The show must go on - Romances et tragédies...

04/02/16 à 00:30 - Mise à jour à 10:22

Source: Royals

C'est une évidence : le monde entier s'intéresse au monarchies. Reines et rois, princes et princesses n'ont pas fini de faire rêver. Sans plus attendre, plongez avec nous dans ce monde fascinant. Un reportage spécial mêlant couronnes et showbiz va vous entraîner, côté cour et côté jardin, dans un monde de tragédies et de romances...

The show must go on - Romances et tragédies...

Pour confirmer sa rupture avec Charlotte Casiraghi, Gad a partagé sur Instagram une vidéo montrant des flammes apparemment très romantiques dans une cheminée. "Le feu, les flammes... C'est joli, hein ? Ça pétille, ça craquotte, ça clignote... C'est comme l'amour : tu le regardes, il est bien. Puis tu t'approches... ça fait mal ! " © .

C'est avec beaucoup de regret que nous avons appris que Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh auraient mis un terme à leur relation. Pendant plus de quatre ans, la ravissante fille de Caroline de Monaco et le célèbre humoriste ont formé un couple glamour, un couple de rêve. Leur rupture prouve-t-elle une fois encore qu'en dépit de la fascination qu'ils se vouent réciproquement, le monde des têtes couronnées et celui du show-business ont du mal à se rejoindre ?

Le phénomène n'est pas neuf : les têtes couronnées sont fascinées par le monde du showbiz, et inversement. Depuis que la Reine Victoria, pourtant assez stricte et ennuyeuse, a demandé au légendaire "Buffalo Bill" Cody de venir jouer son Wild West Show au Château de Windsor en 1887 pour son jubilé d'or, il n'est pas faux de dire qu'un lien particulier unit ces deux mondes. Une attraction magnétique entre deux catégories de personnes qui ont toutes deux besoin du public pour survivre tout en sachant que rien n'est jamais définitivement acquis. Peut-être la Reine Victoria n'avait-elle pas grand-chose à voir avec le Wild West américain, mais elle était assez maligne pour estimer à sa juste valeur l'intérêt de ses sujets pour le célèbre chasseur de bisons et homme de théâtre. Elle savait qu'en invitant ce dernier, la gloire de Buffalo Bill lui serait favorable. Et de son côté, Buffalo Bill savait que cette représentation ordonnée par la cour assoirait son statut et sa célébrité.

Tout le monde y gagne

Les choses n'ont pas tellement changé en 2016. L'amitié qui existe entre le Roi Willem-Alexander des Pays-Bas et le chanteur René Froger profite à l'image de l'un... et de l'autre. Willem-Alexander en devient un peu plus humain, plus accessible. Il se donne ainsi un caractère "populaire" qui fait penser à ses sujets que son statut de roi ne le rend pas si différent. Et Froger, de son côté, voit son estime et son prestige monter en flèche. Une situation où tout le monde sort gagnant.

Il existe bien sûr de nombreuses similitudes entre les stars du show-business et les membres d'une famille royale. Les uns comme les autres sont habitués à vivre sous le feu des projecteurs et à se plier aux exigences que ce genre de vie implique. Le spectacle, royal ou non, doit continuer. Coeurs brisés, sommeil troublé, décès familial ou gorge douloureuse : le public ne peut pas être déçu.

Une apparence irréprochable, voilà une autre préoccupation qu'ils partagent, pour la simple raison qu'on les reconnaît immédiatement. A l'instar de ces actrices qui préfèrent ne pas être vues lorsqu'elles ne sont pas coiffées soigneusement, la Reine Máxima ne veut jamais être filmée juste après un long voyage en avion effectué dans le cadre d'une visite officielle. Un kilo de trop par-ci, une ride par-là... Rien n'échappe à l'objectif des paparazzi. Toujours exposées, ces célébrités doivent donc se montrer sous leur plus beau jour. Et il est extrêmement difficile pour elles de garder leur vie privée véritablement privée.

