Education à la cour, avec ou sans nounous royales ?

Education à la cour, avec ou sans nounous royales ?

C'est une évidence. Evitons de se leurrer, de se bercer d'illusions : être une tête couronnée laisse rarement le temps de s'occuper soi-même, à plein temps, de ses propres enfants. Kate et William étaient convaincus du contraire pourtant. Lors de la première grossesse de la duchesse, et durant les premiers mois qui suivirent la naissance du royal bébé, le sourire aux lèvres, mais les yeux de plus en plus cernés, ils ne cessaient de répéter, comme pour mieux s'en convaincre, qu'ils voulaient être les seuls à veiller sur leur fils. Et ce, de jour comme de nuit ! Très vite néanmoins, la réalité a rattrapé le couple princier ; "on peut difficilement être à la fois au four et au moulin", dit l'adage. Il semblerait que le proverbe s'applique également aux souverains de la vieille Europe ! Kate a dû se faire une raison. William aussi. Le coeur lourd mais l'esprit déjà plus apaisé, ils sont partis à la recherche d'une nounou, une vraie perle qui n'a rien à envier à la légendaire Mary Poppins. A leur décharge toutefois, notons que Kate et William, à l'instar de tant d'autres couples royaux et princiers de la nouvelle génération d'ailleurs, mettent tout en oeuvre, et bien plus encore, pour être présents, au maximum, dans la vie et l'éducation de leurs enfants.