenue à peine dix mois plus tard la fière maman d'Afonso. Cette naissance a elle aussi constitué un événement de taille au Portugal, surtout dans les médias. Par la suite, Afonso a eu encore une soeur et un frère : Maria Francisca (°1997) et Dinis (°1999).

23 novembre 1856

Charlotte de Belgique se choisit un époux

La jeune Charlotte de Belgique comptait parmi les plus belles princesses de son époque. Rapidement, le Roi Léopold Ier est parti à la recherche d'un prétendant pour sa fille. Il voulait l'unir au Prince Georg de Saxe, mais la Reine Victoria de Grande-Bretagne ne trouvait pas ce choix suffisamment judicieux. Pour sa part, sa préférence allait à Pedro V du Portugal. Léopold Ier a également approuvé ce choix, mais c'est compter sans Charlotte, qui l'a éconduit. "Surtout, dites non à Pedro !", lui avait ressassé sa gouvernante, la Comtesse d'Hulst. "Ces Portugais sont de véritables orangs-outans. Ils n'ont pas d'argent, ils parlent une langue impossible et là-bas, vous ne trouverez pas un seul prêtre qui vous comprendra." Charlotte, alors âgée de 16 ans, ne voulait pas d'un mariage de raison. Et celle-ci de tomber sous le charme de l'Archiduc Maximilien de Habsbourg, jeune homme de huit ans son aîné et frère de l'Empereur François-Joseph d'Autriche. Les fiançailles officielles ont été célébrées en décembre 1856, et le mariage a eu lieu à Bruxelles le 27 juillet 1857. Malheureusement, cette union s'est révélée funeste : Maximilien, entre-temps devenu Empereur du Mexique, a été exécuté, tandis que l'Impératrice Charlotte a sombré dans la folie.

24 novembre 1965

Décès de l'Emir Abdullah III du Koweït

Abdullah III Al-Salim Al-Sabah était Emir du Koweït de 1950 à 1965. Il était régent à la mort de son père jusqu'à ce que son cousin, Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, soit installé au rang de successeur officiel. Après le décès de ce dernier en 1950, Abdullah est devenu lui-même le nouvel émir du protectorat britannique, le onzième de la dynastie Al-Sabah. Il faut savoir que le Koweït était un protectorat britannique depuis 1899. Et contrairement à ses prédécesseurs, Abdullah n'était pas très bien disposé à l'égard des Britanniques. Après de longues négociations, il a néanmoins pu proclamer l'indépendance de ce petit Etat du golfe en 1961. Malheureusement, le vieil émir n'a pas pu profiter longtemps de son nouveau statut de chef de l'Etat : il s'est éteint à l'âge de 75 ans au Palais Dasman, à Koweït-City. Son fils aîné, Saad Al-Abdullah Al-Salim Al-Sabah, a resurgi dans les actualités internationales en 2006. En vertu de la tradition en vigueur au sein de la dynastie, qui veut que chaque nouvel émir provienne en alternance d'une autre branche de la famille, il a succédé à l'Emir Jaber III après le décès de ce dernier. Mais il n'est resté à ce poste que l'espace de quelques jours : son accession au trône a fait l'objet de nombreuses protestations car le nouvel émir était si vieux et si malade qu'il n'était même plus en état de se rendre au parlement pour y prêter serment. Il a déclaré renoncer au trône dans une lettre... quelques minutes après que le parlement l'ait rejeté à une majorité écrasante au profit d'un autre membre de la famille royale, le Sheikh Sabah II.

25 novembre 1905

Arrivée de Haakon VII de Norvège à Oslo

Pendant des siècles, la Norvège a été une colonie danoise, jusqu'au moment où elle a été cédée à la Suède en 1814 à la suite d'une guerre. Les Norvégiens ont proclamé leur indépendance et c'est le Prince Christian Frederik du Danemark qui est monté sur le trône. Quant à la Suède, elle a occupé le pays jusqu'à ce qu'un compromis acceptable soit atteint. Les deux nations sont restées plus ou moins indépendantes, disposant chacune de parlements distincts, mais elles ont été réunies dans le cadre d'une "union personnelle" où le Roi de Suède était également Roi de Norvège. Ce compromis a fonctionné jusqu'en 1905, date à laquelle les tensions entre Norvégiens et Suédois sont devenues si fortes que le parlement norvégien a fini par mettre fin à cette union. Les Norvégiens ont choisi le Prince Carl de Danemark pour assurer la fonction royale. A l'époque, celui-ci vivait en Grande-Bretagne avec son épouse britannique, la Princesse Maud ; c'est seulement après lui avoir octroyé des garanties quant à son statut et à ses revenus qu'il a accepté d'accéder au trône de Norvège. Il a transformé son nom en Haakon VII et celui de son fils Alexander en Olav, voulant ainsi marquer une sorte de continuité avec les anciens rois vikings. Haakon VII est arrivé à Oslo le 25 novembre 1905. Il a été officiellement couronné sept mois plus tard dans la Cathédrale de Trondheim.