Pas étonnant, donc, que toutes ces ressemblances créent des affinités et une fascination mutuelle. La tentation est grande, pour les têtes couronnées, de faire un pas vers le monde du showbiz. Les personnes qu'on y rencontre forment une dynastie à part : au moins aussi célèbre, mais également très différente et, ne l'oublions pas, le plus souvent très séduisante.

Romances

Le fils de la Reine Victoria, le futur Roi Edward VII, vit de 1877 à 1880 une histoire d'amour passionnée avec Lillie Langtry, personnalité de la haute société en passe de devenir une actrice célèbre.

Le fils de la Reine Victoria, le futur Roi Edward VII, vit de 1877 à 1880 une histoire d'amour passionnée avec Lillie Langtry, personnalité de la haute société en passe de devenir une actrice célèbre. © Isopix/Everett Collection

En 1877, Lillie Langtry n'est pas encore l'actrice que l'on connaît, mais elle est déjà un personnage de la haute société, célèbre pour sa beauté et son amitié avec des écrivains comme Oscar Wilde. Le fils de la Reine Victoria, le futur Roi Edward VII, avait déjà beaucoup entendu parler d'elle. Comme à l'époque, il est inconvenant de la contacter en personne, il trouve un subterfuge : il fait en sorte qu'une de ses amies les invite tous deux à dîner. C'est donc tout à fait "par hasard" qu'il se retrouve assis à côté de la gracieuse Lillie, alors que l'époux de celle-ci - attablé de l'autre côté - ne peut que constater impuissant que sa femme et le prince héritier ne sont pas indifférents. Leur passion durera de 1877 à 1880, mais par la suite, Edward continuera de soutenir la carrière de l'actrice.

Aly Khan aura des liaisons avec d'autres actrices comme Kim Novak, Judy 
Garland  et Zsa Zsa Gabor.

Aly Khan aura des liaisons avec d'autres actrices comme Kim Novak, Judy 
Garland et Zsa Zsa Gabor. © Isopix/Mary Evans Picture Library 2009 - Isopix/Everett Collection - Isopix/Everett Collection

Au 20e siècle, les actrices américaines séduisent les têtes couronnées. Le Prince Aly Khan, par exemple, a des liaisons avec notamment Joan Fontaine, Zsa Zsa Gabor, Judy Garland et Kim Novak.

En 1949, il épouse même Rita Hayworth, une des plus grandes stars du grand écran. Mais ce mariage bat rapidement de l'aile. "Les hommes étaient amoureux de Gilda (ndlr. : le titre de son film le plus célèbre), mais c'était à mes côtés qu'ils se réveillaient", déclare un jour l'actrice à ce sujet.

En 1949, le Prince Aly Khan épouse Rita Hayworth, une des plus célèbres actrices américaines de son époque.

En 1949, le Prince Aly Khan épouse Rita Hayworth, une des plus célèbres actrices américaines de son époque.

Le mariage d'Aly Khan et Rita Hayworth montre aussi un changement de mentalité. Désormais, les actrices ne sont plus juste tolérées en compagnie de têtes couronnées ; elles sont également acceptées comme potentielles épouses. Par le passé, il en était bien autrement. Quand, après sa liaison avec Lillie Langtry, Edward entame une relation avec une autre actrice, Nellie Clifden, son père le Prince Albert en est totalement scandalisé. Bien que déjà gravement malade, il se rend à Cambridge pour réprimander Edward. Le Prince Albert s'éteint le 14 décembre 1861, deux semaines à peine après cette visite ; la Reine Victoria tiendra son fils responsable de la mort de son père. Et la souveraine d'écrire à sa fille aînée : "Je ne pourrai plus jamais le regarder sans frissonner."

Dans les années 80, un mariage entre le Prince Andrew et l'actrice Koo Stark était impensable.

Dans les années 80, un mariage entre le Prince Andrew et l'actrice Koo Stark était impensable.

Peu avant de rencontrer son actuelle épouse Mary, le Prince héritier Frederik de Danemark a eu une relation avec la chanteuse pop Maria Montell.

Peu avant de rencontrer son actuelle épouse Mary, le Prince héritier Frederik de Danemark a eu une relation avec la chanteuse pop Maria Montell.

