Gentleman Harry, sa quête du grand amour...

04/08/16 à 00:30 - Mise à jour à 23/08/16 à 10:13

Source: Royals

Gentleman charmant et joli, mieux que personne, le Prince Harry connaît les ficelles pour faire tomber les plus belles créatures dans ses filets. Et pourtant ! Force est de constater qu'à son grand désespoir, dit-on, le petit-fils d'Elizabeth II est toujours célibataire. Si beaucoup de jeunes demoiselles se laissent encore à rêver face aux fastes d'un mariage princier, elles savent néanmoins que ce n'est là que le côté le plus rutilant de la médaille. Il faut aussi accepter de vivre avec les pièges d'une vie à la cour et de sacrifier sa vie sur l'autel de la monarchie.

Gentleman Harry, sa quête du grand amour...

© .

Le Prince Harry est sans conteste le célibataire le plus convoité de la planète. Des centaines, si pas des milliers, de jeunes femmes seraient prêtes à tout pour être dans les bonnes grâces du petit-fils de la reine et, qui sait, devenir un jour "princesse". De son côté, Harry ne demanderait pas mieux que de se marier et d'avoir des enfants, comme il l'a expliqué il y a quelques mois lors d'une interview télévisée. Mais rien n'y fait : aucune de ses relations ne dure. Et même s'il s'affiche régulièrement au bras de jeunes beautés, il est célibataire. Au moment décisif, toute demoiselle un tant soit peu lucide se dérobe, effrayée à l'idée d'être en permanence sous le feu des projecteurs. Chelsy Davy l'a admis récemment au cours d'une interview exceptionnelle. Revenant sur les sept années durant lesquelles elle a été en couple avec Harry, elle évoque une période stressante : "Vivre avec une personne célèbre est angoissant. Qu'on le veuille ou non, on est à chaque instant au centre de l'attention. L'expérience est terrifiante."

Chelsy Davy a récemment confié qu'elle n'était pas faite pour une vie sous les feux des projecteurs aux côtés de son prince charmant.

Chelsy Davy a récemment confié qu'elle n'était pas faite pour une vie sous les feux des projecteurs aux côtés de son prince charmant.

La popularité du prince a également eu raison de sa relation avec Cressida Bonas.

La popularité du prince a également eu raison de sa relation avec Cressida Bonas.

La vie amoureuse d'aucun homme au monde n'est scrutée d'aussi près. Selon la presse, Harry vit aujourd'hui une idylle avec Ellie Goulding, une star de la pop. Les tourtereaux auraient été très complices lors d'un tournoi de polo. Plusieurs spectateurs les ont vus s'embrasser et le couple se serait même retiré... sous la couette. Il y a peu, la rumeur d'une relation entre Harry et Olivia Tallent a couru après que l'étudiante a posté un selfie avec le prince sur Instagram. Pas une semaine ne passe sans que les médias fiancent Harry à l'une ou l'autre belle jeune femme. En vérité, il est célibataire depuis sa rupture avec Cressida Bonas, qui remonte à deux ans. La superbe actrice n'en a pas été chagrinée outre mesure. Depuis, elle a joué dans plusieurs films et travaille comme top-modèle. Une autre ex du Prince Harry, Chelsy Davy, s'en sort tout aussi bien. En septembre de l'année dernière, on rapportait que Harry et la jeune femme s'étaient revus en Afrique du Sud et souhaitaient donner une nouvelle chance à leur relation. Rien n'est moins sûr car lors d'une interview à coeur ouvert accordée récemment au célèbre quotidien britannique The Times, Chelsy Davy (30 ans) expliquait à quel point être la petite amie du prince lui avait pesé. Non pas à cause de Harry mais bien de l'attention constante des médias : "Harry a toujours eu un comportement irréprochable, plein de tendresse, mais je ne supportais pas tout ce cirque médiatique. J'avais constamment l'impression d'être observée à la loupe."

Anonymat

Olivia Tallent aurait eu une liaison avec Harry car l'étudiante avait posté un selfie d'elle et du prince sur Instagram.

Olivia Tallent aurait eu une liaison avec Harry car l'étudiante avait posté un selfie d'elle et du prince sur Instagram. © Instagram Olivia Tallent

Harry et Chelsy se sont rencontrés dans le pays natal de la jeune femme, le Zimbabwe, où le prince a vécu pendant son année sabbatique. Elle l'a ensuite accompagné à son retour en Grande-Bretagne pour accomplir des études de droit à Leeds, qu'elle a réussies haut la main, avant d'être engagée dans un grand cabinet d'avocats. Mais pour les médias, Chelsy était une fêtarde. "Ils me prenaient en photo quand je sortais, mais jamais quand j'allais travailler."

Après sept ans de relation entrecoupés de pauses, Chelsy jette l'éponge en 2010, indiquant sur son compte Facebook qu'elle et Harry ont définitivement rompu. Nombreux sont ceux qui ont pensé que Chelsy l'avait quitté en raison de ses multiples frasques. Ce qu'elle nie : "Je n'y arrivais plus. Tout ce que je voulais, c'était mener une vie normale, ce qui est impossible avec un prince." Après la rupture, elle est rentrée au Zimbabwe, où elle a lancé une collection de bijoux d'inspiration africaine, une activité qui lui convient bien mieux qu'une éventuelle vie de princesse en Grande-Bretagne. "Malgré la distance, je suis convaincue que Harry et moi resterons amis. Au Zimbabwe, je peux m'amuser sans me soucier du qu'en-dira-t-on et mener enfin la vie calme à laquelle j'ai toujours aspiré."

Et Harry ? Peut-être que rien ne lui ferait plus plaisir que de s'envoler pour le Zimbabwe pour renouer avec la femme de sa vie, mener une existence paisible à ses côtés et, qui sait, fonder la famille dont il rêve depuis si longtemps. Mais le petit-fils d'Elizabeth II n'a pas le choix. Son devoir envers son pays passe avant ses histoires de coeur. Sa seule option est de trouver une femme qui soit prête à sacrifier sa vie, comme Kate Middleton l'a fait pour le Prince William. Et aussi étrange que cela puisse paraître, il devra être patient.

Selon les médias britanniques, Ellie Goulding serait la nouvelle conquête du Prince Harry. Des spectateurs les ont vus s'embrasser lors d'un tournoi de polo. Affaire à suivre...

Selon les médias britanniques, Ellie Goulding serait la nouvelle conquête du Prince Harry. Des spectateurs les ont vus s'embrasser lors d'un tournoi de polo. Affaire à suivre...

Le Club du Livre
La reliure
La boutique de la Cour

Nos partenaires