Béatification de l'Empereur Charles Ier d'Autriche-Hongrie par Jean-Paul II

03/10/16 à 00:00 - Mise à jour à 05/10/15 à 09:01

Source: Royals

3 octobre 2004

Charles Ier est le grand-père du Prince Lorenz, l'époux de la Princesse Astrid de Belgique. En 1914, il devient prince héritier de la monarchie des Habsbourg après le décès de son oncle, l'Archiduc François-Ferdinand, dans l'assassinat de Sarajevo, qui précipitera la Première Guerre mondiale. Il succède à son grand-oncle François-Joseph Ier à la mort de celui-ci en 1916 et tente vainement de mettre fin à la guerre en 1917 : ses propositions de paix sont refusées aussi bien du côté des alliés que du côté des Allemands. La double monarchie austro-hongroise est dissoute après la Première Guerre mondiale, ce qui contraint l'empereur à abdiquer. Il tente ensuite de récupérer le trône de Hongrie depuis la Suisse, mais cette tentative échoue et Charles s'exile à Madère, où il décède en 1922 des suites d'une pneumonie. Il sera béatifié 82 ans plus tard. Car d'après la congrégation de Béatifications, l'empereur a servi son peuple "avec équité et charité". La vénération qui lui est rendue commence en Autriche après la Deuxième Guerre mondiale, où il est grandement estimé pour son désir de paix et sa dévotion. Au cours de son règne éphémère, l'empereur a tout de même eu le temps d'introduire une législation sociale s'appuyant sur la doctrine sociale de l'Eglise. Des faits historiques sont venus démentir les critiques selon lesquelles Charles, en sa qualité de commandant en chef de l'armée, aurait été coresponsable de l'utilisation de gaz asphyxiant pendant la Première Guerre mondiale. Il a refusé par exemple d'utiliser du gaz asphyxiant au front stationné dans la région de la Vénétie.

Newsletter

Toutes les nouvelles des familles royales dans votre mailbox? Inscrivez-vous à notre newsletter.

Le Club du Livre
La reliure
La boutique de la Cour

Nos partenaires