26 novembre 2003

La Princesse Caroline devient Ambassadrice de bonne volonté de l'Unesco

L'Unesco pour objectif de garantir la paix et la sécurité dans le monde en encourageant la collaboration des différents membres des Nations Unies dans les domaines de l'enseignement, des sciences, de la culture et de la communication. C'est le 26 novembre 2003 que le chef de l'organisation, Koïchiro Matsuura, annonce au siège central de Paris sa décision de désigner la Princesse Caroline de Monaco au rang d'Ambassadrice de bonne volonté, un poste octroyé à la princesse pour son implication dans des projets de scolarité en faveur de femmes et d'enfants. La princesse a notamment collaboré à un projet de l'Unesco visant à permettre à des jeunes filles et autres jeunes femmes de mettre sur pied un petit commerce à l'aide de microcrédits. Aujourd'hui, elle occupe toujours cette fonction.

27 novembre 2006

Décès du Prince Wilhelm von und zu Liechtenstein

Le Prince Wilhelm voyait le jour en 1922 à Frauental ; il était le fils du Prince Karl von und zu Liechtenstein et de son épouse, la Princesse Elisabeth von Urach. Le père de Wilhelm n'était autre que le frère cadet de François-Joseph, ancien souverain du Liechtenstein et père du Prince Hans-Adam. Fervent catholique, Wilhelm a occupé pendant des années la fonction de grand-prieur au sein de l'Ordre de Malte. Wilhelm a renoncé à ses prétentions au trône du Liechtenstein en 1950 déjà. Il a porté le titre de Comte de Hohenau jusqu'au recouvrement de ses droits en 1980, ce qui lui a rendu officiellement le statut de Prince de Liechtenstein. Son épouse, avec laquelle il a eu quatre fils et une fille, est décédée quatre ans plus tard. Quant au prince, il s'est éteint le 27 novembre 2006 des suites d'une longue maladie. Avant sa mort, le Vatican lui a décerné la Grand-Croix de l'Ordre de Saint-Grégoire, le très grand ordre de chevalerie du Vatican.

28 novembre 1962

Décès de la Reine Wilhelmine de Pays-Bas, qui refuse de se faire embaumer

La Reine Wilhelmine et sa mère, la Reine Emma, ont rompu avec la séculaire tradition de la famille d'Orange, qui préconisait l'embaumement du corps des défunts de la famille. Très croyantes, ces deux souveraines souhaitaient se présenter à leur Dieu dans leur état naturel. D'après ce que l'on sait, la Reine Wilhelmine craignait que l'embaumement ne mette sa résurrection en péril... Mais en réalité, l'embaumement de la majorité des membres de la famille d'Orange avait surtout une raison très pragmatique. Autrefois, plusieurs semaines s'écoulaient en effet entre le moment du décès et l'inhumation de la dépouille dans la crypte royale de Delft, car il fallait du temps pour préparer la cérémonie d'adieu et l'ensevelissement... Ce qui nécessitait une conservation méticuleuse du corps du défunt. Il arrivait même parfois que celui-ci ne soit pas inhumé avant plusieurs mois... Le Prince Maurits par exemple, fils de Guillaume d'Orange, a été enterré cinq mois après son décès.

29 novembre 2006

Le Prince Christian de Danemark fait ses débuts... sur un timbre-poste

On s'en souvient, c'est le 15 octobre 2005 qu'est né le Prince Christian, fils du Prince héritier Frederik de Danemark et de son épouse d'origine australienne, la charmante Princesse Mary. Le 29 novembre 2006, les services de la poste danoise annoncent la diffusion prochaine d'un timbre à l'effigie du Prince Christian. L'enfant âgé de 13 mois, placé juste après son père Frederik dans l'ordre de succession au trône, sera représenté avec ses parents sur le timbre de 5,25 couronnes, soit environ 70 centimes d'euro. Dix pour cent des recettes provenant de la vente du timbre seront versés à une bonne cause. Le timbre est mis en vente le 10 janvier 2007.

30 novembre 1915

Mwambutsa IV succède à son père au titre de Mwami du Burundi

Mwambutsa IV était le fils de Mwami Mutaga IV, qui régnait de 1908 à 1915 sur l'"Urundi", selon la désignation de l'Administration coloniale allemande en vigueur à l'époque. A trois ans, Mwambutsa a été proclamé Mwami de l'Urundi après le décès de son père en 1915. Sa mère a fait office de régente jusqu'en 1917, à la suite de quoi les missions du roi mineur ont été reprises par un Conseil de la régence. La Belgique a obtenu le mandat sur l'Urundi en 1916 et s'est contentée de maintenir l'administration traditionnelle du roi tutsi. Mwambutsa IV a été officiellement couronné en 1931, au moment de sa majorité. En 1962, Mwambutsa se trouvait toujours à la tête de sa nation au moment où l'indépendance a été proclamée le 1er juillet et que le pays est devenu le Burundi. Tout au long de son règne en tant que monarque constitutionnel, Mwambutsa a maintenu un cap modéré et oeuvré à l'émancipation des Hutus. Et pourtant, ce sont les troubles opposant les Hutus aux Tutsis qui ont fait chanceler son trône. Finalement, il a été déposé par son propre fils en 1966 et s'est exilé en Suisse, où il est resté jusqu'à sa mort en 1977.

Le Club du Livre
La reliure
La boutique de la Cour

Nos partenaires