Mais des barrières continuent de séparer ces deux mondes. Lorsqu'au début des années 80, le Prince Andrew du Royaume-Uni s'éprend de l'actrice Koo Stark et émet le voeu de l'épouser, son père lui fait savoir que c'est tout bonnement "impensable". Par le passé, l'actrice a joué dans quelques films érotiques qui sont peu révélateurs selon les normes actuelles mais qui, à l'époque, lui ont valu l'étiquette d'"inapte à devenir une royale épouse". Aujourd'hui, les membres du show-business ne sont plus écartés d'emblée, mais ils doivent tout de même jouir d'un certain prestige. Au Danemark, par exemple, la rumeur dit que la Reine Margrethe a ri du Prince héritier Frederik quand il lui a avoué en 1999 son amour pour la chanteuse populaire Maria Montell. Une chanteuse pop en guise de reine : quelle idée !

La preuve vivante que c'est possible

Le Prince Rainier et la Princesse Grace étaient la preuve vivante qu'une union entre une tête couronnée et une star du show-business était bien possible.

Le Prince Rainier et la Princesse Grace étaient la preuve vivante qu'une union entre une tête couronnée et une star du show-business était bien possible.

Mais l'exemple par excellence d'union entre une star du show-business et une tête couronnée est sans conteste celui de Grace Kelly et du Prince Rainier de Monaco. Le succès "promotionnel" de ce mariage est surtout à imputer à l'actrice américaine, qui s'est pleinement consacrée à son nouveau rôle de princesse, souvent au détriment de ses ambitions personnelles. Elle n'a d'ailleurs jamais caché ses difficultés à ce sujet. "Le plus difficile pour moi a été de passer du jour au lendemain du statut de grande star hollywoodienne à celui de femme et épouse", a-t-elle un jour déclaré dans une interview.

Epouser un chef d'Etat a mis fin à sa carrière d'actrice. Princesse et star hollywoodienne : impossible d'être les deux à la fois. Une incompatibilité qui se confirme quand le célèbre réalisateur Alfred Hitchcock lui demande en 1961 de jouer le rôle principal de son nouveau film "Pas de printemps pour Marnie". Grace est enthousiaste et au départ, Rainier n'y voit aucune objection. Mais les Monégasques sont terrifiés à l'idée de voir leur princesse tourner le dos à la principauté pour retourner à Hollywood. C'est le coeur plein d'appréhension que Grace fait savoir à Hitchcock qu'elle refuse le rôle. Celui de princesse est plus important. Ce n'est pas pour rien que Monseigneur Brand, à l'époque archevêque de Monaco, dira à ses funérailles en 1982 : "Au revoir, Madame. Vous avez parfaitement respecté votre contrat. Signé : Monaco."

Un choix déchirant

Si l'on en croit les rumeurs, Cressida Bonas aurait donné la priorité à ses ambitions professionnelles plutôt qu'à sa relation avec le Prince Harry du Royaume-Uni.

Si l'on en croit les rumeurs, Cressida Bonas aurait donné la priorité à ses ambitions professionnelles plutôt qu'à sa relation avec le Prince Harry du Royaume-Uni.

Peu nombreuses sont les actrices actuelles qui sont prêtes à faire ce genre de sacrifice. D'après la rumeur, la relation entre le Prince Harry du Royaume-Uni et la belle Cressida Bonas aurait volé en éclats parce que la jeune actrice aurait donné la priorité à ses ambitions professionnelles.

Ces deux univers restent tout de même étrangers, avec les différences qui les caractérisent. Les artistes sont souvent non conformistes, hippies ou rebelles ; ils détestent les règles strictes et n'ont que faire des conventions sociales. Une attitude qui se heurte inévitablement au protocole qui régit toute cour royale. Lorsque Margaret, la soeur cadette de la Reine Elizabeth II, épouse en 1960 Antony Armstrong-Jones - photographe de la haute société - , elle est au départ captivée par l'entourage artistique et le mode de vie bohème de celui-ci. Boire du vin bon marché dans des chambres mansardées, quel changement passionnant par rapport aux dîners guindés du Palais de Buckingham ! La princesse adore les soirées de la jet-set qui lui permettent de rencontrer une myriade de célébrités. Mais ce mode de vie décousu et informel finira par la lasser. Au fond de son coeur, elle reste une tête couronnée qui ne parle pas de sa "soeur Elizabeth" mais de "Sa Majesté la Reine" et qui a du mal qu'on la tutoie. Sans compter que la Princesse Margaret et Antony ont l'habitude d'être tous les deux le centre de l'attention, chacun dans son milieu. Et aucun ne concède de place à l'autre.

Le mariage entre la Princesse Margaret et le photographe Antony Armstrong-Jones se soldera par un divorce.

Le mariage entre la Princesse Margaret et le photographe Antony Armstrong-Jones se soldera par un divorce.

Entre 1990 et 1995, Caroline de Monaco et l'illustre acteur français Vincent Lindon sont très heureux ensemble, jusqu'à ce qu'une prudente tentative d'officialisation de leur relation se transforme en fiasco. Lors d'un dîner officiel organisé au palais - événement auquel Vincent Lindon est convié pour la première fois - , l'acteur se heurte d'emblée au protocole, en vertu duquel une place à une autre table que celle de la princesse lui est attribuée. En effet, il n'est pas son partenaire officiel, et les règles sont les règles. Vincent Lindon qui, contrairement à Caroline, n'a pas été confronté toute sa vie au protocole, fait alors un scandale en public, ce qui sonne le glas de sa relation avec la princesse.

A Monaco toujours, le mariage entre la Princesse Stéphanie et l'acrobate portugais Adans Lopez Peres durera en tout et pour tout un an : le monde circassien et celui de la royauté étaient trop différents.

Dans le cas de Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh, il semble que ce soit surtout la distance qui aurait causé leur rupture : la carrière de l'humoriste emmenant celui-ci aux quatre coins du monde, sa compagne se serait souvent retrouvée seule. Selon la presse française, le nouvel amoureux de la belle demoiselle appartiendrait pourtant lui aussi au monde du showbiz : il s'agirait du réalisateur italien Lamberto Sanfelice. Cela semble devenir une tradition sur le Rocher.

Stars par-ci, stars par-là

Toutes les maisons royales ne sont pas attirées par les étoiles du show-business. La cour de Belgique, par exemple, n'a pas vraiment de liens étroits avec des artistes, alors qu'en Grande-Bretagne, l'actrice oscarisée Emma Thompson compte par exemple parmi les amis intimes du Prince Charles. Un jour, celle-ci a d'ailleurs affirmé à propos de son "vieil" ami : "Danser avec Charles, c'est mieux que le sexe !"

Le Prince William et la Duchesse de Cambridge choisissent leurs fréquentations dans le monde du show-business. On les voit ici en compagnie de l'acteur Tom Hanks (à gauche), son épouse l'actrice Rita Wilson (deuxième à partir de gauche), et l'actrice Nicole Kidman (en conversation avec William).

Le Prince William et la Duchesse de Cambridge choisissent leurs fréquentations dans le monde du show-business. On les voit ici en compagnie de l'acteur Tom Hanks (à gauche), son épouse l'actrice Rita Wilson (deuxième à partir de gauche), et l'actrice Nicole Kidman (en conversation avec William).

Quant à William et Kate, ils se mêlent régulièrement aux stars tout en gardant une certaine distance. Surtout quand il s'agit d'événements de bienfaisance, ils aiment partager la vedette avec des artistes comme Joss Stone ou Jon Bon Jovi. "Une attitude très avisée", explique Marcia Moody, biographe de la Duchesse de Cambridge. "Ils savent très bien que la participation de célébrités à des oeuvres caritatives attire l'attention du public. Mais en même temps, ils veillent à ne pas trop côtoyer les gagnants de X-Factor, par exemple. Des "stars" qui peuvent être oubliées du jour au lendemain alors que la popularité de la monarchie, elle, se doit d'être intemporelle."

Le Club du Livre
La reliure
La boutique de la Cour

Nos partenaires